Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
USA : le « Black Lives Matter » peint devant la tour de Trump
10/07/2020 à 11h59 par Tritech Raheem

Donald Trump ne peut pas accéder à sa tour sans lire le message inscrit en jaune sur la chaussée : « Black Lives Matter ». Avec ce slogan peint sur la 5e Avenue de la ville de New York ce jeudi 9 juillet, le maire de New York Bill de Blasio envoie un message au président américain. Ce dernier avait qualifié le slogan de la lutte antiraciste de « symbole de haine ».

Lire aussi : ETATS-UNIS : « BLACK LIVES MATTER » PEINT DEVANT LA TOUR TRUMP

Le slogan « Black Lives Matter » a été peint juste devant la Trump Tower, à Manhattan. Il s'agit d'une initiative du maire de New York Bill de Blasio qui était présent avec d’autres responsables dont le révérend Al Sharpton. Le maire est lui-même venu ajouter quelques touches de jaune témoignant ainsi son approbation. Il tente d'envoyer un message à l'occupant du bureau ovale qui a méprisé leur slogan, symbole de la lutte antiraciste.

 

Bill de Blasio avait déjà expliqué le 1er juillet qu’il voulait ainsi que le président républicain entende « trois mots pour lesquels il n’a jamais montré aucun respect. A chaque fois qu’il revient dans ce qu’il appelle sa ville, on lui rappelle que Black Lives Matter ».

 

Notons qu'une opération similaire a été faite début juin à Washington.  La maire démocrate Muriel Bowser avait fait peindre ces mots dans une rue menant à la Maison Blanche. Pour répliquer, Donald Trump a tweeté début juillet que la police ne devrait « peut-être » pas laisser apposer « ce symbole de haine sur la plus prestigieuse rue new-yorkaise ». Pourtant, les policiers présents ce jeudi ont assisté à la nouvelle opération sans réagir.

Lire aussi : Cette activiste de Black Lives Matter meurt après avoir dénoncé son viol

Ex-magnat de l’immobilier new-yorkais, Donald Trump habitait dans un triplex au sommet de ce gratte-ciel proche de Central Park jusqu’à son départ pour la Maison Blanche en janvier 2017.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Donald Trump ne peut pas accéder à sa tour sans lire le message inscrit en jaune sur la chaussée : « Black Lives Matter ». Avec ce slogan peint sur la 5e Avenue de la ville de New York ce jeudi 9 juillet, le maire de New York Bill de Blasio envoie un message au président américain. Ce dernier avait qualifié le slogan de la lutte antiraciste de « symbole de haine ».

Lire aussi : ETATS-UNIS : « BLACK LIVES MATTER » PEINT DEVANT LA TOUR TRUMP

Le slogan « Black Lives Matter » a été peint juste devant la Trump Tower, à Manhattan. Il s'agit d'une initiative du maire de New York Bill de Blasio qui était présent avec d’autres responsables dont le révérend Al Sharpton. Le maire est lui-même venu ajouter quelques touches de jaune témoignant ainsi son approbation. Il tente d'envoyer un message à l'occupant du bureau ovale qui a méprisé leur slogan, symbole de la lutte antiraciste.

 

Bill de Blasio avait déjà expliqué le 1er juillet qu’il voulait ainsi que le président républicain entende « trois mots pour lesquels il n’a jamais montré aucun respect. A chaque fois qu’il revient dans ce qu’il appelle sa ville, on lui rappelle que Black Lives Matter ».

 

Notons qu'une opération similaire a été faite début juin à Washington.  La maire démocrate Muriel Bowser avait fait peindre ces mots dans une rue menant à la Maison Blanche. Pour répliquer, Donald Trump a tweeté début juillet que la police ne devrait « peut-être » pas laisser apposer « ce symbole de haine sur la plus prestigieuse rue new-yorkaise ». Pourtant, les policiers présents ce jeudi ont assisté à la nouvelle opération sans réagir.

Lire aussi : Cette activiste de Black Lives Matter meurt après avoir dénoncé son viol

Ex-magnat de l’immobilier new-yorkais, Donald Trump habitait dans un triplex au sommet de ce gratte-ciel proche de Central Park jusqu’à son départ pour la Maison Blanche en janvier 2017.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire