Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un homme tue sa femme pour avoir refusé de faire l’amour
06/08/2020 à 19h50 par Aimé AMSON

A Kindia, une ville de Guinée située à 135 km de Conakry, la capitale du pays, le nommé Abdourahamane Camara a tué son épouse 5 août 2020.

Lire aussi : Présidentielle aux Etats-Unis: Découvrez l’étrange colistière de Kanye West

Thierno Hawa Sylla aurait refusé de faire l’amour avec son mari. Très mécontent, le sieur Camara s’est engagé dans une bagarre avec elle. Malheureusement, elle a perdu la vie. Alors que la femme aurait expliqué à son époux qu’elle était dans la période menstruelle.

« J’étais couchée, lorsqu’on m’a réveillé pour m’informer que Thierno Hawa et son mari sont en train de se battre. Je suis venue frapper à plusieurs reprises à leur porte, qui était fermée. Mais, lorsque son mari a ouvert la porte, la femme était à terre. J’ai demandé au mari qu’est-ce qu’il y a, mais il ne m’a pas répondu. Son frère aussi est venu lui demander, il n’a donné aucune réponse. Je me suis adressée à la femme qui était couchée, mais elle n’arrivait pas à parler. Lorsqu’elle s’est retrouvée, ma mère lui a demandé qu’est-ce qui est à l’origine de cette bagarre, elle a répondu que son mari voulait coucher avec elle mais elle lui a dit qu’elle est en période menstruelle. Son mari a insisté mais elle a refusé. Selon elle, c’est ce qui a causé cette bagarre », a expliqué Mariam Sylla.

La fille de la défunte, Djénabou Touré, et d’autres membres de la famille l’ont transportée d’urgence à l’hôpital régional de Kindia, où elle a rendu l’âme, indique Guinée Matin.

Lire aussi : Cameroun/ probatoire : une candidate refuse de composer à cause du port de cache-nez

« C’est aux environs de 1 heure que ma maman m’a appelé au téléphone. Elle m’a dit : Djènè, si vous ne m’envoyez pas à l’hôpital, je vais mourir. Je suis partie immédiatement à la maison, et j’ai trouvé que ma mère était incapable de soulever sa tête. Je lui ai demandé ce qui s’est passé mais elle ne pouvait pas parler. Mon père est venu lui dire d’arrêter de faire peur aux gens.

Il l’a massée mais ma mère ne pouvait plus se lever. C’est ainsi on l’a transportée à l’hôpital. Les médecins nous ont demandé qu’est-ce qui s’est passé, mais ma sœur n’a pas voulu leur dire la vérité. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas la toucher et nous ont demandé d’aller au CTépi (centre de traitement des épidémies). Mais, nous avons trouvé qu’il n’y avait personne là-bas. Finalement, les médecins ont mis ma mère dans un lit. Quelques temps après, j’ai constaté qu’elle ne se remuait plus et j’ai su qu’elle a rendu l’âme », témoigne Djénabou Touré, sous le choc.

 

Lire aussi : Tina Kunakey, la star franco-togolaise dévoile une photo intime de son couple

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 510 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

A Kindia, une ville de Guinée située à 135 km de Conakry, la capitale du pays, le nommé Abdourahamane Camara a tué son épouse 5 août 2020.

Lire aussi : Présidentielle aux Etats-Unis: Découvrez l’étrange colistière de Kanye West

Thierno Hawa Sylla aurait refusé de faire l’amour avec son mari. Très mécontent, le sieur Camara s’est engagé dans une bagarre avec elle. Malheureusement, elle a perdu la vie. Alors que la femme aurait expliqué à son époux qu’elle était dans la période menstruelle.

« J’étais couchée, lorsqu’on m’a réveillé pour m’informer que Thierno Hawa et son mari sont en train de se battre. Je suis venue frapper à plusieurs reprises à leur porte, qui était fermée. Mais, lorsque son mari a ouvert la porte, la femme était à terre. J’ai demandé au mari qu’est-ce qu’il y a, mais il ne m’a pas répondu. Son frère aussi est venu lui demander, il n’a donné aucune réponse. Je me suis adressée à la femme qui était couchée, mais elle n’arrivait pas à parler. Lorsqu’elle s’est retrouvée, ma mère lui a demandé qu’est-ce qui est à l’origine de cette bagarre, elle a répondu que son mari voulait coucher avec elle mais elle lui a dit qu’elle est en période menstruelle. Son mari a insisté mais elle a refusé. Selon elle, c’est ce qui a causé cette bagarre », a expliqué Mariam Sylla.

La fille de la défunte, Djénabou Touré, et d’autres membres de la famille l’ont transportée d’urgence à l’hôpital régional de Kindia, où elle a rendu l’âme, indique Guinée Matin.

Lire aussi : Cameroun/ probatoire : une candidate refuse de composer à cause du port de cache-nez

« C’est aux environs de 1 heure que ma maman m’a appelé au téléphone. Elle m’a dit : Djènè, si vous ne m’envoyez pas à l’hôpital, je vais mourir. Je suis partie immédiatement à la maison, et j’ai trouvé que ma mère était incapable de soulever sa tête. Je lui ai demandé ce qui s’est passé mais elle ne pouvait pas parler. Mon père est venu lui dire d’arrêter de faire peur aux gens.

Il l’a massée mais ma mère ne pouvait plus se lever. C’est ainsi on l’a transportée à l’hôpital. Les médecins nous ont demandé qu’est-ce qui s’est passé, mais ma sœur n’a pas voulu leur dire la vérité. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas la toucher et nous ont demandé d’aller au CTépi (centre de traitement des épidémies). Mais, nous avons trouvé qu’il n’y avait personne là-bas. Finalement, les médecins ont mis ma mère dans un lit. Quelques temps après, j’ai constaté qu’elle ne se remuait plus et j’ai su qu’elle a rendu l’âme », témoigne Djénabou Touré, sous le choc.

 

Lire aussi : Tina Kunakey, la star franco-togolaise dévoile une photo intime de son couple

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 510 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Motsclés

lamour Un homme

Laisser votre commentaire