Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un marché chinois, source de l’épidémie coronavirus
24/01/2020 à 10h26 par Espérance ATEKESSIM

Le virus communément appelé coronavirus est connu en Chine depuis les années 2000 et a fait plus d'une centaine de victimes. Ce virus refait surface encore une fois en Chine. Mais cette fois, l'état chinois se lève afin de trouver l'origine ou la provenance de la maladie.

Suite aux investigations, l'état parvient à découvrir que ce virus vient d'un animal sauvage qui est très proche de la martre qui vit aussi dans la brousse. Le constat le plus flippant, c'est le fait que la grande partie de la population chinoise vit ou consomme de cette viande qui esr très souvent exposée sur les marchés et spécialement dans le marché aux fruits de mer de la ville chinoise.

Lire aussi : Chine: Le nouveau virus pulmonaire découvert se transmet entre les humains

Ce marché est donc considéré comme la source du virus coronavirus ou encore l'épicentre de l'épidémie de coronavirus. D'après les premières recherches menées en Chine, le virus pourrait être transmis à l'homme via des serpents, des blaireaux ou des rats qui sont tous vendus dans ce marché de la place. Les autorités chinoises ont donc décidé de la fermeture du marché aux fruits de mer de Wuhan pour plus de sécurité au sein du pays.
Le directeur du Centre national de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, explique que bien avant la fermeture du marché, ces animaux étaient même vivant et de façon illégale c'est à dire souvent tués et congelé sans que l'on ne sache l'origine.

En effet, certains chinois se vantent de la consommation de ces animaux qui pour eux ont des vertus thérapeutique. Puisque, autrefois, se nourrir de viandes sauvages fait partie des pratiques alimentaires ancestrales chinoises.
Bref, il faut noter que l'état chinois met sur pied des dispositions pratiques afin d'éradiquer pour de bon ce virus.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le virus communément appelé coronavirus est connu en Chine depuis les années 2000 et a fait plus d'une centaine de victimes. Ce virus refait surface encore une fois en Chine. Mais cette fois, l'état chinois se lève afin de trouver l'origine ou la provenance de la maladie.

Suite aux investigations, l'état parvient à découvrir que ce virus vient d'un animal sauvage qui est très proche de la martre qui vit aussi dans la brousse. Le constat le plus flippant, c'est le fait que la grande partie de la population chinoise vit ou consomme de cette viande qui esr très souvent exposée sur les marchés et spécialement dans le marché aux fruits de mer de la ville chinoise.

Lire aussi : Chine: Le nouveau virus pulmonaire découvert se transmet entre les humains

Ce marché est donc considéré comme la source du virus coronavirus ou encore l'épicentre de l'épidémie de coronavirus. D'après les premières recherches menées en Chine, le virus pourrait être transmis à l'homme via des serpents, des blaireaux ou des rats qui sont tous vendus dans ce marché de la place. Les autorités chinoises ont donc décidé de la fermeture du marché aux fruits de mer de Wuhan pour plus de sécurité au sein du pays.
Le directeur du Centre national de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, explique que bien avant la fermeture du marché, ces animaux étaient même vivant et de façon illégale c'est à dire souvent tués et congelé sans que l'on ne sache l'origine.

En effet, certains chinois se vantent de la consommation de ces animaux qui pour eux ont des vertus thérapeutique. Puisque, autrefois, se nourrir de viandes sauvages fait partie des pratiques alimentaires ancestrales chinoises.
Bref, il faut noter que l'état chinois met sur pied des dispositions pratiques afin d'éradiquer pour de bon ce virus.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire