Une clinique licencie 700 employés pour avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19


Video player

La Mayo Clinic a révélé qu’elle avait licencié 700 employés qui ne se conformaient pas au mandat du centre médical à but non lucratif pour que tout le personnel reçoive le vaccin COVID-19.

Les travailleurs devaient recevoir leur première dose d’un vaccin COVID-19 d’ici lundi avec 700 employés, soit environ 1% de ses 73 000 travailleurs totaux, ne répondant pas à l’exigence et seraient « licenciés ».

“C’est un moment où la Mayo Clinic doit soutenir fermement les preuves soutenant l’efficacité et la sécurité des vaccins COVID-19 pour aider à protéger la santé et la sécurité de nos patients, de notre personnel, de nos visiteurs et de nos communautés. Beaucoup mieux que nous”, apprend-on de la clinique.

Sur la base de la science et des données, il est clair que la vaccination maintient les gens hors de l’hôpital et sauve des vies ajoutent ses responsables.

La clinique a déclaré que la majorité des demandes d’exemption médicale ou religieuse faites par les employés en réponse au mandat ont été accordées.

De plus, il a ajouté que les employés licenciés pourraient retourner au centre médical plus tard s’ils choisissent de se conformer au mandat.

« Si les personnes libérées de leur emploi choisissent de se faire vacciner à une date ultérieure, elles ont la possibilité de postuler et de retourner à la Mayo Clinic pour de futures offres d’emploi », a déclaré la Mayo Clinic.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire