Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un milliardaire paie les médecins du Zimbabwe pour qu’ils reprennent le travail
24/01/2020 à 11h52 par La redaction

Le milliardaire Strive Masiyiwa a accepté de payer les salaires des médecins du Zimbabwe, mettant ainsi fin à une grève qui dure depuis plus de quatre mois.

Les jeunes médecins du Zimbabwe ont accepté de reprendre le travail après avoir accepté une offre du milliardaire zimbabwéen des télécommunications.

La grève a été l’une des plus longues de l’histoire du pays et a mis à genoux un système de santé publique déjà en difficulté.

L’entreprise britannique Strive Masiyiwa versera à chaque médecin une indemnité de subsistance d’environ 300 dollars et leur fournira un moyen de transport pour se rendre au travail, grâce à un fonds qu’il a créé.

La plupart des médecins en grève gagnaient moins de 100 dollars par mois.

Le milliardaire paiera de “sa poche” les médecins pendant six mois mais on ne sait pas ce qui se passera ensuite.

Selon les observateurs et l’association des médecins seniors, la grève aurait conduit à la mort de certaines personnes.

Ils l’ont même qualifiée de “génocide silencieux”.

Les médecins se sont mis en grève pour demander que les salaires soient indexés sur le dollar américain afin d’amortir une hausse sans cesse croissante de l’inflation dans la pire crise économique que le Zimbabwe ait connue.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le milliardaire Strive Masiyiwa a accepté de payer les salaires des médecins du Zimbabwe, mettant ainsi fin à une grève qui dure depuis plus de quatre mois.

Les jeunes médecins du Zimbabwe ont accepté de reprendre le travail après avoir accepté une offre du milliardaire zimbabwéen des télécommunications.

La grève a été l’une des plus longues de l’histoire du pays et a mis à genoux un système de santé publique déjà en difficulté.

L’entreprise britannique Strive Masiyiwa versera à chaque médecin une indemnité de subsistance d’environ 300 dollars et leur fournira un moyen de transport pour se rendre au travail, grâce à un fonds qu’il a créé.

La plupart des médecins en grève gagnaient moins de 100 dollars par mois.

Le milliardaire paiera de “sa poche” les médecins pendant six mois mais on ne sait pas ce qui se passera ensuite.

Selon les observateurs et l’association des médecins seniors, la grève aurait conduit à la mort de certaines personnes.

Ils l’ont même qualifiée de “génocide silencieux”.

Les médecins se sont mis en grève pour demander que les salaires soient indexés sur le dollar américain afin d’amortir une hausse sans cesse croissante de l’inflation dans la pire crise économique que le Zimbabwe ait connue.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire