HIGH TECH

UN AN APRÈS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE : FACEBOOK ET APPLE TRIOMPHENT

UN AN APRÈS LE DÉBUT PANDÉMIEFACEBOOK APPLE TRIOMPHENT

Les deux meilleurs ennemis californiens ont communiqué des résultats records. La demande pour les produits Apple atteint des sommets. Dans le même temps Facebook tire profit de ses investissements dans l’e-commerce.

De grosses pointures qui ont su échapper à la pression écrasante de la crise sanitaire et économique qui tient la planète en haleine. Il semblerait même que la crise leur ait permis d’améliorer plusieurs de leurs fonctionnalités et d’avoir des bénéfices encore plus importants. Comme exemple de structure performante, toujours au top, il y a les géants Facebook et Apple.

Facebook: la crise sanitaire a dopé les revenus publicitaires

La crise sanitaire et le confinement qui en découlait ont instauré de nouveaux comportements d’achat de la part des consommateurs. Vu que les déplacements physiques étaient réduits, la population s’est tournée vers le commerce en ligne. Facebook a saisi cette occasion et a énormément investi dans le e-commerce notamment depuis le début de la pandémie. Le principal pôle d’investissement de la structure se retrouve dans les produits publicitaires.

Ces derniers assurent une meilleure fluidité dans les transactions que ce soit sur l’application mobile ou sur le site internet. Le résultat ne s’est pas fait attendre, car déjà au premier trimestre de cette année, Facebook a pu récolter 9,5 milliards de bénéfices nets pour 26 milliards de chiffre d’affaires. Ce chiffre est nettement le double de ce qui a été obtenu un an plus tôt. Ce qui conforte les experts dans l’idée selon laquelle Facebook n’a pas seulement résisté à la crise, mais elle s’est également bonifiée. Facebook a su intelligemment jouer sur deux tableaux : la demande de plus en plus importante venant des acheteurs et le besoin pour les commerçants de s’implanter dans le digital.

À lire aussi :   Allemagne : Facebook supprime les comptes des opposants aux mesures anti Covid-19

Le géant a ainsi mis au point une Marketplace au sein de laquelle s’opèrent des milliards d’interactions tous les mois. Il y a un an, en mai 2020, le groupe lançait « Facebook Shops », un outil offrant aux marques la possibilité de mettre en place une vitrine personnalisée. Aujourd’hui ce « magasin » virtuel accueille plus de 200 millions de visiteurs par mois.

Comme l’a stipulé Mark Zuckerberg, PDG de Facebook : « Il va falloir plusieurs années pour construire une plateforme de e-commerce toute équipée et accessible via nos différents services, mais je suis déterminé à ce que nous y arrivions. » Autrement dit, Facebook n’est qu’au début de ses aménagements dans le but de contenter davantage d’utilisateurs.

À lire aussi :   Ray-Ban-stories : Facebook lance ses premières lunettes connectées

VOUS SOUHAITEZ MONTER EN COMPÉTENCES SUR FACEBOOK POUR MIEUX COMPRENDRE VOTRE COMMUNAUTÉ ?

Grâce au télétravail et malgré la crise sanitaire, Apple bat tous les records de bénéfices

La fameuse marque à la pomme vient de changer radicalement certaines politiques de gestion de plusieurs applications. Généralement, chaque utilisateur de Facebook et de ses applications associées se voit ciblé par le réseau à partir d’une collecte de ses données. Pour ce géant, chaque utilisateur est monétisable et cela se traduit par la diffusion périodique de publicités ciblées. C’est à cette pratique qu’Apple tient à mettre un terme.

Désormais, chaque application doit obtenir la permission d’Apple avant de pouvoir suivre les utilisateurs d’iPhone actifs n’importe où dans le monde. Bien que cette situation déplaise à Facebook, le réseau se montre plutôt optimiste. Il envisage la mise en place de procédures pour réduire l’impact de cette norme et ne pas perdre ce marché.

À lire aussi :   Les Jeux olympiques de Tokyo démarrent malgré des craintes de la pandémie

Pour en revenir à Apple, la majeure partie de ces recettes proviennent essentiellement de ses appareils électroniques. Au premier trimestre de cette année, Apple a engrangé plus de 20 milliards de dollars, ce qui fait le double des recettes de l’année écoulée pour 90 milliards de dollars de chiffre d’affaires. La marque a également connu un impressionnant boom en ce qui concerne la vente d’accessoires (téléphones iPhone, ordinateurs Mac et tablettes iPad).

À l’aube d’une guerre numérique

Les deux géants californiens sont en passe de se livrer une guerre numérique sans précédent. Le domaine convoité est celui des réalités virtuelles et augmentées avec de part et d’autre le développement de supports numériques tout aussi originaux que performants. Les géants de la Tech qui arrivent à se sortir d’une crise reviennent avec des idées plus ingénieuses.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire