Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une fête organisée pour délibérément propager le coronavirus
11/08/2020 à 09h48 par La redaction

Les officiers de la garde civile espagnole ont pris d’assaut une fête à Tenerife, où environ 60 habitants campaient sur une plage hors des limites de ce que les autorités ont décrit comme une “réunion sur la plage pour propager le COVID-19”, dans le but de développer une  immunité.

La police, en apprenant l’existence de la fête, est rapidement intervenue samedi matin et l’a fermée, a-t-il été révélé dans un rapport de la police publié le lundi 10 août.

 

La police a alors ordonné aux jeunes de démonter leurs tentes.

La fête a eu lieu sur la plage de Los Patos à Ténérife aux îles Canaries et les responsables ont averti que la fête était une “menace très sérieuse” après que l’Espagne ait souffert de plus de 25 000 nouveaux cas la semaine dernière.

La plage est un hotspot nudiste mais a été fermée depuis le début de confinement du coronavirus.

Le conseiller à la sécurité de La Orotava, Narciso Perez, a déclaré que la police avait découvert que la fête était planifiée sur les réseaux sociaux, le rassemblement “conçu pour aider à la propagation du Covid-19″.

Il a déclaré à la presse locale : “au cours des derniers jours, des agents de la Garde civile ont découvert une sorte de réunion qui était prévue sur les réseaux sociaux pour organiser un voyage de camping de masse sur la plage de Los Patos, conçu pour aider à la propagation du COVID-19. »

«C’est une menace qui a été prise très au sérieux. »

La Garde civile a mené une enquête approfondie pour identifier les personnes qui ont organisé cela et elles ont été interrogées.”

Le service de sécurité de la mairie de La Orotava a déclaré dans un communiqué aux médias : «la garde civile et la police locale ont dégagé la plage de Los Patos où 62 personnes campaient. »

« La Garde civile a intercepté une réunion sur la plage pour propager le COVID-19 dans une zone où l’accès est actuellement interdit.”

P

La dissolution de la fête prévue est intervenue après que l’Espagne ait subi son pire pic de cas de coronavirus ces dernières semaines, obligeant plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne et l’Allemagne, à imposer de nouvelles restrictions de voyage renforcées contre l’Espagne.

L’Espagne a signalé près de 26 000 nouvelles infections au cours des sept derniers jours, avec un total d’un peu plus de 361 000.

Dans un rapport similaire, Aux États-Unis plus précisément en Alabama, des jeunes organisaient des soirées Covid-19. Le principe de ces fêtes : le premier convive infecté décroche une cagnotte.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les officiers de la garde civile espagnole ont pris d’assaut une fête à Tenerife, où environ 60 habitants campaient sur une plage hors des limites de ce que les autorités ont décrit comme une “réunion sur la plage pour propager le COVID-19”, dans le but de développer une  immunité.

La police, en apprenant l’existence de la fête, est rapidement intervenue samedi matin et l’a fermée, a-t-il été révélé dans un rapport de la police publié le lundi 10 août.

 

La police a alors ordonné aux jeunes de démonter leurs tentes.

La fête a eu lieu sur la plage de Los Patos à Ténérife aux îles Canaries et les responsables ont averti que la fête était une “menace très sérieuse” après que l’Espagne ait souffert de plus de 25 000 nouveaux cas la semaine dernière.

La plage est un hotspot nudiste mais a été fermée depuis le début de confinement du coronavirus.

Le conseiller à la sécurité de La Orotava, Narciso Perez, a déclaré que la police avait découvert que la fête était planifiée sur les réseaux sociaux, le rassemblement “conçu pour aider à la propagation du Covid-19″.

Il a déclaré à la presse locale : “au cours des derniers jours, des agents de la Garde civile ont découvert une sorte de réunion qui était prévue sur les réseaux sociaux pour organiser un voyage de camping de masse sur la plage de Los Patos, conçu pour aider à la propagation du COVID-19. »

«C’est une menace qui a été prise très au sérieux. »

La Garde civile a mené une enquête approfondie pour identifier les personnes qui ont organisé cela et elles ont été interrogées.”

Le service de sécurité de la mairie de La Orotava a déclaré dans un communiqué aux médias : «la garde civile et la police locale ont dégagé la plage de Los Patos où 62 personnes campaient. »

« La Garde civile a intercepté une réunion sur la plage pour propager le COVID-19 dans une zone où l’accès est actuellement interdit.”

P

La dissolution de la fête prévue est intervenue après que l’Espagne ait subi son pire pic de cas de coronavirus ces dernières semaines, obligeant plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne et l’Allemagne, à imposer de nouvelles restrictions de voyage renforcées contre l’Espagne.

L’Espagne a signalé près de 26 000 nouvelles infections au cours des sept derniers jours, avec un total d’un peu plus de 361 000.

Dans un rapport similaire, Aux États-Unis plus précisément en Alabama, des jeunes organisaient des soirées Covid-19. Le principe de ces fêtes : le premier convive infecté décroche une cagnotte.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire