Un footballeur turc avoue le meurtre de son fils malade du Covid-19


Video player

Le footballeur turc Cevher Toktas a avoué qu’il est le responsable de la mort de son fils de 5 ans malade du Covid-19.

Lire aussi : Un débris spatial serait tombé en Côte d’Ivoire, ce qu’on en sait

Le footballeur a expliqué le mobile et l’exécution son de crime. La semaine passée, le joueur de Bursa Yildirim a confessé le meurtre de son enfant de cinq ans.

Selon les informations relayées par rcmsport, « le garçon avait des symptômes du coronavirus Onze jours plus tôt, le jeune garçon avait été admis à l’hôpital avec des symptômes rappelant ceux du Covid-19. Placé en quarantaine avec son père, l’enfant va finalement décéder deux heures après son admission dans le service des soins intensifs ».

Lire aussi : « Le féminisme est un mouvement influencé par Satan « , pasteur Kingsley Okonkwo

Dans la foulée, les médecins pensaient à une mort liée à des causes naturelles. La famille a même procédé aux funérailles de l’enfant avant de voir Cevher Toktas ensuite passer aux confessions.

« J’ai appuyé un oreiller contre le visage de mon fils qui était couché. Pendant quinze minutes, je l’ai serré sans jamais le retirer. C’est quand il a cessé de bouger que je l’ai relâché, a détaillé le meurtrier auprès des autorités avant de poursuivre. Je ne l’aimais pas. Je ne l’ai jamais aimé depuis qu’il est né », a-t-il confessé.

 

Pour s’assurer des faits, la police a donc procédé à une exhumation du cadavre de l’enfant pour pratiquer une autopsie. Une fois que les faits sont avérés, Cevher Toktas risque une condamnation à infini après son acte odieux.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire