Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
UNE MÈRE TUE SES 4 ENFANTS À L’AIDE D’UN POISON ET PUBLIE LES PHOTOS DANS UN GROUPE WHATSAPP
30/06/2020 à 00h49 par La redaction
Une femme de 42 ans a été arrêtée par la police à Naivasha, au Kenya, pour avoir tué ses 4 enfants (trois filles et un garçon) âgés de 2 à 8 ans. La mère de 6 enfants, du nom de Beatrice Mwende Kimotho, aurait enfermé ses enfants dans la maison avant de leur donner du poison.

K2TV a rapporté que la police avait déclaré avoir reçu un appel de détresse de Jackson Kimani Kimotho, le frère de la femme lui disant qu’elle lui avait demandé de prendre soin des enfants qu’elle avait tués chez elle.  Il a en outre révélé que sa sœur avait partagé des photos des enfants dans un groupe WhatsApp après les avoir tués, demandant des prières.

En entrant dans la maison de deux chambres, la police a trouvé les corps des quatre enfants sur leurs lits avec des traces de vomissements et de sang dans la bouche.

Le commandant de la police du comté de Naivasha, Samuel Waweru, a confirmé l’incident, ajoutant que la suspecte était en garde à vue.

« L’accusée a d’abord dit à son amie que ses enfants avaient été admis à l’hôpital du sous-comté de Naivasha avec des douleurs à la poitrine avant de confesser quelques heures plus tard qu’elle les avait étranglés. “Explique le commandant.

Un officier de police impliqué dans les enquêtes a ajouté

« Elle (la suspecte) a tour à tour étranglé les quatre enfants et a dormi dans la même maison jusqu’à aujourd’hui (samedi) matin où elle s’est éloignée de la maison. »

« Nous sommes aux tous premiers stades de l’enquête et à ce niveau, nous ne pouvons pas divulguer beaucoup de détails.”

Le commandant de la police du sous-comté de Naivasha a déclaré qu’il poursuivait ses enquêtes pour établir le motif du meurtre des mineurs.

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 353 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une femme de 42 ans a été arrêtée par la police à Naivasha, au Kenya, pour avoir tué ses 4 enfants (trois filles et un garçon) âgés de 2 à 8 ans. La mère de 6 enfants, du nom de Beatrice Mwende Kimotho, aurait enfermé ses enfants dans la maison avant de leur donner du poison.

K2TV a rapporté que la police avait déclaré avoir reçu un appel de détresse de Jackson Kimani Kimotho, le frère de la femme lui disant qu’elle lui avait demandé de prendre soin des enfants qu’elle avait tués chez elle.  Il a en outre révélé que sa sœur avait partagé des photos des enfants dans un groupe WhatsApp après les avoir tués, demandant des prières.

En entrant dans la maison de deux chambres, la police a trouvé les corps des quatre enfants sur leurs lits avec des traces de vomissements et de sang dans la bouche.

Le commandant de la police du comté de Naivasha, Samuel Waweru, a confirmé l’incident, ajoutant que la suspecte était en garde à vue.

« L’accusée a d’abord dit à son amie que ses enfants avaient été admis à l’hôpital du sous-comté de Naivasha avec des douleurs à la poitrine avant de confesser quelques heures plus tard qu’elle les avait étranglés. “Explique le commandant.

Un officier de police impliqué dans les enquêtes a ajouté

« Elle (la suspecte) a tour à tour étranglé les quatre enfants et a dormi dans la même maison jusqu’à aujourd’hui (samedi) matin où elle s’est éloignée de la maison. »

« Nous sommes aux tous premiers stades de l’enquête et à ce niveau, nous ne pouvons pas divulguer beaucoup de détails.”

Le commandant de la police du sous-comté de Naivasha a déclaré qu’il poursuivait ses enquêtes pour établir le motif du meurtre des mineurs.

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 353 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x