Une folle percutée par une moto écope d’une peine de prison


Video player

Nous avons appris par la presse ivoirienne que le mercredi 20 juillet 2022, le tribunal de Bouna a condamné un motard à six mois de prison pour avoir renversé une femme malade mentale.

Condamné, K. Yacou, 25 ans, demeurant à Bouna. Le jeune homme a été condamné mercredi 20 juillet 2022 par le tribunal de Bouna à six mois de prison avec sursis pour manque de contrôle, atteinte involontaire à un malade mental et défaut de permis A.

Fait

Selon des sources, la folle, connue des habitants de la ville pour ses grimaces publiques, a été renversée à la sortie de la ville vers le village de Bromakoté. Sa cuisse a été écrasée et elle a été emmenée dans un village par des proches pour y être soignée. La famille du motocycliste a payé les soins de la victime.

La motocycliste Yaku a expliqué qu’elle marchait sur le trottoir et qu’elle s’est soudainement retrouvée au milieu de la route parce qu’il roulait à grande vitesse et qu’il ne pouvait pas l’éviter. Après l’avoir frappé, il a lui-même été jeté dans les broussailles et s’en est sorti avec des égratignures mineures. Quelques jours avant l’audience, il a été annoncé que la femme avait finalement succombé à ses blessures.

« Les motards se rendent compte qu’ils ont besoin d’un permis de conduire »
Au cours du procès, le tribunal a sensibilisé Yaku et tous les autres motards de la ville à la nécessité d’avoir un permis de conduire pour conduire n’importe quel véhicule et d’être prudent sur la route et d’éviter les excès de vitesse qui, dans de bonnes circonstances, peuvent entraîner des dommages irréparables.

La probation a été accordée à titre d’avertissement. Cependant, il a été condamné à une amende de 100 000 FCFA et 30 000 FCFA pour payer l’amende au Trésor public.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire