Un coach a été licencié après une enquête sur des abus

 

Un coach chef de l’Esprit de Washington a été licencié par la Ligue de football féminine nationale à la suite d’une enquête sur des allégations de harcèlement et d’une culture de travail toxique. D’autres représentants d’équipe ont également été suspendus des rôles au sein de la ligue.

À lire aussi :
CPI : la procureure Fatou Bensouda demande une enquête sur les violences au Nigeria

« Après avoir examiné la substance du rapport et en tenant compte des actions antérieures , le conseil des gouverneurs a déterminé que l’équipe et son appropriation n’avaient pas agi dans l’intérêt supérieur de la Ligue », apprend-on.

La commission d’enquête a engagé un tiers indépendant pour enquêter sur les allégations. Après les conclusions que Burke harcelait et a violé verbalement ses joueurs et violé la politique anti-harcèlement de la ligue, l’organisation a déterminé qu’il « ne peut travailler avec aucun acte de la NWSL ».

À lire aussi :
AS Saint-Etienne: la légende Stephane Ruffier licencié pour faute grave

Les anciens joueurs d’esprit ont déclaré aux journalistes qu’ils ont quitté l’équipe parce qu’ils ne pouvaient pas supporter le traitement «abusif» de Burke.

Ce rapport a souligné comment l’entraîneur a conçu un environnement toxique et abusif dans l’équipe qui a conduit les joueurs à partir au milieu de la saison.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire