Une membre de l’administration Trump démissionne de son poste : les raisons !


Video player

Une nouvelle affaire éclate au Département d’État Américain et met en difficulté plus que jamais l’administration Trump.

Il s’agit de Mina Chang qui est impliqué dans une affaire de CV mensonger. Elle est sous-secrétaire adjointe au Département d’État américain. Elle a démissionné ce lundi 18 novembre après qu’une enquête révèle que plusieurs expériences mentionnées dans son CV ont été inventées.

D’après une enquête menée par un média américain NBC News, les expériences mentionnées dans le CV de Mina Chang seraient fausses.

Mina Chang a démissionnée quelques jours après que le quotidien ait révélé ces informations . Elle adresse une lettre au Secrétaire d’État, Mike Pompeo et affirme : «il est essentiel que ma démission soit perçue comme une forme de protestation et non pas comme un abandon, car je n’abandonnerais jamais mon engagement pour servir, ma loyauté envers la vérité, ni mon amour pour ce pays.»

Abandonnée par sa hiérarchie, elle s’est sentie «injustement diffamée», et ne pouvait donc pas se justifier devant les journalistes.

Lire aussi :Grammy Awards 2020 : Angélique Kidjo et Burna Boy sont nominés

Les enquêteurs éclairent sur des mensonges sur son parcours académique : Pour avoir assisté une seule fois à un cours de six semaines à la Havard Business School, et à un séminaire de quelques jours au Army War, Mina Chang affirme dans son CV être diplômée des deux institutions alors que ces deux formations ne délivrent aucun diplôme.

Mina Chang a dirigé une organisation à but non lucratif, Linking the World, qui fournit une aide humanitaire «dans une douzaine de pays», en créant des écoles, et en travaillant sur des formes alternatives de soutien humanitaire grâce aux nouvelles technologies. Des traces de ces activités n’ont été retrouvée nulle part d’après les investigations menées par NBC News.

Ian Dailey, directeur de Linking the World, dément dans une note qu’il publie sur Internet, les accusations de NBC News envers sa collègue. Il notifie que les profils de tous les membres du Département d’État sont bien étudiés par le FBI. Il serait donc peu probable que de telles erreurs aient pu échapper aux enquêteurs internes du Département d’État

Cette affaire fragilise un peu plus l’administration de Donald Trump, déjà sous le coup d’une procédure de destitution.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire