USA: CNN assigne l’administration Trump en justice


Video player

Nouvelle étape dans le bras de fer entre Donald Trump et CNN: la chaîne a attaqué mardi en justice l’administration Trump pour avoir supprimé l’accréditation d’un de ses journalistes après un échange houleux avec le président.

4605826 donald trump face a jim acosta article media image 2 - USA: CNN assigne l’administration Trump en justice

CNN a intenté une action en justice contre le président américain Donald Trump et plusieurs de ses proches collaborateurs, dans le but de rétablir immédiatement l’accès du correspondant en chef de CNN, Jim Acosta, à la Maison-Blanche.

“CNN a assigné l’administration Trump en justice devant un tribunal fédéral de Washington, a annoncé une des journalistes de la chaîne. Elle demande le rétablissement de l’accréditation de son correspondant en chef à la Maison Blanche Jim Acosta.”

L’avocat du média, Ted Boutrous, s’est également exprimé à l’antenne : “Il est très clair que la décision (de retirer l’accréditation, ndlr) a été prise sur la base du contenu de sa couverture“. Donald Trump “a plusieurs fois attaqué et défié CNN et M. Acosta (…) On ne peut pas accepter que la Maison Blanche jette les gens dehors juste parce qu’elle n’aime pas ce qu’ils couvrent“, a précisé le conseil de CNN.

“C’est encore de la démagogie de la part de CNN, et nous allons nous défendre vigoureusement”, a répliqué la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders dans un communiqué, en soulignant que CNN détenait au total près de 50 accréditations.

L’association des journalistes de la Maison Blanche a indiqué mardi «soutenir fermement» CNN dans cette affaire. La plainte a été déposée devant un tribunal de district américain à Washington DC, mardi matin.

Dans une déclaration mardi matin, CNN a déclaré qu’elle demandait une injonction préliminaire le plus tôt possible afin qu’Acosta puisse retourner immédiatement à la Maison-Blanche, ainsi qu’une décision du tribunal empêchant la Maison-Blanche de révoquer son laissez-passer à l’avenir.

La révocation injustifiée de ces pouvoirs constitue une violation des droits de CNN et d’Acosta relatifs à la liberté de la presse, ainsi que de leurs droits en vertu du Cinquième Amendement.

CNN a également affirmé que d’autres agences de presse auraient pu être ciblées de la sorte par l’administration Trump et pourraient l’être à l’avenir.

Crédit photo: 3news

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire