Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Une femme donne naissance à des jumeaux de pères différents
02/01/2020 à 18h07 par La redaction

L’ironie du sort peut mettre certaines personnes dans de mauvaises postures. Quand ce mari attendait impatiemment la naissance de ces deux jumeaux, il était loin de s’attendre à une surprise pareille. Comme le rapportent nos confères de Métro, cette femme aurait donné naissance à deux jumeaux de pères différents après avoir trompé son mari.

On ne peut imaginer une situation plus délicate qu’une femme obligée d’admettre son adultère après avoir donné naissance à deux jumeaux de pères différents, test ADN à l’appui.

L’histoire a été révélée après qu’un couple de la ville de Xiamen en chine, eut à enregistrer la naissance de leurs deux jumeaux au poste de police local. Pour compléter les procédures, ils durent fournir un test ADN pour prouver que les nouveaux nés étaient bien les leurs. Ceci corrélait parfaitement avec les doutes qu’ont suscité les traits physiques de l’un des jumeaux chez le père. Il trouvait effectivement que l’un d’eux ne lui ressemblait pas.

Un test ADN confirma les suspicions de l’homme, puisqu’il révélait qu’il n’était pas le père biologique de l’un des deux jumeaux. L’heure de la confrontation avait sonné. La femme nia en premier lieu tout acte d’adultère qu’elle aurait pu commettre. Toutefois, mise devant le fait accompli, elle finit par avouer qu’elle aurait couché avec un autre homme.

Il est assez ironique de voir comment une escapade érotique hors du foyer marital peut engendrer des conséquences qui dureront le long d’une vie. Le père déclara qu’il est heureux d’accueillir son enfant au sein de son foyer, mais qu’il n’était pas prêt à élever celui d’un autre. Maintenant, vous devez vous demander comment une situation aussi inédite a-t’elle pu se produire ? Rassurez-vous, l’explication est on ne peut plus scientifique ! C’est ce que l’on appelle la superfécondation hétéro-paternelle.

La superfécondation hétéro-paternelle
Dans certains cas, une femme peut ovuler à plusieurs reprises durant un même cycle ovarien. C’est un phénomène que l’on appelle l’hyper ovulation. Si les deux ovules des jumeaux sont fécondés par des spermatozoïdes différents au cours d’un même rapport, on sera en présence d’un cas de faux jumeaux. La superfécondation est un phénomène désignant des ovules fécondés par deux relations sexuelles différentes. Mais là encore, ils peuvent toujours avoir le même père, en résulte ce que l’on appelle un âge gestationnel différent. Pour mieux vous expliquer, un ovule demeure viable pendant une période variant entre 12h et 48h. Un spermatozoïde par contre peut l’être pour une période qui peut atteindre 5 jours. Ainsi, dans le cas de même parentalité, un spermatozoïde libéré 5 jours auparavant peut féconder le premier ovule émit dans les premières heures. Puis un autre spermatozoïde libéré pendant la période de viabilité des ovules peut en féconder un autre. On aura alors affaire à deux jumeaux, du même père, mais avec un âge gestationnel différent et qui peuvent avoir des caractéristiques physiques complètement différentes.

Le cas le plus compliqué demeure celui de la superfécondation-hétéro parentale. Cela se produit lorsqu’il y a une libération simultanée de deux ovules à quelques heures d’intervalles, et la présence de deux spermatozoïdes issusde deux hommes différentes. C’est un cas relativement rare qui se produit surtout en cas d’infidélité, de polygamie ou de polyamour.

Il se peut également que la rareté des cas enregistrés soit due au manque de données étant donné que les parents ne rapportent généralement pas de tels incidents.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’ironie du sort peut mettre certaines personnes dans de mauvaises postures. Quand ce mari attendait impatiemment la naissance de ces deux jumeaux, il était loin de s’attendre à une surprise pareille. Comme le rapportent nos confères de Métro, cette femme aurait donné naissance à deux jumeaux de pères différents après avoir trompé son mari.

On ne peut imaginer une situation plus délicate qu’une femme obligée d’admettre son adultère après avoir donné naissance à deux jumeaux de pères différents, test ADN à l’appui.

L’histoire a été révélée après qu’un couple de la ville de Xiamen en chine, eut à enregistrer la naissance de leurs deux jumeaux au poste de police local. Pour compléter les procédures, ils durent fournir un test ADN pour prouver que les nouveaux nés étaient bien les leurs. Ceci corrélait parfaitement avec les doutes qu’ont suscité les traits physiques de l’un des jumeaux chez le père. Il trouvait effectivement que l’un d’eux ne lui ressemblait pas.

Un test ADN confirma les suspicions de l’homme, puisqu’il révélait qu’il n’était pas le père biologique de l’un des deux jumeaux. L’heure de la confrontation avait sonné. La femme nia en premier lieu tout acte d’adultère qu’elle aurait pu commettre. Toutefois, mise devant le fait accompli, elle finit par avouer qu’elle aurait couché avec un autre homme.

Il est assez ironique de voir comment une escapade érotique hors du foyer marital peut engendrer des conséquences qui dureront le long d’une vie. Le père déclara qu’il est heureux d’accueillir son enfant au sein de son foyer, mais qu’il n’était pas prêt à élever celui d’un autre. Maintenant, vous devez vous demander comment une situation aussi inédite a-t’elle pu se produire ? Rassurez-vous, l’explication est on ne peut plus scientifique ! C’est ce que l’on appelle la superfécondation hétéro-paternelle.

La superfécondation hétéro-paternelle
Dans certains cas, une femme peut ovuler à plusieurs reprises durant un même cycle ovarien. C’est un phénomène que l’on appelle l’hyper ovulation. Si les deux ovules des jumeaux sont fécondés par des spermatozoïdes différents au cours d’un même rapport, on sera en présence d’un cas de faux jumeaux. La superfécondation est un phénomène désignant des ovules fécondés par deux relations sexuelles différentes. Mais là encore, ils peuvent toujours avoir le même père, en résulte ce que l’on appelle un âge gestationnel différent. Pour mieux vous expliquer, un ovule demeure viable pendant une période variant entre 12h et 48h. Un spermatozoïde par contre peut l’être pour une période qui peut atteindre 5 jours. Ainsi, dans le cas de même parentalité, un spermatozoïde libéré 5 jours auparavant peut féconder le premier ovule émit dans les premières heures. Puis un autre spermatozoïde libéré pendant la période de viabilité des ovules peut en féconder un autre. On aura alors affaire à deux jumeaux, du même père, mais avec un âge gestationnel différent et qui peuvent avoir des caractéristiques physiques complètement différentes.

Le cas le plus compliqué demeure celui de la superfécondation-hétéro parentale. Cela se produit lorsqu’il y a une libération simultanée de deux ovules à quelques heures d’intervalles, et la présence de deux spermatozoïdes issusde deux hommes différentes. C’est un cas relativement rare qui se produit surtout en cas d’infidélité, de polygamie ou de polyamour.

Il se peut également que la rareté des cas enregistrés soit due au manque de données étant donné que les parents ne rapportent généralement pas de tels incidents.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire