Sports

Trois choses à savoir sur la nageuse sénégalaise Jeanne Boutbien

Trois choses à savoir la nageuse sénégalaise Jeanne Boutbien

Jeanne Boutbien est une Sénégalaise qui fait la fierté du pays de la Téranga en natation. Adulée pour ses prouesses, la nageuse de 22 ans est le porte-drapeau de son pays aux jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ainsi dans cet article, On revient sur trois choses à savoir sur cette nageuse de classe mondiale.

Carrière

Jeanne Boutbien est née le 8 avril 1999 à Dakar, au Sénégal. De parents Français, la nageuse a obtenu la nationalité sénégalaise, en 2016, après trois ans de démarches administratives. Très jeune, elle se lance dans la natation en participant à plusieurs compétitions au niveau national. Du haut de ses 1,85 m, la jeune athlète était déjà au centre de l’attention du public suite à ses sacres en natation, dans la catégorie féminine. Malheureusement, elle n’avait jamais été déclarée vainqueur avant son obtention de la nationalité.

Palmarès

Si la route pour atteindre le sommet est parfois longue pour certains, elle est un véritable raccourci pour d’autres. C’est le cas de la nageuse de 22 ans qui a un parcours hors du commun. Au niveau national, la nageuse Boutbien est détentrice de plusieurs records, dont celui du 100 m nage libre. Un record qu’elle a remporté en février 2020. Sur le plan international, elle a remporté, en 2017, aux Championnats d’Afrique de l’Ouest, 8 médailles, dont 3 en or, 4 en argent et une en bronze.

Elle est détentrice du record sur 50m de nage libre en bassin avec un chrono de 27”44, lors des Championnats régionaux d’été qui se sont déroulés à Agen, en France, du 8 au 10 juin 2019. La même année, elle se taille une place de choix dans les relais 4×100 mètres nage libre et quatre nages aux Jeux africains de 2019

Jeux Olympiques

Qualifiée pour le 100 mètres nage libre et nommée porte-drapeau de la délégation sénégalaise aux Jeux Olympiques d’été de 2020 à Tokyo, avec le judoka Mbagnick Ndiaye, Jeanne Boutbien entre en lice, ce 28 juillet, au centre aquatique de Tokyo. « Porter le drapeau du Sénégal aux Jeux Olympiques dépasse et de loin tout ce que j’aurai pu imaginer en commençant à nager à Yoff (Dakar) en 2009. J’ai cru en mes rêves et j’en suis aujourd’hui tellement fière. Je suis tellement heureuse de voir que mon aventure puisse émouvoir tant de gens au Sénégal », a-t-elle déclaré sur sa page Instagram, avant son entrée en lice.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire