Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : une personne de 170 ans a son nom sur la liste électorale
13/08/2020 à 14h05 par Le Boy

En Côte d’Ivoire, les leaders de l’opposition continuent de dénoncer l’illégalité de la candidature du président sortant  Alassane Ouattara, qui a  pour ambition de briguer un troisième mandat.

Après les réactions individuelles des partis de l’opposition ivoirienne à la suite de l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara, plusieurs de ces partis et regroupements politiques dont CDRP, EDS, URD, LIDER et GPS ont animé ensemble ce mercredi 12 août une conférence de presse au siège du PDCI, a-t-on appris.

Non seulement les responsables de l’opposition ivoirienne ont dénoncé la candidature d’Alassane mais aussi  plusieurs irrégularités au niveau de liste électorale provisoire. Rendue publique par la Commission électorale indépendante (CEI),  certains leaders de l’opposition dont Guillaume Soro, Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, ont été retirés de la liste puisque ne jouissant plus de leurs droits politiques et civiques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Ouattara candidat pour un 3e mandat, la réaction de Simone Gbagbo

Après une analyse minutieuse de la liste qui leur a été transmise, les partis et groupements de l’opposition ont remarqué la présence de plusieurs citoyens de la sous-région sur celle-ci. Cette situation d’après eux, confirme  la déclaration de Kobenan Kouassi Adjoumani, Porte-parole principal du  Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) , Parti au pouvoir, qui a dit au cours d’une conférence de presse que « le RHDP n’avait pas peur d’inscrire les étrangers pour en faire son bétail électoral ».

Egalement, l’opposition ivoirienne a constaté la présence sur la liste des mineurs nées en 2002, 2003, 2008, un nourrisson né en mai 2019 et même des personnes nées en 1800. « D’autres, nées en 1800, avec une longévité exceptionnelle, sont prises en compte dans la liste électorale de 2020 ! C’est le cas de ce couturier d’Abobo qui est né le 1 er septembre 1850, » a déploré l’opposition.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Simone demande une amnistie pour Laurent Gbagbo

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En Côte d’Ivoire, les leaders de l’opposition continuent de dénoncer l’illégalité de la candidature du président sortant  Alassane Ouattara, qui a  pour ambition de briguer un troisième mandat.

Après les réactions individuelles des partis de l’opposition ivoirienne à la suite de l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara, plusieurs de ces partis et regroupements politiques dont CDRP, EDS, URD, LIDER et GPS ont animé ensemble ce mercredi 12 août une conférence de presse au siège du PDCI, a-t-on appris.

Non seulement les responsables de l’opposition ivoirienne ont dénoncé la candidature d’Alassane mais aussi  plusieurs irrégularités au niveau de liste électorale provisoire. Rendue publique par la Commission électorale indépendante (CEI),  certains leaders de l’opposition dont Guillaume Soro, Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, ont été retirés de la liste puisque ne jouissant plus de leurs droits politiques et civiques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Ouattara candidat pour un 3e mandat, la réaction de Simone Gbagbo

Après une analyse minutieuse de la liste qui leur a été transmise, les partis et groupements de l’opposition ont remarqué la présence de plusieurs citoyens de la sous-région sur celle-ci. Cette situation d’après eux, confirme  la déclaration de Kobenan Kouassi Adjoumani, Porte-parole principal du  Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) , Parti au pouvoir, qui a dit au cours d’une conférence de presse que « le RHDP n’avait pas peur d’inscrire les étrangers pour en faire son bétail électoral ».

Egalement, l’opposition ivoirienne a constaté la présence sur la liste des mineurs nées en 2002, 2003, 2008, un nourrisson né en mai 2019 et même des personnes nées en 1800. « D’autres, nées en 1800, avec une longévité exceptionnelle, sont prises en compte dans la liste électorale de 2020 ! C’est le cas de ce couturier d’Abobo qui est né le 1 er septembre 1850, » a déploré l’opposition.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Simone demande une amnistie pour Laurent Gbagbo

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire