People

USA : Libération conditionnelle de l’assassin de Robert Kennedy

operanews1630242833126

Après quinze refus successifs, Sirhan Sirhan, condamné pour l’assassinat de Robert Kennedy durant la campagne présidentielle de 1968, sera désormais libéré. En effet, la commission des libérations conditionnelles de Californie a finalement donné son accord pour sa sortie de prison.

Sirhan Sirhan a été reconnu coupable le 17 avril 1969 du meurtre du sénateur de New York  « Bobby » Kennedy. Immigré palestinien, il avait assassiné à l’hôtel Ambassador à Los Angeles. Le meurtrier avait à l’époque justifié son geste par le soutien apporté par Robert Kennedy à la vente d’avions militaires à Israël. Durant sa précédente demande de libération conditionnelle en 2016, M. Sirhan avait affirmé qu’il avait trop bu le soir du crime et qu’il aurait aimé « que rien ne se soit passé ».

À lire aussi :   Libération de Laurent Gbagbo : voici le rôle joué par l'ancien président zambien

Lire aussiSelon Nathalie Yamb, il faut interdire aux dirigeants de « se faire soigner à l’étranger »

Après plusieurs demandes de la famille de Sirhan, le fils de Robert Kennedy, Bobby Junior a envoyé à la commission une lettre soutenant la libération conditionnelle de Sirhan. Il a ainsi bénéficié de la clémence de la cour qui a donné son feu vert pour sa libération.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire