Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Traque des membres du CNT/ Voila pourquoi Bédié n’a pas été encore arrêté
07/11/2020 à 10h23 par La redaction

A en croire le Procureur de la République, le Président Henri Konan Bédié, président du Conseil National de Transition n’a pas été mis aux arrêts parce qu’il ne peut pas supporter la prison, du fait de son âge.

Il y a quelque chose de très troublant dans le cas Bédié, en écoutant le Procureur de la République. En effet, dans la même conférence de presse du 6 novembre 2020, le magistrat a donné deux versions différentes sur la situation du président Bédié, à l’aune des arrestations de ceux qu’on peut considérer comme des membres du Conseil National de Transition.

 

” Le Procureur de la république à l’opportunité des poursuites. Avant d’interpeller quelqu’un, il s’assure que cette personne eu égard à son âge, eu égard à sa condition physique peut supporter la détention. C’est pour cela que ayant l’opportunité des poursuites, le procureur n’a pas cru nécessaire de procéder à l’arrestation du Président du Conseil National de Transition tel que ça été annoncé. Donc, il n’est pas interpelé mais ce sont des options dont dispose le procureur qui sont sur la table”, a expliqué Adou Richard pour justifier les arrestations des autres cadres de l’opposition et pas celle de Bédié.

En même temps qu’il affirme que le Président Bédié n’est ni en résidence surveillée ni en état d’arrestation, Adou Richard déclare que le président de la Transition n’a pas été arrêté simplement parce que selon lui ce dernier ne pourra pas supporter la détention.

Le dispositif autour de la résidence du Président Bédié est plus une épée de Damoclès qui plane sur lui qu’un dispositif pour prévenir des troubles à l’ordre public.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

A en croire le Procureur de la République, le Président Henri Konan Bédié, président du Conseil National de Transition n’a pas été mis aux arrêts parce qu’il ne peut pas supporter la prison, du fait de son âge.

Il y a quelque chose de très troublant dans le cas Bédié, en écoutant le Procureur de la République. En effet, dans la même conférence de presse du 6 novembre 2020, le magistrat a donné deux versions différentes sur la situation du président Bédié, à l’aune des arrestations de ceux qu’on peut considérer comme des membres du Conseil National de Transition.

 

” Le Procureur de la république à l’opportunité des poursuites. Avant d’interpeller quelqu’un, il s’assure que cette personne eu égard à son âge, eu égard à sa condition physique peut supporter la détention. C’est pour cela que ayant l’opportunité des poursuites, le procureur n’a pas cru nécessaire de procéder à l’arrestation du Président du Conseil National de Transition tel que ça été annoncé. Donc, il n’est pas interpelé mais ce sont des options dont dispose le procureur qui sont sur la table”, a expliqué Adou Richard pour justifier les arrestations des autres cadres de l’opposition et pas celle de Bédié.

En même temps qu’il affirme que le Président Bédié n’est ni en résidence surveillée ni en état d’arrestation, Adou Richard déclare que le président de la Transition n’a pas été arrêté simplement parce que selon lui ce dernier ne pourra pas supporter la détention.

Le dispositif autour de la résidence du Président Bédié est plus une épée de Damoclès qui plane sur lui qu’un dispositif pour prévenir des troubles à l’ordre public.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire