Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un Consultant PHOTOGRAPHE VIDEASTE pour la réalisation d’un film et documentaire sur le PUDC
11/11/2020 à 00h56 par La redaction

 

Location :  Les cinq régions du Togo

Application Deadline :  11 Nov. 2020

Type of Contract :  Contrat Individuel

Languages Required :  Français

Duration of Initial Contract :  20 jours ouvrables

Starting date: 16 Novembre 2020

Toute demande de clarification doit être adressée par courrier électronique à l'adresse e-mail [email protected] Le
PNUD Togo enverra une copie écrite de la réponse à tous les candidat(e)s qui ont manifesté leur intérêt à cet avis d’appel à
candidature sans mentionner la source de la requête.Le PNUD s'engage à atteindre la diversité de la population active en
termes de sexe, de nationalité et de culture. Les individus issus de groupes minoritaires, les groupes autochtones et les
personnes handicapées sont également encouragés à postuler. Toutes les demandes seront traitées avec la plus stricte
confidentialité.

Background

Le Gouvernement de la République togolaise a initié en 2016, le Programme d’Urgence de Développement Communautaire
(PUDC). La mise en œuvre de ce programme est confiée au PNUD dans le cadre d’un accord appelé « Cost Sharing Agreement ».
L’objectif de ce Programme est d’intensifier les actions déjà mises en œuvre par le gouvernement togolais en vue de corriger les
déséquilibres entre les différentes régions en matière d’infrastructures socio-économique de base et d’accélérer les efforts
dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale au Togo.

Le PUDC, qui constitue un dispositif important de la politique d’inclusion sociale du Gouvernement et du processus de
renforcement des capacités des communautés locales, s’inscrit dans les priorités de la stratégie nationale : d’abord la
Stratégie de la croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE 2013-2017- (axes 2, 3 et 5) relayée par la suite par le
Programme National de Développement (PND 2018-2022 dans son axe 3). A travers cette stratégie placée sous le mandat social
du Président de la République Togolaise, le Togo ambitionne d’ici 15 à 20 ans de rejoindre le peloton des pays émergents.
Cet agenda ambitionne de réduire les inégalités sociales en corrigeant, entre autres, les disparités d’accès aux services de
base. Malgré les efforts déployés par l’Etat et ses partenaires au développement à travers divers programmes sociaux, les
populations, notamment celles vivant en milieu rural, font toujours face aux contraintes suivantes :

1. Faible accès aux services sociaux de base avec de grandes disparités régionales et un contraste marqué entre milieu
rural (moins favorisé) et milieu urbain (assez favorisé) ;
2. Difficulté d’accès aux facteurs de production ;
3. Accès insuffisant au financement ;
4. Faiblesse du capital humain ;
5. Faible participation du secteur privé aux investissements productifs ruraux etc.

Le Programme est structuré en quatre composantes techniques dont la mise en œuvre devrait avoir des effets immédiats sur la
réduction de la pauvreté et des inégalités sociales et sur la protection de l’environnement afin de permettre aux ménages de
mieux gérer les risques. Ces composantes sont les suivantes :

Composante 1 : Développement d’infrastructures et d’équipements socio-économiques de base ;
Composante 2 : Renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux ;
Composante 3 : Développement de l’entreprenariat rural ;
Composante 4 : Développement d’un système de géolocalisation des infrastructures.

La composante 1 dont la mise en œuvre représente92.3% du financement mobilisé concerne plusieurs volets dont : les pistes
rurales, hydraulique, assainissement et équipement pour la gestion des déchets solides, infrastructures sociocommunautaires
marchandes, Plateformes multifonctionnelles à base des équipements solaires, Lampadaires solaires, Centre de santé et
équipements en matériels roulants, matériels biomédicaux et de soins, Cliniques mobiles médicalisés, Bâtiments scolaires et
mobiliers scolaires, Manuels scolaires…

Ce Programme permettra en outre, d’éviter les pertes irréversibles de capital humain et d’amener les communautés à mettre
en œuvre un système d’interactions communautaires afin de renforcer les stratégies endogènes d’adaptation face aux chocs
exogènes ou aux catastrophes.

Le PNUD, en acceptant de mettre en œuvre ce programme ambitieux en trois ans, s’est investi à mobiliser les parties
prenantes nationales pour leur appropriation de ces approches, démarches et procédures ; mobilisation qui a permis
aujourd’hui d’atteindre plusieurs résultats qui seront évalués au cours de cette mission. Conscient également que le
développement est un processus continu et qu’il est important de maintenir, la pérennité et la viabilité des investissements
constituent les plus grands défis de ce programme.

C’est pourquoi dans la stratégie de mise en œuvre, les aspects relatifs à la pérennisation ont été pris en compte aux
différentes étapes du programme. De l’identification des besoins à la réalisation des projets, le PNUD s’est appuyé sur les
communautés bénéficiaires et les structures pérennes de l’Etat (niveau central et décentralisé) pour assurer l’appropriation du
programme aux différentes échelles de gestion et de pérennisation. A cet effet, les politiques sectorielles en vigueur au Togo
ont été les principaux fondements des interventions du programme. A ce titre, les services techniques apportent des services
liés au suivi, à l’accompagnement et à la formation des bénéficiaires à travers des protocoles d’accord. A titre d’exemple,
l’ANADEB, le PNPTFM assurent les services précités au niveau du volet infrastructures et équipements socio-collectifs et
l’ANASAP et la Direction en charge d’assainissement du ministère sectoriel, au niveau du volet assainissement. In fine, le
PNUD procèdera au transfert de ce patrimoine aux différents ministères sectoriels pour les aspects liés à la durabilité et à la
reproductibilité.

L’évaluation finale du projet faite en septembre 2020a permis d’apprécier l’état de la mise en œuvre de ce programme,
d’analyser de façon exhaustive les performances et les contreperformances en termes technique et financier, de faire le bilan
des effets sur la population cible, de tirer les conclusions nécessaires et de proposer des perspectives tant pour le
Gouvernement togolais que pour le PNUD.

En appui à sa stratégie de communication, le PNUD lance une action de documentation photographique et vidéographique qui
lui permettra de communiquer sur ces résultats atteints et de susciter un engouement général des différents partenaires tant
au niveau national et qu’au niveau international sur les perspectives et les stratégies plus efficients et plus durablesà engager
ensemble. Ce qui motive le recrutement d’un Consultant national spécialiste (PHOTOREPORTAGE ET VIDEO) pour la
réalisation de cette action.

Objectifs

Cette action vise à documenter et à illustrer les interventions du PNUD et les résultats en termes d’effet et impacts dans le
cadre de la mise en œuvre sur le terrain du Programme PUDC sous la forme d’un reportage photo et vidéo. La grande majorité
des photos/vidéo devra montrer des personnes en action, une attentionparticulière devra être portée aux jeunes, aux femmes
et surtout aux personnes vulnérables ayant bénéficié du programme. Ces photos seront accompagnéesd’un pied de photo
(titre et commentaire).Une attention sera accordée aux témoignages poignants de certains bénéficiaires du Programme à
même de retracer l’historique.

Cette prestation devra se faire de façon séquentielle en parcourant tous les volets concernés par la mise en œuvre du PUDC.

Les objectifs spécifiques escomptés à travers le reportage sont :

1. Constituer une base de données photographiques et vidéographiques des principales activités du PUDC ;
2.  Recenser, analyser et monter les informations (images et témoignages) recueilliesauprès des   communautés
bénéficiaires notamment la nature des ouvrages et équipements du PUDC, leur utilisation etles transformations majeures
induites ;Faire ressortir les opportunités qui peuvent découler de l’utilisation de ces ouvrages communautaires et des
Plateformes multifonctionnelles ; et montrer l’implication de la population et leurs stratégies de gestion ou d’appropriation des
réalisations du PUDC ;
3. Faire ressortir particulièrement les résultats atteignables dans le domaine de l’autopromotion des femmes ayant
bénéficié des infrastructures communautaires (marchés préfectoraux, maison des femmes, plateformes multifonctionnelles…)
et de la formation au développement des AGR ;
4. A travers les interviews avec les partenaires d’exécution à la fois au niveau central et au niveau décentralisé, faire
un focus sur l’effet induit des retombées des réalisations sur l’atteinte des ODD dans leur globalité à la base.
Duties and Responsibilities

a) Obligations et Livrables

Le photographe- vidéaste sous-contrat avec le PNUD sera sous l’autorité administrative du Représentant Résident ou du
Représentant Résident Adjoint ; il travaillera sous la supervision conjointe du Spécialiste Suivi Evaluation du PUDC comme
point focal de la mission etdu Chargé de Communication responsable des biens visuels au PNUD.La consultation se déroulera
sur une période de 1 mois au maximum avec des déplacements sur le terrain pour les reportages photos et vidéos et
rencontres avec les personnes clés tel que décliné :

b) Déplacement au terrain pour la prise de photos et vidéos et rencontres avec les personnes clés;
c) Traitement des photos et vidéos, élaboration des commentaires (pieds de photos) ;
d) Réunion de débriefing et remise des Produits : photos et autres images;
e) Remise d’une sélection de photos avec pieds de photos et du film réalisé;
f)  Résultats attendus / livrables.

Quatre livrables sont attendus :

g)  Une clé comportant une sélection minimum de 150 photos de haute résolution avec pieds des photos : un minimum de
10 photographies publiables par activité est engagé. Les Photographies de bénéficiaires ou participants en interaction.
h) Pieds de photos (titres et commentaires) pour l’ensemble des photos dans un documentWord séparé. Toute
photographie doit être numérique, en utilisant un équipement de qualité professionnelle.Les images à haute résolution et
sous-titres finaux doivent être livrés par voie électronique (par exemple par courrier électronique, FTP, cloud, disque ou clé
USB).Nous recherchons des images haute résolution adaptées à l'impression haute résolution. Cela peut être au format RAW
ou 2400x1600 pixels en format Tiff ou jpeg. Il est souhaitable que les images soient prises en RAW et fournies sous forme de
jpeg haute résolution.

Spécificités :  tirs verticaux et horizontaux ; plans complets, plans rapprochés, couples et petits groupes, et un large éventail
de sujets.

La grande majorité des photos devra démontrer des personnes en actionet une attention particulière devra être portée aux
jeunes et aux femmes.Aussi souvent que possible, les photographies doivent inclure une forme claire d'image de marque du
PNUD/PUDC telle que des casquettes, des t-shirts, portés par les participants. Des affiches, des bannières, des autocollants,
etc. sont également possibles en arrière-plan.

Date d'échéance : 
 dès activité terminée

N.B : Le/la photographe utilisera son propre matériel (caméra, logiciels, matériel et fournitures, etc.)

i) Une clé comportant des enregistrements et montages des extraits vidéo qui peuvent être utilisés pour les réseaux
sociaux ou dans le cadre d'une annonce de service public;
j) Réalisation d’au moins deux (2) capsules vidéo par activités (2 minutes maximum) avec les interviews nécessaires
des différents acteurs clés;
k) Vidéos enregistrement d’au moins deux (2) témoignages de participants ou bénéficiaires sur leur appréciation de
l’activité. (1 minute maximum);
l) Une production d’un documentaire de 15mn maximum avec les interviews des acteurs et les témoignages des
participants et bénéficiaires sur l’impact du projet;
m) La livraison de séquences vidéo se fera en format quick time mov et d'un fichier brut sur flashdisk.

Date d'échéance :  dès activité terminée.

Le consultant devra soumettre au PNUD, pour validation, deux (02) DVD du documentaire de 13 minutes, en français et
sous-titré en anglais, portant des inscriptions en gravure personnalisée sur les disques, l’armoirie du Togo et le logo du
PNUD, en filigrane la carte du Togo dont le fond contient des images en lien avec les réalisations du PUDC ;
Outre les interviews, les commentaires, les déclarations, ... qui meubleront le contenu du reportage, le documentaire sera
habillé au début et à la fin par un générique de début et de fin. Le consultant devra faire des propositions de génériques en
rapport avec la thématique qui devront être validés par le PNUD.
De plus, au début comme à la fin du documentaire, il sera indiqué en générique et en image défilant la source de financement
du PUDC ainsi que les principales institutions et acteurs clefs… ayant collaboré à la mise en œuvre du Projet ;
Les musiques du terroir seront retenues avec l'accord de la coordination du projet et le PNUD et habilleront en fond sonore les
commentaires et les interviews.

A la fin de sa mission, le consultant devra remettre au bureau du PNUD :

n) Vingt (20) DVD en version française sous-titré en anglais avec pochette personnalisée ;
o)   Une version électronique allégée pour utilisation web ;
p)  Une banque d’images (dans un disque dur externe) contenant tous les rushes et le film masterisé, son et musique de
générique compris.

Méthodologie

Pendant toute la durée de réalisation du documentaire, le Prestataire travaillera en étroite collaboration avec l’Unité de
Gestion du Projet qui sera appuyé par l’Unité de communication du PNUD.

Le prestataire proposera un synopsis orienté « bénéficiaires » suivant :

a) Préparation du tournage : Après validation par le PNUD du script du film, le prestataire engage la préparation du
tournage (contacts, préparation des mises en scène, collecte des données existantes, voyage de repérage des sites et des
acteurs, conception et écriture d’un scénario). Il participera à cet effet à la définition des outils de recueil des informations,
constitution de la liste des acteurs à toucher, organisation et montage des équipes et scénarios.Le film devra s’appuyer sur un
fil conducteur qui part des conditions de vie passées, présentes et futur en montrant les principaux changements. Un
narratif devra être élaboré et ponctué de témoignages des bénéficiaires, des personnes ressources et des partenaires au projet.

b) Réalisation du tournage : le prestataire effectue la réalisation du tournage (prises d’images, interviews sur le terrain
auprès des bénéficiaires et des partenaires et autres acteurs majeurs concernés).
c) Intégration de graphiques et schémas en animations flash : Sur la base des données communiquées par le PNUD, le
prestataire réalise des graphiques et schémas en animations flash.
d) Dérushage : le producteur effectue la réalisation du dérushage par l'équipe technique de tournage.
e) Montage : Le prestataire effectue la réalisation du montage d’une première version vidéo du film. Des collègues du
bureau et la Coordination du projet seront associés au visionnage de cette première version pour observations.
f) Mixage et étalonnage : Une fois les commentaires recueillis, le prestataire procède au mixage et à l’étalonnage du film.
g) Finalisation de la version : Après intégration des modifications nécessaires et accord avec le PNUD, le prestataire
réalise le montage final.
h) Envois des produits finaux :  Le film devra être produit en Full H.D au minimum et au format PAL/SECAM, il devra
être convertible et/ou compatible avec les équipements de diffusion des médias de la zone UEMOA et de ceux des chaînes des
bouquets satellitaires de type Canal Horizon, CFI, etc.
i) Langues : les personnes seront interviewées dans la langue qu’elles maîtrisent. Une voix off traduira en français. Avec
un sous-titrage en anglais.
j) Copyright : conformément aux règles de l’organisation en la matière, tous les droits d’auteur appartiendront au PNUD.
Dans ces efforts de plaidoyer, toutes les productions faites dans le cadre de ce contrat seront néanmoins distribuées
gratuitement.
k) Proposer un Plan de diffusion du film.

Selon une démarche participative, sur plusieurs thématiques à développer par le vidéaste conformément aux volets du PUDC
(Pistes rurales, AGR/Energie ou Plateformes multifonctionnelles &Lampadaires solaires, Santé /Constructions Equipment,
Cliniques mobiles, Education etc.) un thème spécifique sera consacré pour une région. Une proposition qui sera validée par le
PUDC sera faite par le prestataire en s’appuyant sur les données existantes.
Les coûts liés à la mission terrain, la connexion internet et la communication seront internalisés.

Required Skills and Experience

Profils et compétences du Consultant

le Consultant ou prestataire doit répondre au profil suivant :

-Ingénieur ou technicien (Minimum bac+3) spécialisé dans l'audiovisuel;
-Expérience d’au moins cinq ans dans la production cinématographique;
-Expérience avérée dans la communication/réalisation de films sur le développement;
-Très bonne maîtrise de la langue française. La connaissance de la langue anglaise sera un atout ;
-Expérience en animation flash.

Pour la réalisation de cette mission, le prestataire devra mettre en synergie les compétences de quelques professionnels de
l’image et du son qu’il identifiera pour que le film soit bien réalisé. Dans la majorité des cas, il sera appuyé par l’équipe du
PUDC et quelques spécialistes du PUND. La sélection ne sera pas basée sur ces compétences complémentaires.

Durée de la mission :

La durée de la mission est de vingt(20) jours ouvrables, une feuille de route sera développée et présentée par le consultant
dès l’approbation du contrat.

Documents à inclure dans la soumission de la proposition

Les Consultants intéressés sont invités à présenter un dossier de candidature à l’adresse email [email protected]
comprenant les éléments suivants :

1.  Une Proposition Technique (enveloppe/fichier N°1) comprenant :

-une synthèse sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
- une présentation plus ou moins détaillée de l’approche méthodologique (assortie d’un chronogramme) et de
l’organisation de la mission envisagée ;
-une présentation détaillée duCV du Consultant avec un accent mis sur l’expérience acquise du Consultant dans des
projets similaires et citer au moins 3 références professionnelles comprenant le titre, l’adresse complète, email et le contact
téléphonique de la personne ;
-Les attestations de travail et le ou les diplômes obtenus.
-P11 dûment rempli et signé par le chef de mission (téléchargeable à l’adresse : http://www.tg.undp.
org/content/dam/togo/docs/P11_Personal_history_form.doc.

2. Une Proposition Financière forfaitaires (enveloppe/fichier N°2) soumise sur la base de l’approche forfaitaire.

-La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur la base de produits/
délivrables précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs) même si les paiements seront effectués par tranches.
Elle doit être libellée en F.CFA ou en dollars USD;
-Afin de faciliter la comparaison des offres financières par le service demandeur, il est recommandé aux candidats de
fournir une ventilation de ce montant forfaitaire. Les Consultants doivent indiquer en détail dans leurs propositions
financières les honoraires, le nombre de jours de travail prévus et les frais de séjour;
-Par ailleurs, les candidats voudront bien noter que les paiements ne pourront être effectués que sur la base des
produits livrés, c'est à dire sur présentation du résultat des services spécifiés dans les termes de référence et après
acceptation du responsable désigné par le PNUD.

Les candidats pourront être invités ou contactés par téléphone à la fin du processus d’évaluation technique.

Aucune note ne sera donnée à cet entretien, mais il sera utilisé pour valider les points donnés au cours de l’évaluation
technique et permettra de mesurer/évaluer la bonne connaissance du candidat de l’objet des TDR.

Evaluation

Analyse cumulative (Note Pondérée)

Le contrat sera attribué au/à la consultant(e) dont l'offre aura été évaluée et ayant reçu la note la plus élevée sur l’ensemble
préétabli des critères pondérés technique et financier spécifiques à cette invitation.
Pondération: la pondération retenue, pour l’évaluation des offres, est la suivante:

1. Pourcentage de l’offre technique : 70%;
2. Pourcentage de l’offre financière : 30%.

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum des 49 points après pondération seront pris en considération pour l'évaluation
financière. Après vérification de l'adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière recevra
une note financière (Nf) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disante (Fm) de la manière suivante :
Nf = 30 x Fm / F (F étant le montant de la proposition financière évaluée).

Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf) combinées, avec
application des pondérations (70% pour la proposition technique ; 30% pour la proposition financière) pour aboutir à une note
globale (NG = Nt+Nf).

L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des
principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant
le plus bas prix.

Principaux critères de sélection

-Eligibilité pour l'évaluation technique (Oui/Non)

Education

1.Diplôme universitaire de niveau minimum (Bac+2) dans une formation en audiovisuelle ou tout autre diplôme connexe
ayant rapport avec le sujet.

Expériences :

2.Avoir réalisé au moins deux films documentaires sur les thématiques du développement ;
3. Disposer d’au moins (5) années d’expériences dans les domaines de réalisation de documentaires ou la mise en œuvre
des projets de communication audio-visuelle ;

Langue :

4. Une excellente connaissance du français.

Notation de l'offre technique (70 points)

5. Avoir une bonne connaissance de la problématique du développement local au Togo (20 pts);
6. Avoir au moins trois (03) années d’expériencesde collaboration avec les institutions étatiques et des partenaires
techniques et financiers (20 pts);
7. Niveau de compréhension par le consultant de la mission/Cohérence de la proposition du consultant avec les TdR
(30 pts).

La Proposition doit être soumise par e-mail à l’adresse [email protected], ou déposée sous pli fermé au siège du PNUD
(40, avenue des Nations Unies, à Lomé) avec la mentionsur le pli déposé ou en objet de l’e-mail envoyé «Consultant pour la
réalisation d’un documentaire sur PUDC au Togo » au plus tard le Lundi, 09 Novembre 2020.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 512 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

 

Location :  Les cinq régions du Togo

Application Deadline :  11 Nov. 2020

Type of Contract :  Contrat Individuel

Languages Required :  Français

Duration of Initial Contract :  20 jours ouvrables

Starting date: 16 Novembre 2020

Toute demande de clarification doit être adressée par courrier électronique à l'adresse e-mail [email protected] Le
PNUD Togo enverra une copie écrite de la réponse à tous les candidat(e)s qui ont manifesté leur intérêt à cet avis d’appel à
candidature sans mentionner la source de la requête.Le PNUD s'engage à atteindre la diversité de la population active en
termes de sexe, de nationalité et de culture. Les individus issus de groupes minoritaires, les groupes autochtones et les
personnes handicapées sont également encouragés à postuler. Toutes les demandes seront traitées avec la plus stricte
confidentialité.

Background

Le Gouvernement de la République togolaise a initié en 2016, le Programme d’Urgence de Développement Communautaire
(PUDC). La mise en œuvre de ce programme est confiée au PNUD dans le cadre d’un accord appelé « Cost Sharing Agreement ».
L’objectif de ce Programme est d’intensifier les actions déjà mises en œuvre par le gouvernement togolais en vue de corriger les
déséquilibres entre les différentes régions en matière d’infrastructures socio-économique de base et d’accélérer les efforts
dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale au Togo.

Le PUDC, qui constitue un dispositif important de la politique d’inclusion sociale du Gouvernement et du processus de
renforcement des capacités des communautés locales, s’inscrit dans les priorités de la stratégie nationale : d’abord la
Stratégie de la croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE 2013-2017- (axes 2, 3 et 5) relayée par la suite par le
Programme National de Développement (PND 2018-2022 dans son axe 3). A travers cette stratégie placée sous le mandat social
du Président de la République Togolaise, le Togo ambitionne d’ici 15 à 20 ans de rejoindre le peloton des pays émergents.
Cet agenda ambitionne de réduire les inégalités sociales en corrigeant, entre autres, les disparités d’accès aux services de
base. Malgré les efforts déployés par l’Etat et ses partenaires au développement à travers divers programmes sociaux, les
populations, notamment celles vivant en milieu rural, font toujours face aux contraintes suivantes :

1. Faible accès aux services sociaux de base avec de grandes disparités régionales et un contraste marqué entre milieu
rural (moins favorisé) et milieu urbain (assez favorisé) ;
2. Difficulté d’accès aux facteurs de production ;
3. Accès insuffisant au financement ;
4. Faiblesse du capital humain ;
5. Faible participation du secteur privé aux investissements productifs ruraux etc.

Le Programme est structuré en quatre composantes techniques dont la mise en œuvre devrait avoir des effets immédiats sur la
réduction de la pauvreté et des inégalités sociales et sur la protection de l’environnement afin de permettre aux ménages de
mieux gérer les risques. Ces composantes sont les suivantes :

Composante 1 : Développement d’infrastructures et d’équipements socio-économiques de base ;
Composante 2 : Renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux ;
Composante 3 : Développement de l’entreprenariat rural ;
Composante 4 : Développement d’un système de géolocalisation des infrastructures.

La composante 1 dont la mise en œuvre représente92.3% du financement mobilisé concerne plusieurs volets dont : les pistes
rurales, hydraulique, assainissement et équipement pour la gestion des déchets solides, infrastructures sociocommunautaires
marchandes, Plateformes multifonctionnelles à base des équipements solaires, Lampadaires solaires, Centre de santé et
équipements en matériels roulants, matériels biomédicaux et de soins, Cliniques mobiles médicalisés, Bâtiments scolaires et
mobiliers scolaires, Manuels scolaires…

Ce Programme permettra en outre, d’éviter les pertes irréversibles de capital humain et d’amener les communautés à mettre
en œuvre un système d’interactions communautaires afin de renforcer les stratégies endogènes d’adaptation face aux chocs
exogènes ou aux catastrophes.

Le PNUD, en acceptant de mettre en œuvre ce programme ambitieux en trois ans, s’est investi à mobiliser les parties
prenantes nationales pour leur appropriation de ces approches, démarches et procédures ; mobilisation qui a permis
aujourd’hui d’atteindre plusieurs résultats qui seront évalués au cours de cette mission. Conscient également que le
développement est un processus continu et qu’il est important de maintenir, la pérennité et la viabilité des investissements
constituent les plus grands défis de ce programme.

C’est pourquoi dans la stratégie de mise en œuvre, les aspects relatifs à la pérennisation ont été pris en compte aux
différentes étapes du programme. De l’identification des besoins à la réalisation des projets, le PNUD s’est appuyé sur les
communautés bénéficiaires et les structures pérennes de l’Etat (niveau central et décentralisé) pour assurer l’appropriation du
programme aux différentes échelles de gestion et de pérennisation. A cet effet, les politiques sectorielles en vigueur au Togo
ont été les principaux fondements des interventions du programme. A ce titre, les services techniques apportent des services
liés au suivi, à l’accompagnement et à la formation des bénéficiaires à travers des protocoles d’accord. A titre d’exemple,
l’ANADEB, le PNPTFM assurent les services précités au niveau du volet infrastructures et équipements socio-collectifs et
l’ANASAP et la Direction en charge d’assainissement du ministère sectoriel, au niveau du volet assainissement. In fine, le
PNUD procèdera au transfert de ce patrimoine aux différents ministères sectoriels pour les aspects liés à la durabilité et à la
reproductibilité.

L’évaluation finale du projet faite en septembre 2020a permis d’apprécier l’état de la mise en œuvre de ce programme,
d’analyser de façon exhaustive les performances et les contreperformances en termes technique et financier, de faire le bilan
des effets sur la population cible, de tirer les conclusions nécessaires et de proposer des perspectives tant pour le
Gouvernement togolais que pour le PNUD.

En appui à sa stratégie de communication, le PNUD lance une action de documentation photographique et vidéographique qui
lui permettra de communiquer sur ces résultats atteints et de susciter un engouement général des différents partenaires tant
au niveau national et qu’au niveau international sur les perspectives et les stratégies plus efficients et plus durablesà engager
ensemble. Ce qui motive le recrutement d’un Consultant national spécialiste (PHOTOREPORTAGE ET VIDEO) pour la
réalisation de cette action.

Objectifs

Cette action vise à documenter et à illustrer les interventions du PNUD et les résultats en termes d’effet et impacts dans le
cadre de la mise en œuvre sur le terrain du Programme PUDC sous la forme d’un reportage photo et vidéo. La grande majorité
des photos/vidéo devra montrer des personnes en action, une attentionparticulière devra être portée aux jeunes, aux femmes
et surtout aux personnes vulnérables ayant bénéficié du programme. Ces photos seront accompagnéesd’un pied de photo
(titre et commentaire).Une attention sera accordée aux témoignages poignants de certains bénéficiaires du Programme à
même de retracer l’historique.

Cette prestation devra se faire de façon séquentielle en parcourant tous les volets concernés par la mise en œuvre du PUDC.

Les objectifs spécifiques escomptés à travers le reportage sont :

1. Constituer une base de données photographiques et vidéographiques des principales activités du PUDC ;
2.  Recenser, analyser et monter les informations (images et témoignages) recueilliesauprès des   communautés
bénéficiaires notamment la nature des ouvrages et équipements du PUDC, leur utilisation etles transformations majeures
induites ;Faire ressortir les opportunités qui peuvent découler de l’utilisation de ces ouvrages communautaires et des
Plateformes multifonctionnelles ; et montrer l’implication de la population et leurs stratégies de gestion ou d’appropriation des
réalisations du PUDC ;
3. Faire ressortir particulièrement les résultats atteignables dans le domaine de l’autopromotion des femmes ayant
bénéficié des infrastructures communautaires (marchés préfectoraux, maison des femmes, plateformes multifonctionnelles…)
et de la formation au développement des AGR ;
4. A travers les interviews avec les partenaires d’exécution à la fois au niveau central et au niveau décentralisé, faire
un focus sur l’effet induit des retombées des réalisations sur l’atteinte des ODD dans leur globalité à la base.
Duties and Responsibilities

a) Obligations et Livrables

Le photographe- vidéaste sous-contrat avec le PNUD sera sous l’autorité administrative du Représentant Résident ou du
Représentant Résident Adjoint ; il travaillera sous la supervision conjointe du Spécialiste Suivi Evaluation du PUDC comme
point focal de la mission etdu Chargé de Communication responsable des biens visuels au PNUD.La consultation se déroulera
sur une période de 1 mois au maximum avec des déplacements sur le terrain pour les reportages photos et vidéos et
rencontres avec les personnes clés tel que décliné :

b) Déplacement au terrain pour la prise de photos et vidéos et rencontres avec les personnes clés;
c) Traitement des photos et vidéos, élaboration des commentaires (pieds de photos) ;
d) Réunion de débriefing et remise des Produits : photos et autres images;
e) Remise d’une sélection de photos avec pieds de photos et du film réalisé;
f)  Résultats attendus / livrables.

Quatre livrables sont attendus :

g)  Une clé comportant une sélection minimum de 150 photos de haute résolution avec pieds des photos : un minimum de
10 photographies publiables par activité est engagé. Les Photographies de bénéficiaires ou participants en interaction.
h) Pieds de photos (titres et commentaires) pour l’ensemble des photos dans un documentWord séparé. Toute
photographie doit être numérique, en utilisant un équipement de qualité professionnelle.Les images à haute résolution et
sous-titres finaux doivent être livrés par voie électronique (par exemple par courrier électronique, FTP, cloud, disque ou clé
USB).Nous recherchons des images haute résolution adaptées à l'impression haute résolution. Cela peut être au format RAW
ou 2400x1600 pixels en format Tiff ou jpeg. Il est souhaitable que les images soient prises en RAW et fournies sous forme de
jpeg haute résolution.

Spécificités :  tirs verticaux et horizontaux ; plans complets, plans rapprochés, couples et petits groupes, et un large éventail
de sujets.

La grande majorité des photos devra démontrer des personnes en actionet une attention particulière devra être portée aux
jeunes et aux femmes.Aussi souvent que possible, les photographies doivent inclure une forme claire d'image de marque du
PNUD/PUDC telle que des casquettes, des t-shirts, portés par les participants. Des affiches, des bannières, des autocollants,
etc. sont également possibles en arrière-plan.

Date d'échéance : 
 dès activité terminée

N.B : Le/la photographe utilisera son propre matériel (caméra, logiciels, matériel et fournitures, etc.)

i) Une clé comportant des enregistrements et montages des extraits vidéo qui peuvent être utilisés pour les réseaux
sociaux ou dans le cadre d'une annonce de service public;
j) Réalisation d’au moins deux (2) capsules vidéo par activités (2 minutes maximum) avec les interviews nécessaires
des différents acteurs clés;
k) Vidéos enregistrement d’au moins deux (2) témoignages de participants ou bénéficiaires sur leur appréciation de
l’activité. (1 minute maximum);
l) Une production d’un documentaire de 15mn maximum avec les interviews des acteurs et les témoignages des
participants et bénéficiaires sur l’impact du projet;
m) La livraison de séquences vidéo se fera en format quick time mov et d'un fichier brut sur flashdisk.

Date d'échéance :  dès activité terminée.

Le consultant devra soumettre au PNUD, pour validation, deux (02) DVD du documentaire de 13 minutes, en français et
sous-titré en anglais, portant des inscriptions en gravure personnalisée sur les disques, l’armoirie du Togo et le logo du
PNUD, en filigrane la carte du Togo dont le fond contient des images en lien avec les réalisations du PUDC ;
Outre les interviews, les commentaires, les déclarations, ... qui meubleront le contenu du reportage, le documentaire sera
habillé au début et à la fin par un générique de début et de fin. Le consultant devra faire des propositions de génériques en
rapport avec la thématique qui devront être validés par le PNUD.
De plus, au début comme à la fin du documentaire, il sera indiqué en générique et en image défilant la source de financement
du PUDC ainsi que les principales institutions et acteurs clefs… ayant collaboré à la mise en œuvre du Projet ;
Les musiques du terroir seront retenues avec l'accord de la coordination du projet et le PNUD et habilleront en fond sonore les
commentaires et les interviews.

A la fin de sa mission, le consultant devra remettre au bureau du PNUD :

n) Vingt (20) DVD en version française sous-titré en anglais avec pochette personnalisée ;
o)   Une version électronique allégée pour utilisation web ;
p)  Une banque d’images (dans un disque dur externe) contenant tous les rushes et le film masterisé, son et musique de
générique compris.

Méthodologie

Pendant toute la durée de réalisation du documentaire, le Prestataire travaillera en étroite collaboration avec l’Unité de
Gestion du Projet qui sera appuyé par l’Unité de communication du PNUD.

Le prestataire proposera un synopsis orienté « bénéficiaires » suivant :

a) Préparation du tournage : Après validation par le PNUD du script du film, le prestataire engage la préparation du
tournage (contacts, préparation des mises en scène, collecte des données existantes, voyage de repérage des sites et des
acteurs, conception et écriture d’un scénario). Il participera à cet effet à la définition des outils de recueil des informations,
constitution de la liste des acteurs à toucher, organisation et montage des équipes et scénarios.Le film devra s’appuyer sur un
fil conducteur qui part des conditions de vie passées, présentes et futur en montrant les principaux changements. Un
narratif devra être élaboré et ponctué de témoignages des bénéficiaires, des personnes ressources et des partenaires au projet.

b) Réalisation du tournage : le prestataire effectue la réalisation du tournage (prises d’images, interviews sur le terrain
auprès des bénéficiaires et des partenaires et autres acteurs majeurs concernés).
c) Intégration de graphiques et schémas en animations flash : Sur la base des données communiquées par le PNUD, le
prestataire réalise des graphiques et schémas en animations flash.
d) Dérushage : le producteur effectue la réalisation du dérushage par l'équipe technique de tournage.
e) Montage : Le prestataire effectue la réalisation du montage d’une première version vidéo du film. Des collègues du
bureau et la Coordination du projet seront associés au visionnage de cette première version pour observations.
f) Mixage et étalonnage : Une fois les commentaires recueillis, le prestataire procède au mixage et à l’étalonnage du film.
g) Finalisation de la version : Après intégration des modifications nécessaires et accord avec le PNUD, le prestataire
réalise le montage final.
h) Envois des produits finaux :  Le film devra être produit en Full H.D au minimum et au format PAL/SECAM, il devra
être convertible et/ou compatible avec les équipements de diffusion des médias de la zone UEMOA et de ceux des chaînes des
bouquets satellitaires de type Canal Horizon, CFI, etc.
i) Langues : les personnes seront interviewées dans la langue qu’elles maîtrisent. Une voix off traduira en français. Avec
un sous-titrage en anglais.
j) Copyright : conformément aux règles de l’organisation en la matière, tous les droits d’auteur appartiendront au PNUD.
Dans ces efforts de plaidoyer, toutes les productions faites dans le cadre de ce contrat seront néanmoins distribuées
gratuitement.
k) Proposer un Plan de diffusion du film.

Selon une démarche participative, sur plusieurs thématiques à développer par le vidéaste conformément aux volets du PUDC
(Pistes rurales, AGR/Energie ou Plateformes multifonctionnelles &Lampadaires solaires, Santé /Constructions Equipment,
Cliniques mobiles, Education etc.) un thème spécifique sera consacré pour une région. Une proposition qui sera validée par le
PUDC sera faite par le prestataire en s’appuyant sur les données existantes.
Les coûts liés à la mission terrain, la connexion internet et la communication seront internalisés.

Required Skills and Experience

Profils et compétences du Consultant

le Consultant ou prestataire doit répondre au profil suivant :

-Ingénieur ou technicien (Minimum bac+3) spécialisé dans l'audiovisuel;
-Expérience d’au moins cinq ans dans la production cinématographique;
-Expérience avérée dans la communication/réalisation de films sur le développement;
-Très bonne maîtrise de la langue française. La connaissance de la langue anglaise sera un atout ;
-Expérience en animation flash.

Pour la réalisation de cette mission, le prestataire devra mettre en synergie les compétences de quelques professionnels de
l’image et du son qu’il identifiera pour que le film soit bien réalisé. Dans la majorité des cas, il sera appuyé par l’équipe du
PUDC et quelques spécialistes du PUND. La sélection ne sera pas basée sur ces compétences complémentaires.

Durée de la mission :

La durée de la mission est de vingt(20) jours ouvrables, une feuille de route sera développée et présentée par le consultant
dès l’approbation du contrat.

Documents à inclure dans la soumission de la proposition

Les Consultants intéressés sont invités à présenter un dossier de candidature à l’adresse email [email protected]
comprenant les éléments suivants :

1.  Une Proposition Technique (enveloppe/fichier N°1) comprenant :

-une synthèse sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
- une présentation plus ou moins détaillée de l’approche méthodologique (assortie d’un chronogramme) et de
l’organisation de la mission envisagée ;
-une présentation détaillée duCV du Consultant avec un accent mis sur l’expérience acquise du Consultant dans des
projets similaires et citer au moins 3 références professionnelles comprenant le titre, l’adresse complète, email et le contact
téléphonique de la personne ;
-Les attestations de travail et le ou les diplômes obtenus.
-P11 dûment rempli et signé par le chef de mission (téléchargeable à l’adresse : http://www.tg.undp.
org/content/dam/togo/docs/P11_Personal_history_form.doc.

2. Une Proposition Financière forfaitaires (enveloppe/fichier N°2) soumise sur la base de l’approche forfaitaire.

-La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur la base de produits/
délivrables précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs) même si les paiements seront effectués par tranches.
Elle doit être libellée en F.CFA ou en dollars USD;
-Afin de faciliter la comparaison des offres financières par le service demandeur, il est recommandé aux candidats de
fournir une ventilation de ce montant forfaitaire. Les Consultants doivent indiquer en détail dans leurs propositions
financières les honoraires, le nombre de jours de travail prévus et les frais de séjour;
-Par ailleurs, les candidats voudront bien noter que les paiements ne pourront être effectués que sur la base des
produits livrés, c'est à dire sur présentation du résultat des services spécifiés dans les termes de référence et après
acceptation du responsable désigné par le PNUD.

Les candidats pourront être invités ou contactés par téléphone à la fin du processus d’évaluation technique.

Aucune note ne sera donnée à cet entretien, mais il sera utilisé pour valider les points donnés au cours de l’évaluation
technique et permettra de mesurer/évaluer la bonne connaissance du candidat de l’objet des TDR.

Evaluation

Analyse cumulative (Note Pondérée)

Le contrat sera attribué au/à la consultant(e) dont l'offre aura été évaluée et ayant reçu la note la plus élevée sur l’ensemble
préétabli des critères pondérés technique et financier spécifiques à cette invitation.
Pondération: la pondération retenue, pour l’évaluation des offres, est la suivante:

1. Pourcentage de l’offre technique : 70%;
2. Pourcentage de l’offre financière : 30%.

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum des 49 points après pondération seront pris en considération pour l'évaluation
financière. Après vérification de l'adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière recevra
une note financière (Nf) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disante (Fm) de la manière suivante :
Nf = 30 x Fm / F (F étant le montant de la proposition financière évaluée).

Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf) combinées, avec
application des pondérations (70% pour la proposition technique ; 30% pour la proposition financière) pour aboutir à une note
globale (NG = Nt+Nf).

L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des
principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant
le plus bas prix.

Principaux critères de sélection

-Eligibilité pour l'évaluation technique (Oui/Non)

Education

1.Diplôme universitaire de niveau minimum (Bac+2) dans une formation en audiovisuelle ou tout autre diplôme connexe
ayant rapport avec le sujet.

Expériences :

2.Avoir réalisé au moins deux films documentaires sur les thématiques du développement ;
3. Disposer d’au moins (5) années d’expériences dans les domaines de réalisation de documentaires ou la mise en œuvre
des projets de communication audio-visuelle ;

Langue :

4. Une excellente connaissance du français.

Notation de l'offre technique (70 points)

5. Avoir une bonne connaissance de la problématique du développement local au Togo (20 pts);
6. Avoir au moins trois (03) années d’expériencesde collaboration avec les institutions étatiques et des partenaires
techniques et financiers (20 pts);
7. Niveau de compréhension par le consultant de la mission/Cohérence de la proposition du consultant avec les TdR
(30 pts).

La Proposition doit être soumise par e-mail à l’adresse [email protected], ou déposée sous pli fermé au siège du PNUD
(40, avenue des Nations Unies, à Lomé) avec la mentionsur le pli déposé ou en objet de l’e-mail envoyé «Consultant pour la
réalisation d’un documentaire sur PUDC au Togo » au plus tard le Lundi, 09 Novembre 2020.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 512 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire