Bénin : une nouvelle loi frappe les consommateurs de Chicha


Video player

Une nouvelle loi frappe les consommateurs de chicha dans le Zou. Au Bénin, pays de l’Afrique de l’Ouest, il est désormais interdit de fumer la Chicha dans les lieux ouverts au public.

Depuis quelques années, elle s’est imposée comme une nouvelle forme de consommation de stupéfiants dans les bars, buvettes et autres lieux publics. Déjà à partir de  04 janvier 2021, la consommation de la chicha est interdite dans les lieux fréquentés par public dans le Zou (un département au Sud du Bénin).

C’est par un arrêté que le préfet du Zou, Firmin Kouton, ordonne l’interdiction de la consommation en public.  Selon cet arrêté, il est interdit de fumer la chicha dans les bars, les restaurants, les débits de boissons, les maquis et tous les autres lieux de manifestations publiques dans le département en question.

« La consommation de la chicha dans les lieux ouverts au public (débits de boisson, maquis, boîtes de nuit, restaurants, tous autres lieux de manifestations publiques) dans le département du Zou est formellement interdite », indique l’acte préfectoral.

Lire aussi : Des influenceuses togolaises bloquées dans un hôtel au Bénin

Pour ce fait, toutes les autorités policières, les structures décentralisées des ministères du cadre de vie et du développement durable et du ministère de la santé ainsi que les maires des communes du Zou sont instruits à l’effet de faire une application stricte et rigoureuse du présent arrêté.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, de son vrai nom « Hachich », la Chicha ou le Narguilé est une pipe orientale, munie d’un long tuyau communiquant avec un flacon d’eau aromatisée que la fumée traverse avant d’arriver à la bouche du fumeur.

Cette décision préfectorale vient donc réglée un problème de santé publique. Car, autant le fumeur de la Chicha est exposé à des maladies, autant celui à côté qui inhale l’est aussi.

A en croire une  étude menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les nouvelles formes de tabagisme (en 2017), il ressort que  le fumeur de la Chicha est exposé à de plus importantes quantités de nicotine, de monoxyde de carbone et d’autres toxines que le fumeur de cigarettes.

Lire aussi : Bénin : un bébé de moins d’une semaine abandonnée par sa mère

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire