Un soldat assassine sa femme parce qu’elle voulait divorcer


Video player

 

Une histoire d’assassinat secoue actuellement la toile au Cameroun. Au centre de l’affaire, deux membres de l’armée camerounaise. D’un côté un soldat de la brigade d’intervention rapide BIR et de l’autre une douanière. Les deux membres de l’armée entretenaient des liaisons jusqu’à ce que la femme fasse une découverte qui conduira à sa mort.

Lire aussi : Cameroun : le transgenre Shakiro, enceinte ?

Suh Kenneth soldat de la brigade d’intervention rapide avait une petite amie qui se trouve aussi être membre de l’armée. Cette dernière étant douanière ne s’empêchait pas de venir en aide au besoin à son chéri. Tout allait bien pour « le jeune couple » jusqu’à ce que la douanière fasse une découverte. Cette découverte chamboulera tout dans le couple.

La douanière a en effet découvert que son chéri ou plutôt celui qu’il croyait être son chéri était un père de famille. Le soldat était en effet marié et avait trois enfants avec sa femme. Choquée, elle découvre qu’elle avait perdu sept ans de sa vie avec un homme qu’elle croyait être l’homme de sa vie.

Elle prit la douloureuse décision de mettre fin à la relation mais ceci n’était pas au goût du sieur Suh Kennneth. Ne voulant pas laisser partir la douanière et surtout sa fortune,  notre soldat décide de mettre fin à la vie de sa collègue et concubine. Il mit son plan à exécution et va enterrer le corps de la victime en douce.

Des jours passèrent et la famille de la victime n’avait aucune nouvelle de leur fille. La famille saisit alors les autorités compétentes pour qu’une enquête soit menée pour retrouver la douanière. Ceci fut fait et c’est alors que les enquêteurs découvrent que tous les biens de celle qu’ils recherchent sont au nom du sieur Suh Kenneth. Ils décidèrent de l’interroger et ce n’est qu’après des traitements peu conventionnelles que le soldat de la BIR avouera toute l’histoire.

Vous aimerez aussi : Nigeria : Chidinma aveugle, voici toute l’histoire

La famille lui demande alors de les amener vers le corps de la victime afin qu’elle soit déterrée et mise en terre normalement, ce qui fut fait. Cette histoire démontre une fois de plus jusqu’où les Hommes sont prêts à aller pour des choses matérielles. La réaction de Kenneth aurait été la même si la douanière n’était pas riche? La question reste posée.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire