Tunisie : A peine élu, le nouveau président Kaïs Saïed vire deux ministres du gouvernement


Video player

Le chef d’Etat tunisien Kaïs Saïed a limogé deux importants ministres du gouvernement peu de temps après son élection. C’est la toute première grande décision du nouveau président depuis qu’il a pris possession de son pouvoir.

Investi en ce mois d’octobre dans ses nouvelles fonctions de président de la république tunisienne, l’universitaire Kaïs Saïed s’est déjà illustré pour sa première grande décision inédite.
D’après un communiqué de la présidence, le nouveau chef d’Etat a viré le ministre des affaires étrangères et celui de la défense sans laisser entendre les moindres détails.
Cependant, Abdelkrim Zebidi, le ministre de la Défense cédera son fauteuil à Karim Jamoussi, actuel ministre de la Justice.

Le chef de la diplomatie, Khemaies Jhinaoui est remplacé par le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Sabri Bachtobji qui assumera l’intérim. Le secrétaire d’État de la diplomatie économique Hatem Ferjani a aussi été démis de ses fonctions. En effet, le communiqué n’a pas fait cas des mobiles de ces limogeages.

Pour rappel, le ministre de la défense Abdelkrim Zbidi est arrivé 4è avec plus de 10% des voix à la dernière présidentielle qui fait de lui un perdant et laisgagner aux élections et faisant de Kaïs Saïed le candidat victorieux et indépendant. Ces limogeages surviennent alors que le parti d’inspiration islamiste Ennahdha a entamé les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire