Un congolais venu de la France préfère se laver avec de l’eau minérale


Video player

Qu’est-ce que  c’est ? Ça c’est quoi ça ? sont les mots d’un fils, rentré d’Europe et devenu amnésique quand on lui présente des plats de chez lui et préfère même se laver avec l’eau minérale. Ce que les habitants de Gallieni jugent insupportable depuis le retour de ce dernier sur sa terre natale.

« J’ai souffert d’allergie le premier jour de mon arrivée à Brazzaville a cause de l’eau de la SNDE ». Voilà la raison qu’avance un congolais pour rechigner l’eau courante de sa terre natale. Il ajoute, «  je n’utiliserai que de l’eau minérale jusqu’à la fin de mes vacances dans ma capitale d’origine ».

Une affirmation que désapprouvent les habitants du quartier Gallieni à Mpila, au point de ne plus supporter ce dernier dont l’attitude est jugée déplacée.

Pour une personne  qui a vu le jour et a grandi avec eux avant d’aller en France il y a juste deux ans pour se chercher, se comporter de la sorte est inacceptable. Très tôt, les parents du congolais ont été interpellés à ce sujet par les voisins qui sont etonnés du comportement de leur fils alors qu’eux-mêmes sont modestes.

Mais ce dernier s’en fou et n’entend pas se voir dicter une ligne de conduite. « L’eau de la SNDE n’est pas propre à la consommation et moins encore pour la douche» complète t-il. Une déclaration irritante et une très mauvaise publicité pour le Directeur  technique et des exploitations de la société nationale de distribution d’eau (SNDE). Antoine Olea avait toujours soutenu que la SNDE a un laboratoire assermenté qui peut analyser l’eau et dire aux consommateurs si celle-ci est encore consommable ou non. Mais la véritable question est de savoir si les produits chimiques que contiennent cette eau que ce congolais juge non propre n’ont pas des effets secondaires sur la santé ?

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire