Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un français propose le viol de sa fille de 12 ans sur des sites libertins
12/06/2020 à 22h39 par La redaction

Un magistrat de 55 ans a été mis en examen à Besançon, une ville de l’Est de la France. Il est accusé d’avoir exposé sa fille âgée de seulement 12 ans sur des sites libertins à la merci d’adultes pour relations sexuelles.

C’est un fait peu commun. Un magistrat et ancien juge des enfants, a été arrêté puis déféré au parquet de Besançon. La raison. Il proposait à des inconnus d’avoir des relations sexuelles avec sa fille âgée de seulement 12 ans. Et ce, à travers un forum de rencontres libertines où lui-même et sa femme sont abonnés.

L’homme de 55 ans était visé par une enquête préliminaire ouverte depuis 2019. Un site proposant des rencontres entre adultes consentants en effet avait en effet signalé à la police que son indigne proposition qui consistait à livrer non seulement sa femme mais aussi sa fille de 12 ans. La proposition était valable pour toutes personnes, c’est-à-dire des inconnus dont il tirerait sans doute des avantages financiers.

L’offre ayant duré pendant des mois n’avait cependant pu avoir d’adhérent quoi qu’une enquête était déjà secrètement ouverte par l’office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), basée à Paris.

Pour appuyer ses propositions répétées, l’homme n’aurait pas hésité à joindre une photo de l’adolescente en maillot de bain.

Le 4 juin dernier, l’indélicat magistrat a été placé en garde à vue avec sa femme.

L’épouse a ensuite été relâchée tandis que son mari, lui, aurait reconnu être l’auteur des messages, soutenant toutefois qu’il s’agit seulement de « fantasmes ».

Il encourt ainsi une peine de dix ans de prison et un million d’euros d’amende pour « corruption de mineur de 15 ans aggravée » et « offre, même non suivie d’effet, à une personne de commettre à l’encontre d’un mineur un viol, une agression sexuelle ou de la corruption de mineur ».

La fille du couple entendue par les enquêteurs, n’aurait subi aucune atteinte sexuelle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un magistrat de 55 ans a été mis en examen à Besançon, une ville de l’Est de la France. Il est accusé d’avoir exposé sa fille âgée de seulement 12 ans sur des sites libertins à la merci d’adultes pour relations sexuelles.

C’est un fait peu commun. Un magistrat et ancien juge des enfants, a été arrêté puis déféré au parquet de Besançon. La raison. Il proposait à des inconnus d’avoir des relations sexuelles avec sa fille âgée de seulement 12 ans. Et ce, à travers un forum de rencontres libertines où lui-même et sa femme sont abonnés.

L’homme de 55 ans était visé par une enquête préliminaire ouverte depuis 2019. Un site proposant des rencontres entre adultes consentants en effet avait en effet signalé à la police que son indigne proposition qui consistait à livrer non seulement sa femme mais aussi sa fille de 12 ans. La proposition était valable pour toutes personnes, c’est-à-dire des inconnus dont il tirerait sans doute des avantages financiers.

L’offre ayant duré pendant des mois n’avait cependant pu avoir d’adhérent quoi qu’une enquête était déjà secrètement ouverte par l’office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), basée à Paris.

Pour appuyer ses propositions répétées, l’homme n’aurait pas hésité à joindre une photo de l’adolescente en maillot de bain.

Le 4 juin dernier, l’indélicat magistrat a été placé en garde à vue avec sa femme.

L’épouse a ensuite été relâchée tandis que son mari, lui, aurait reconnu être l’auteur des messages, soutenant toutefois qu’il s’agit seulement de « fantasmes ».

Il encourt ainsi une peine de dix ans de prison et un million d’euros d’amende pour « corruption de mineur de 15 ans aggravée » et « offre, même non suivie d’effet, à une personne de commettre à l’encontre d’un mineur un viol, une agression sexuelle ou de la corruption de mineur ».

La fille du couple entendue par les enquêteurs, n’aurait subi aucune atteinte sexuelle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire