Actualités Nigéria

Twitter est suspendu au Nigeria

Nigeria : Voici Les Exigences À Suivre Par Twitter Pour Lever Sa Suspension

 

Le gouvernement nigérian a déclaré vendredi qu’il suspendait Twitter indéfiniment dans la nation la plus peuplée d’Afrique, un jour après que la société a supprimé un tweet controversé que le président Muhammadu Buhari a fait sur un mouvement sécessionniste.

La date d’entrée en vigueur de la suspension n’a pas été précisée dans l’immédiat, car les utilisateurs pouvaient encore accéder à Twitter vendredi en fin de journée, et beaucoup ont déclaré qu’ils utiliseraient simplement des VPN pour continuer à accéder à la plateforme.

D’autres se sont moqués du gouvernement pour avoir utilisé la plateforme pour annoncer l’action. “Vous utilisez Twitter pour suspendre Twitter ? Vous n’êtes pas fou ?”, a réagi un utilisateur sur la plateforme.

À lire aussi :   Nigeria : le président Buhari nomme un nouveau chef de l'armée

Lire aussi : Twitter supprime un message du président Buhari, la raison

Le ministre de l’Information, Lai Mohammed, a déclaré vendredi que les responsables gouvernementaux avaient pris cette mesure parce que la plateforme était utilisée “pour des activités susceptibles de saper l’existence de la société nigériane”.

Mohammed a critiqué la plateforme de microblogging pour avoir supprimé le post. “La mission de Twitter au Nigeria est très suspecte”, a-t-il déclaré, ajoutant que le réseau social avait par le passé ignoré les tweets “incitatifs” contre le gouvernement nigérian.

 

Le président Buhari s’insurge contre les militants séparatistes

À lire aussi :   Nigéria: des combattants de Boko Haram se rendent à l’armée

Twitter a supprimé le post de Buhari mercredi, le qualifiant d’abusif, après que le président a menacé des militants séparatistes présumés dans le sud-est.

Lire aussi : Harcelé, Thierry Henry supprime ses comptes Facebook et Twitter

Plus d’un million de personnes sont mortes pendant la guerre civile de 1967-1970, qui a éclaté lorsque les sécessionnistes ont cherché à créer un Biafra indépendant pour le peuple ethnique Igbo. Buhari, qui appartient à l’ethnie Fulani, était dans le camp opposé dans la guerre contre les Igbos.

Ces derniers mois, les séparatistes pro-Biafra ont été accusés d’attaquer des bâtiments de la police et du gouvernement, et Buhari a promis de riposter et de “les traiter dans la langue qu’ils comprennent”.

À lire aussi :   Covid-19 au Nigeria : le président Muhammadu Buhari mis en quarantaine
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire