Un homme a avoué avoir “mangé une partie du corps” de sa mère qu’il a tué


Video player

Le drame s’est déroulé dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 février 2020. Un homme, âgé de 36 ans, a reconnu avoir tué et découpé sa mère. En garde à vue, il aurait même avoué avoir “mangé une partie du corps” de la victime.

C’est un fait divers qui fait froid dans le dos. Depuis dimanche 16 février 2020, et l’appel des proches d’une mère de famille de 57 ans n’ayant plus de nouvelle d’elles, les enquêteurs vont de découvertes en découvertes, toutes plus horribles les unes que les autres. Pour cause, sur les lieux du drame, à Salon-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, ils n’ont pu que constater la mort de cette femme dont le corps avait été en partie découpé. Sur place, le fils de la victime, un homme de 36 ans, a tout de suite reconnu les faits. Suivi pour des troubles psychiatriques, il a été placé en garde à vue. En fouillant dans l’appartement, les enquêteurs ont retrouvé des morceaux du corps de la victime dans le frigo, le congélateur et le four. Immédiatement, ils se demandent si l’homme n’aurait pas commencé à manger sa propre mère.

Selon les informations de La Provence, il aurait reconnu avoir “mangé une partie du corps” de sa mère. Cette révélation doit maintenant être vérifiée par les analyses qui ont été pratiquées sur lui. Après plusieurs heures de garde à vue, celle-ci a été écourtée puisque l’homme n’était plus en état d’être auditionné. Il a été transféré au centre hospitalier de Montperrin à Aix.

L’autopsie rendue difficile à cause de l’état du corps de la victime
Les enquêteurs attendent maintenant beaucoup des résultats de l’autopsie pratiquée sur la victime, afin d’en savoir un peu plus sur les circonstances exactes de sa mort. Mais, toujours selon le quotidien, l’analyse est rendu particulièrement compliquée à cause de l’état du corps qui a été découpé. Concernant le mobile de cet acte, les policiers de la sûreté départementale craignent de ne jamais vraiment savoir ce qui a poussé cet homme à tuer sa mère. Ils espèrent que le dossier médical du patient pourra les aider à y voir plus clair.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire