Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un écrasement d’avion fait plusieurs morts
11/12/2019 à 20h50 par La redaction

L’écrasement d’un petit avion dans l’extrémité nord de l’île de Gabriola a fait plusieurs morts.

Selon ce qu’ont indiqué les Services de santé d’urgence de la Colombie-Britannique et la Gendarmerie Royale du Canada, l’appel d’urgence serait survenu vers 18 h 30 mardi.

Plusieurs équipes d’ambulance de la Colombie-Britannique ont été envoyées sur les lieux; deux de l’île et environ cinq autres qui sont arrivées sur l’île Gabriola par traversier de Nanaimo.

Peu avant 21h, la Gendarmerie royale du Canada déclarait: “Des membres de la GRC se sont rendus sur les lieux et confirment les multiples décès causés par cet accident”.

Dans un communiqué de presse produit conjointement par la GRC et le Service des coroners, les deux organisations ont déclaré: “Le Service des coroners de la Colombie-Britannique a également été avisé de plusieurs décès et en est aux étapes préliminaires de son enquête afin de déterminer qui est décédé et comment, où, quand et par quels moyens la victime est arrivée à son décès soudain et inattendu”.

La scène s’est produite à proximité de Decourcy Drive, sur la pointe la plus septentrionale de l’île.

Le Bureau de la sécurité des transports a déclaré à CTV News qu’il avait été avisé de l’accident peu après 19 h.

Une source proche de l’enquête a déclaré à CTV News que l’avion s’était écrasé dans une zone boisée pour ensuite s’immobiliser à l’envers et en plusieurs morceaux. Ces détails n’ont pas été confirmés.

CTV News a appris que l’avion n’appartient pas à Harbour Air, le plus grand transporteur d’hydravions de la région.

Le caporal Chris Manseau, porte-parole de la GRC, a déclaré: “En raison de la nature des accidents d’avion, cet événement fera l’objet d’une enquête en partenariat avec le Bureau de la sécurité des transports, qui a été avisé et qui se rendra sur les lieux le 11 décembre”.

Des enquêteurs du BST se rendront sur les lieux vers 12 h 30 mercredi et la scène de l’écrasement sera sécurisée par la GRC jusqu’à leur arrivée.

Environ 4000 personnes vivent sur la petite île de Gabriola, qui se trouve juste à l’est de Nanaimo.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’écrasement d’un petit avion dans l’extrémité nord de l’île de Gabriola a fait plusieurs morts.

Selon ce qu’ont indiqué les Services de santé d’urgence de la Colombie-Britannique et la Gendarmerie Royale du Canada, l’appel d’urgence serait survenu vers 18 h 30 mardi.

Plusieurs équipes d’ambulance de la Colombie-Britannique ont été envoyées sur les lieux; deux de l’île et environ cinq autres qui sont arrivées sur l’île Gabriola par traversier de Nanaimo.

Peu avant 21h, la Gendarmerie royale du Canada déclarait: “Des membres de la GRC se sont rendus sur les lieux et confirment les multiples décès causés par cet accident”.

Dans un communiqué de presse produit conjointement par la GRC et le Service des coroners, les deux organisations ont déclaré: “Le Service des coroners de la Colombie-Britannique a également été avisé de plusieurs décès et en est aux étapes préliminaires de son enquête afin de déterminer qui est décédé et comment, où, quand et par quels moyens la victime est arrivée à son décès soudain et inattendu”.

La scène s’est produite à proximité de Decourcy Drive, sur la pointe la plus septentrionale de l’île.

Le Bureau de la sécurité des transports a déclaré à CTV News qu’il avait été avisé de l’accident peu après 19 h.

Une source proche de l’enquête a déclaré à CTV News que l’avion s’était écrasé dans une zone boisée pour ensuite s’immobiliser à l’envers et en plusieurs morceaux. Ces détails n’ont pas été confirmés.

CTV News a appris que l’avion n’appartient pas à Harbour Air, le plus grand transporteur d’hydravions de la région.

Le caporal Chris Manseau, porte-parole de la GRC, a déclaré: “En raison de la nature des accidents d’avion, cet événement fera l’objet d’une enquête en partenariat avec le Bureau de la sécurité des transports, qui a été avisé et qui se rendra sur les lieux le 11 décembre”.

Des enquêteurs du BST se rendront sur les lieux vers 12 h 30 mercredi et la scène de l’écrasement sera sécurisée par la GRC jusqu’à leur arrivée.

Environ 4000 personnes vivent sur la petite île de Gabriola, qui se trouve juste à l’est de Nanaimo.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire