Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une mère en état de grossesse de 7 mois, condamnée pour proxénétisme
16/06/2020 à 23h22 par La redaction

Au Sénégal, une mère de 3 enfants en état de grossesse de 7 mois a été  condamnée pour proxénétisme.

Poursuivies pour diffusion d’images ou d’écrits contraires aux bonnes mœurs, de prostitution et non inscription sur le fichier sanitaire et de proxénétisme, F. Séne et S. Guéye ont été condamnées par le tribunal des flagrants délits de Dakar à trois mois de prison avec sursis.

S. Guéye, ancienne prostituée, qui est mère de 3 enfants et qui est en état de grossesse de 7 mois, a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour proxénétisme. D’après la presse sénégalaise Senenews.com qui a rapporté l’information, celle-ci avait pour rôle d’organiser les rendez-vous de F. Séne et d’accueillir les clients pour les faire entrer à tour de rôle dans « la chambre du bonheur ».

 

Lire aussi : Ecosse/ Coronavirus : le gouvernement annonce un financement pour aider les prostituées

Interrogée à la barre, elle affirme que son époux, qui a récemment perdu son emploi, lui avait donné son aval. Elle aurait reçu l’aval de son époux qui, à l’en croire, aurait récemment perdu son emploi. C’est donc cette activité de proxénétisme qui leur permet de pouvoir joindre les deux bouts.

F. Séne, pour sa part, a également été condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour diffusion d’images ou d’écrits contraires aux bonnes mœurs et de prostitution. Elle avait créé un compte sur un site pornographique avec ses cordonnées en y mettant des messages et photos explicites.

 

Lire aussi : « J'ai dormi avec un homme différent chaque nuit pendant 10 ans », dixit une ex-prostituée

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 788 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Sénégal, une mère de 3 enfants en état de grossesse de 7 mois a été  condamnée pour proxénétisme.

Poursuivies pour diffusion d’images ou d’écrits contraires aux bonnes mœurs, de prostitution et non inscription sur le fichier sanitaire et de proxénétisme, F. Séne et S. Guéye ont été condamnées par le tribunal des flagrants délits de Dakar à trois mois de prison avec sursis.

S. Guéye, ancienne prostituée, qui est mère de 3 enfants et qui est en état de grossesse de 7 mois, a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour proxénétisme. D’après la presse sénégalaise Senenews.com qui a rapporté l’information, celle-ci avait pour rôle d’organiser les rendez-vous de F. Séne et d’accueillir les clients pour les faire entrer à tour de rôle dans « la chambre du bonheur ».

 

Lire aussi : Ecosse/ Coronavirus : le gouvernement annonce un financement pour aider les prostituées

Interrogée à la barre, elle affirme que son époux, qui a récemment perdu son emploi, lui avait donné son aval. Elle aurait reçu l’aval de son époux qui, à l’en croire, aurait récemment perdu son emploi. C’est donc cette activité de proxénétisme qui leur permet de pouvoir joindre les deux bouts.

F. Séne, pour sa part, a également été condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour diffusion d’images ou d’écrits contraires aux bonnes mœurs et de prostitution. Elle avait créé un compte sur un site pornographique avec ses cordonnées en y mettant des messages et photos explicites.

 

Lire aussi : « J'ai dormi avec un homme différent chaque nuit pendant 10 ans », dixit une ex-prostituée

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 788 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire