Un employé de l’ambassade du Cameroun/des États-Unis s’est suicidé en sautant du 6e étage, laissant une note


Video player

Un employé de l’ambassade des États-Unis au Cameroun s’est suicidé le lundi 6 décembre 2021. Il s’est suicidé en sautant du 6e étage d’un hôtel.

Le chauffeur de l’ambassade des États-Unis, Epie Valentine Ndoh, s’est suicidé en sautant du 6e étage de l’hôtel Hilton de Yaoundé. Selon nos sources, Epipi n’a montré aucun signe de dépression avant sa mort. Le jour du théâtre, il était très heureux.

On ne sait pas encore pourquoi il s’est suicidé. On dit que l’homme a laissé une note et une vidéo avant sa mort, qui expliquaient la raison de son suicide. La source a déclaré que l’employé aurait expliqué dans la note qu’il avait des problèmes financiers avec son employeur. Il a évoqué une question d’environ 4 millions.

exterior - Un employé de l'ambassade du Cameroun/des États-Unis s'est suicidé en sautant du 6e étage, laissant une note
Un employé de l'ambassade du Cameroun/des États-Unis s'est suicidé en sautant du 6e étage, laissant une note doingbuzz

Selon des sources familiales, le défunt a expliqué dans la vidéo qu’il sacrifiait sa vie pour mettre fin à la crise anglaise qui secouait le pays.

 

Epie Valentine Ndoh vient de la partie anglophone du pays. Pour le peuple d’Ambazon, ce suicide est un signal d’alarme pour condamner de nombreux assassinats. L’ancien employé de l’ambassade des États-Unis a donc mis fin à ses jours, montrant qu’il était épuisé par la crise dans la zone anglophone des États-Unis. Il est donc conclu que la victime a posé un geste désespéré pour avertir les autorités du pays.

 

Le corps du défunt était un chauffeur professionnel de l’ambassade des États-Unis à Yaoundé et a été rapidement emmené par la police.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Un employé de l'ambassade du Cameroun/des États-Unis s'est suicidé en sautant du 6e étage, laissant une note Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire