Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un Américain poignarde son père en pleine conversation Zoom avec une vingtaine de personnes
23/05/2020 à 19h05 par Tritech Raheem

Aux États-Unis à Amityville, un homme du nom de Thomas Scully-Powers a tué son père pendant une visioconférence Zoom devant une vingtaine de personnes. Il l'a poignardé jusqu'à sa mort ignorant les téléspectateurs qui étaient présents derrière l'écran.

Âgé de 32 ans, Thomas Scully-Powers est rentré dans la pièce où son père de 72 ans était en pleine visioconférence. Il est parti chercher des couteaux pour en finir avec lui après l’avoir battu. Avec les couteaux, il l'a frappé à la poitrine, au dos et au cou. Selon le communiqué du procureur qui cite le rapport d’autopsie, le criminel décapitait presque son père. Spectateurs impuissants de la scène, les participants de la visioconférence ont appelé les urgences.

« Selon ses propres aveux, le suspect a brutalement poignardé son père à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’il soit certain qu’il soit mort. L’enquête sur ce crime horrible se poursuit, mais soyez assurés que justice sera faite pour la victime », a déclaré le procureur local, Timothy Sini.

Côte d'Ivoire : Une femme tue son jeune frère de 13 ans sous l'effet de la colère

Selon le journal local Newsday, la victime a disparu du cadre de la caméra et les participants n'ont entendu que ses cris. Le procureur renseigne que Thomas Scully-Powers a pris la fuite à l'arrivée de la police en sautant par la fenêtre du premier étage. Il a été arrêté par les policiers lorsqu'il s'est arrêté pour prendre du soda dans une épicerie pour nettoyer le sang sur son corps.

Le criminel a reconnu devant les policiers avoir poignardé son père une quinzaine de fois. Il a même avoué avoir utilisé plusieurs couteaux car leurs lames se tordaient. Les policiers ont retrouvé dans la salle de bain un seau et un balai que le tueur aurait utilisé pour nettoyer la scène et un drap taché de sang.

Le motif de ce meurtre n'est pas encore connu mais le journal Newsday rapporte que selon le fils, le père aurait commencé la bagarre en essayant de le blesser au poignet. Le fils a été formellement inculpé vendredi pour meurtre et incarcéré, avant une nouvelle audience prévue le 26 mai.

Lire aussi : Togo : Un jeune homme froidement tué par les forces de l'ordre

En outre, ce drame est apparemment un remake. En effet, Amityville est une ville de Long Island qui a inspiré plusieurs films d’horreur après un massacre familial perpétré en 1974.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Aux États-Unis à Amityville, un homme du nom de Thomas Scully-Powers a tué son père pendant une visioconférence Zoom devant une vingtaine de personnes. Il l'a poignardé jusqu'à sa mort ignorant les téléspectateurs qui étaient présents derrière l'écran.

Âgé de 32 ans, Thomas Scully-Powers est rentré dans la pièce où son père de 72 ans était en pleine visioconférence. Il est parti chercher des couteaux pour en finir avec lui après l’avoir battu. Avec les couteaux, il l'a frappé à la poitrine, au dos et au cou. Selon le communiqué du procureur qui cite le rapport d’autopsie, le criminel décapitait presque son père. Spectateurs impuissants de la scène, les participants de la visioconférence ont appelé les urgences.

« Selon ses propres aveux, le suspect a brutalement poignardé son père à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’il soit certain qu’il soit mort. L’enquête sur ce crime horrible se poursuit, mais soyez assurés que justice sera faite pour la victime », a déclaré le procureur local, Timothy Sini.

Côte d'Ivoire : Une femme tue son jeune frère de 13 ans sous l'effet de la colère

Selon le journal local Newsday, la victime a disparu du cadre de la caméra et les participants n'ont entendu que ses cris. Le procureur renseigne que Thomas Scully-Powers a pris la fuite à l'arrivée de la police en sautant par la fenêtre du premier étage. Il a été arrêté par les policiers lorsqu'il s'est arrêté pour prendre du soda dans une épicerie pour nettoyer le sang sur son corps.

Le criminel a reconnu devant les policiers avoir poignardé son père une quinzaine de fois. Il a même avoué avoir utilisé plusieurs couteaux car leurs lames se tordaient. Les policiers ont retrouvé dans la salle de bain un seau et un balai que le tueur aurait utilisé pour nettoyer la scène et un drap taché de sang.

Le motif de ce meurtre n'est pas encore connu mais le journal Newsday rapporte que selon le fils, le père aurait commencé la bagarre en essayant de le blesser au poignet. Le fils a été formellement inculpé vendredi pour meurtre et incarcéré, avant une nouvelle audience prévue le 26 mai.

Lire aussi : Togo : Un jeune homme froidement tué par les forces de l'ordre

En outre, ce drame est apparemment un remake. En effet, Amityville est une ville de Long Island qui a inspiré plusieurs films d’horreur après un massacre familial perpétré en 1974.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire