Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un proche de Sarkozy soupçonné d’avoir reçu 440 000 euros d’argent libyen
13/02/2020 à 12h38 par La redaction

L’affaire du financement libyen de la campagne présidentielle de Sarkozy de 2007 rebondit une nouvelle fois. Le site d’information Mediapart dévoile dimanche 1er décembre qu’un proche de Nicolas Sarkozy, Thierry Gaubert, a reçu un virement de près d’un demi-million d’euros en provenance de Libye, un an avant l’élection présidentielle.

Thierry Gaubert est un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy à la mairie de Neuilly et au ministère du Budget, il est aussi proche de son bras droit Brice Hortefeux.

La justice a découvert des mouvements bancaires surprenants sur plusieurs comptes détenus par lui à la banque suisse Pictet. Sur le compte numéro 188512, ouvert aux Bahamas, un versement de 440 000 euros apparaît ainsi le 8 février 2006. La somme est virée dès le lendemain par Thierry Gaubert sur un autre compte, non identifié.

D’où venait l’argent ? D’une société offshore, Rossfield Limited. « Cette société Rossfield, au cœur de l’affaire Sarkozy-Kadhafi depuis des années, venait d’être créditée une semaine plus tôt, le 31 janvier, par le Trésor public libyen, d’une somme de trois millions d’euros. Rossfield n’est d’ailleurs alimentée que par de l’argent du régime Kadhafi », écrit Mediapart, qui précise : trois millions en janvier 2006, un autre en mai et deux derniers en novembre

Par l’intermédiaire de Takieddine
Le site d’information a aussi établi que Rossfield appartient au sulfureux intermédiaire Ziad Takieddine. Joint par Mediapart, Thierry Gaubert a toutefois nié, affirmant que « Rossfield n’est pas du tout M. Takieddine » et qu’il ne s’agissait « pas du tout d’argent libyen ». Contactés par l’AFP, Thierry Gaubert et Ziad Takieddine n’ont pas réagi.

« Le fait qu’un virement parti de la société Rossfield ait été orienté vers un pilier du clan Sarkozy, intime de Brice Hortefeux, constitue un tournant dans l’enquête », commente Mediapart, qui relève aussi que « le virement au profit de Thierry Gaubert est intervenu un mois et demi seulement après une rencontre secrète à Tripoli entre Brice Hortefeux, alors ministre délégué aux collectivités territoriales, et un dignitaire libyen de haut rang, Abdallah Senoussi, beau-frère de Kadhafi et chef du renseignement militaire de la dictature. »

Sarkozy est mis en examen

Après six ans de travail des juges d’instruction, une somme d’indices troublants a donné corps à la thèse d’un financement de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime de Khadafi.

En novembre 2016, Ziad Takieddine, mis en examen, avait affirmé avoir remis entre fin 2006 et début 2007 cinq millions d’euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant.

Mais aucune preuve matérielle n’a été retrouvée, même si des mouvements de fonds suspects ont conduit à huit mises en examen à ce jour. Nicolas Sarkozy est mis en examen dans cette affaire pour « corruption passive », « financement illicite de campagne électorale » et « recel de détournements de fonds publics ». Avec plusieurs proches, il conteste la validité de cette enquête judiciaire. L’examen de leurs requêtes en nullité doit avoir lieu le 19 mars devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. Brice Hortefeux est placé sous le statut de témoin assisté.

L’impossible procès de l’affaire Karachi
Quant à Thierry Gaubert, il est décidément au cœur de plusieurs scandales puisqu’il est aussi jugé depuis début octobre dans l’affaire Karachi – des contrats d’armement qui alimentent des soupçons de financement occulte de la campagne d’Edouard Balladur en 1995. Le parquet a déjà requis quatre ans de prison, dont deux ans ferme, à son encontre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 669 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Le fils de Baye Niasse, Cheikh Bassirou répond sévèrement à Macron

28/10/2020

Le fils...

Le président de la France, Emmanuel Macron,...
Le site d'information Doingbuzz débarque finalement au Sénégal.

28/10/2020

Le site...

Le site d'information Doingbuzz débarque finalement au...
Violences en Côte d’Ivoire : Fatou Bensouda met en garde

28/10/2020

Violences en...

  Le nom de Fatou Bensouda est...
PSG : Thomas Tuchel sur la blessure de Neymar

28/10/2020

PSG :...

La star du PSG, Neymar, a senti...
Émigration clandestine : Mame Goor s’en prend encore à Sonko... Regardez !

28/10/2020

Émigration clandestine...

Lors d’une visité guidée au quai de...
Togo/Pétrolegate : Nouvelles révélations très accablantes

28/10/2020

Togo/Pétrolegate :...

Le Pétrolegate, l’affaire de détournement de fonds...
Alassane Ouattara : "Il est temps que Laurent Gbagbo revienne en Côte d'Ivoire"

28/10/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé...
Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...

L’affaire du financement libyen de la campagne présidentielle de Sarkozy de 2007 rebondit une nouvelle fois. Le site d’information Mediapart dévoile dimanche 1er décembre qu’un proche de Nicolas Sarkozy, Thierry Gaubert, a reçu un virement de près d’un demi-million d’euros en provenance de Libye, un an avant l’élection présidentielle.

Thierry Gaubert est un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy à la mairie de Neuilly et au ministère du Budget, il est aussi proche de son bras droit Brice Hortefeux.

La justice a découvert des mouvements bancaires surprenants sur plusieurs comptes détenus par lui à la banque suisse Pictet. Sur le compte numéro 188512, ouvert aux Bahamas, un versement de 440 000 euros apparaît ainsi le 8 février 2006. La somme est virée dès le lendemain par Thierry Gaubert sur un autre compte, non identifié.

D’où venait l’argent ? D’une société offshore, Rossfield Limited. « Cette société Rossfield, au cœur de l’affaire Sarkozy-Kadhafi depuis des années, venait d’être créditée une semaine plus tôt, le 31 janvier, par le Trésor public libyen, d’une somme de trois millions d’euros. Rossfield n’est d’ailleurs alimentée que par de l’argent du régime Kadhafi », écrit Mediapart, qui précise : trois millions en janvier 2006, un autre en mai et deux derniers en novembre

Par l’intermédiaire de Takieddine
Le site d’information a aussi établi que Rossfield appartient au sulfureux intermédiaire Ziad Takieddine. Joint par Mediapart, Thierry Gaubert a toutefois nié, affirmant que « Rossfield n’est pas du tout M. Takieddine » et qu’il ne s’agissait « pas du tout d’argent libyen ». Contactés par l’AFP, Thierry Gaubert et Ziad Takieddine n’ont pas réagi.

« Le fait qu’un virement parti de la société Rossfield ait été orienté vers un pilier du clan Sarkozy, intime de Brice Hortefeux, constitue un tournant dans l’enquête », commente Mediapart, qui relève aussi que « le virement au profit de Thierry Gaubert est intervenu un mois et demi seulement après une rencontre secrète à Tripoli entre Brice Hortefeux, alors ministre délégué aux collectivités territoriales, et un dignitaire libyen de haut rang, Abdallah Senoussi, beau-frère de Kadhafi et chef du renseignement militaire de la dictature. »

Sarkozy est mis en examen

Après six ans de travail des juges d’instruction, une somme d’indices troublants a donné corps à la thèse d’un financement de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime de Khadafi.

En novembre 2016, Ziad Takieddine, mis en examen, avait affirmé avoir remis entre fin 2006 et début 2007 cinq millions d’euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant.

Mais aucune preuve matérielle n’a été retrouvée, même si des mouvements de fonds suspects ont conduit à huit mises en examen à ce jour. Nicolas Sarkozy est mis en examen dans cette affaire pour « corruption passive », « financement illicite de campagne électorale » et « recel de détournements de fonds publics ». Avec plusieurs proches, il conteste la validité de cette enquête judiciaire. L’examen de leurs requêtes en nullité doit avoir lieu le 19 mars devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. Brice Hortefeux est placé sous le statut de témoin assisté.

L’impossible procès de l’affaire Karachi
Quant à Thierry Gaubert, il est décidément au cœur de plusieurs scandales puisqu’il est aussi jugé depuis début octobre dans l’affaire Karachi – des contrats d’armement qui alimentent des soupçons de financement occulte de la campagne d’Edouard Balladur en 1995. Le parquet a déjà requis quatre ans de prison, dont deux ans ferme, à son encontre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 669 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire