Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un président de la République humilie la diplomatie française pour une urgence capillaire
04/08/2019 à 16h54 par La redaction

L’homme dont nous parlons est Jair Bolsonaro, président de la République fédérative du Brésil. Il a préféré se rendre chez le coiffeur plutôt que de rencontrer le ministre des affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian ce lundi 29 juillet dernier.

Alors qu’il avait annulé cette rencontre à la dernière minute pour raison de « problèmes d’agenda », il s’est fait filmer en direct quelques instants plus tard sur Facebook en train de se faire couper les cheveux.

En pleine tournée en Amérique latine, le français Le Drian avait rendez-vous avec le président brésilien autour des sujets importants pour la France. Ceci dans le « prolongement de la conclusion de l’accord entre l’UE et le Mercosur et les dossiers environnementaux dans la perspective de la COP25 de Santiago » a indiqué le ministre français dans un communiqué.

De son côté, Bolsonaro le président d’extrême-droite, un climato-sceptique a marqué son désaccord avec les politiques environnementales. Il avait prévenu son hôte lundi matin en ces mots : « Je vais recevoir le ministre français, si je ne m’abuse, pour traiter des questions liées à l’environnement. Et il n’a pas intérêt à venir nous donner des leçons, sinon il va voir à qui il a affaire ».

On comprend que le climat n’est pas une priorité pour le président brésilien élu en janvier 2019. Il menace même de se retirer de l’accord de Paris sur le climat. Cet incident peut porter un coup aux relations diplomatiques entre la France et le Brésil.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’homme dont nous parlons est Jair Bolsonaro, président de la République fédérative du Brésil. Il a préféré se rendre chez le coiffeur plutôt que de rencontrer le ministre des affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian ce lundi 29 juillet dernier.

Alors qu’il avait annulé cette rencontre à la dernière minute pour raison de « problèmes d’agenda », il s’est fait filmer en direct quelques instants plus tard sur Facebook en train de se faire couper les cheveux.

En pleine tournée en Amérique latine, le français Le Drian avait rendez-vous avec le président brésilien autour des sujets importants pour la France. Ceci dans le « prolongement de la conclusion de l’accord entre l’UE et le Mercosur et les dossiers environnementaux dans la perspective de la COP25 de Santiago » a indiqué le ministre français dans un communiqué.

De son côté, Bolsonaro le président d’extrême-droite, un climato-sceptique a marqué son désaccord avec les politiques environnementales. Il avait prévenu son hôte lundi matin en ces mots : « Je vais recevoir le ministre français, si je ne m’abuse, pour traiter des questions liées à l’environnement. Et il n’a pas intérêt à venir nous donner des leçons, sinon il va voir à qui il a affaire ».

On comprend que le climat n’est pas une priorité pour le président brésilien élu en janvier 2019. Il menace même de se retirer de l’accord de Paris sur le climat. Cet incident peut porter un coup aux relations diplomatiques entre la France et le Brésil.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire