Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Union africaine : la direction financière auditée
29/03/2020 à 11h43 par La redaction

Un audit externe a été commandé par Moussa Faki Mahamat sur des départements clés de l’Union africaine pour la période 2012-2018. Une première au sein de l’organisation panafricaine.

En janvier, comme l’a révélé Jeune Afriquele chef de la direction financière de l’Union africaine (UA), le Malawite Madalitso Lowole, a été mis en cause par le Nigérian Biodun Adeyemo, directeur de la Programmation, de la Budgétisation, des Finances et de la Comptabilité (PBFA) pour des malversations financières au sujet de plusieurs virements vers de « mauvais comptes bancaires. »

Or, selon nos sources, c’est toute la direction financière de l’UA, dont les deux hommes sont des personnages clés, qui fait l’objet de soupçons de violations répétées.

Deux années d’enquête

Après deux années d’enquête en interne, un audit externe a été réclamé par le président de la Commission de l’organisation panafricaine, Moussa Faki Mahamat, lors du sommet de juillet 2019 à Niamey, au Niger.

Cet audit, qui concerne également la direction de l’administration et des ressources humaines, porte sur la période 2012-2018. Il vise les procédures de recrutement du personnel et de renouvellement des contrats, les pratiques d’achat et de voyage, la gestion des « frais administratifs » pour les projets financés par les partenaires, la gestion des contributions des États membres et des partenaires, et la gestion du Fonds pour la paix, créé en 1993.

C’est la première fois qu’un président de la commission de l’UA réclame un tel audit externe sur des départements clés de l’organisation panafricaine. Toujours selon nos sources, c’est le cabinet PwC (PriceWaterhouseCooper) qui a été chargé de la mission, laquelle a démarré en février.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un audit externe a été commandé par Moussa Faki Mahamat sur des départements clés de l’Union africaine pour la période 2012-2018. Une première au sein de l’organisation panafricaine.

En janvier, comme l’a révélé Jeune Afriquele chef de la direction financière de l’Union africaine (UA), le Malawite Madalitso Lowole, a été mis en cause par le Nigérian Biodun Adeyemo, directeur de la Programmation, de la Budgétisation, des Finances et de la Comptabilité (PBFA) pour des malversations financières au sujet de plusieurs virements vers de « mauvais comptes bancaires. »

Or, selon nos sources, c’est toute la direction financière de l’UA, dont les deux hommes sont des personnages clés, qui fait l’objet de soupçons de violations répétées.

Deux années d’enquête

Après deux années d’enquête en interne, un audit externe a été réclamé par le président de la Commission de l’organisation panafricaine, Moussa Faki Mahamat, lors du sommet de juillet 2019 à Niamey, au Niger.

Cet audit, qui concerne également la direction de l’administration et des ressources humaines, porte sur la période 2012-2018. Il vise les procédures de recrutement du personnel et de renouvellement des contrats, les pratiques d’achat et de voyage, la gestion des « frais administratifs » pour les projets financés par les partenaires, la gestion des contributions des États membres et des partenaires, et la gestion du Fonds pour la paix, créé en 1993.

C’est la première fois qu’un président de la commission de l’UA réclame un tel audit externe sur des départements clés de l’organisation panafricaine. Toujours selon nos sources, c’est le cabinet PwC (PriceWaterhouseCooper) qui a été chargé de la mission, laquelle a démarré en février.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire