Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un blanc lourdement condamné pour avoir transformé un noir handicapé mental en esclave
09/11/2019 à 10h41 par La redaction

Un tribunal de la Caroline du Sud a condamné un propriétaire de restaurant de 54 ans à 10 ans de prison pour avoir menacé, frappé et intimidé un noir handicapé mental et l’avoir obligé à travailler 100 heures par semaine gratuitement pendant 17 ans.

Bobby Paul Edwards, qui dirigeait la cafétéria J&J à Conway, a plaidé coupable à un chef d’accusation de travail forcé, rapporte The Root. Edwards gardait Chris Smith dans une petite pièce derrière le restaurant et le forçait à travailler dans le restaurant sans rémunération.

D’après un rapport du ministère de la Justice, Edwards, pendant 17 ans, a battu Smith pour l’obliger à se soumettre, l’a fouetté avec une ceinture, l’a frappé avec des casseroles et des poêles et, une fois lui a versé de l’huile brûlante dessus.

Smith a commencé à travailler à la cafétéria J&J à l’âge de 12 ans en 1996. En 2002, Edwards a repris l’entreprise familiale et a refusé de payer Smith pendant 17 ans.

Edwards a trompé Smith, rassurant à ce dernier que tous ses salaires étaient gardés dans un compte auquel il ne pouvait accéder qu’à un moment donné.

Smith affirme qu’il n’a jamais eu droit à une pause ou un jour férié et quand il osait se plaindre en de rares occasions, Edwards le battait et le torturait.

Les clients ont confirmé qu’ils avaient entendu Smith crier à plusieurs reprises pendant qu’il était battu.

Smith était caché de sa famille lorsque cette dernière venait lui rendre visite. La famille d’Edwards était au courant du traitement infligé à Smith, mais elle n’a jamais intervenu en sa faveur.

« Elle savait, elle était au courant, elle savait ce qu’il faisait », a déclaré Smith.

Heureusement pour Smith, la fille d’un ami de la famille qui travaillait au restaurant, témoin du traitement infligé à la victime, a informé sa mère, qui à son tour à contacté le ministère des Services sociaux.

Outre son incarcération, M. Edwards a également été condamné à verser plus de 272 000 dollars à Smith.

Crédit photo : facetofaceafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un tribunal de la Caroline du Sud a condamné un propriétaire de restaurant de 54 ans à 10 ans de prison pour avoir menacé, frappé et intimidé un noir handicapé mental et l’avoir obligé à travailler 100 heures par semaine gratuitement pendant 17 ans.

Bobby Paul Edwards, qui dirigeait la cafétéria J&J à Conway, a plaidé coupable à un chef d’accusation de travail forcé, rapporte The Root. Edwards gardait Chris Smith dans une petite pièce derrière le restaurant et le forçait à travailler dans le restaurant sans rémunération.

D’après un rapport du ministère de la Justice, Edwards, pendant 17 ans, a battu Smith pour l’obliger à se soumettre, l’a fouetté avec une ceinture, l’a frappé avec des casseroles et des poêles et, une fois lui a versé de l’huile brûlante dessus.

Smith a commencé à travailler à la cafétéria J&J à l’âge de 12 ans en 1996. En 2002, Edwards a repris l’entreprise familiale et a refusé de payer Smith pendant 17 ans.

Edwards a trompé Smith, rassurant à ce dernier que tous ses salaires étaient gardés dans un compte auquel il ne pouvait accéder qu’à un moment donné.

Smith affirme qu’il n’a jamais eu droit à une pause ou un jour férié et quand il osait se plaindre en de rares occasions, Edwards le battait et le torturait.

Les clients ont confirmé qu’ils avaient entendu Smith crier à plusieurs reprises pendant qu’il était battu.

Smith était caché de sa famille lorsque cette dernière venait lui rendre visite. La famille d’Edwards était au courant du traitement infligé à Smith, mais elle n’a jamais intervenu en sa faveur.

« Elle savait, elle était au courant, elle savait ce qu’il faisait », a déclaré Smith.

Heureusement pour Smith, la fille d’un ami de la famille qui travaillait au restaurant, témoin du traitement infligé à la victime, a informé sa mère, qui à son tour à contacté le ministère des Services sociaux.

Outre son incarcération, M. Edwards a également été condamné à verser plus de 272 000 dollars à Smith.

Crédit photo : facetofaceafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire