Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Tout savoir sur le départ de Carlos Ghosn de Japon
03/01/2020 à 19h31 par Fabrice Agblemagnon

La semaine passée, Carlos Ghosn s'est enfui du Japon, où il vivait en résidence surveillée, pour se rendre au Liban.

 

L’ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn, qui a fui le Japon, où il est poursuivi pour des malversations financières, pour le Liban​, a affirmé avoir organisé « seul » son départ, a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé aux médias, dont 20 Minutes.
« Les allégations dans les médias selon lesquelles mon épouse Carole et d’autres membres de ma famille auraient joué un rôle dans mon départ du Japon sont fausses et mensongères. C’est moi seul qui ai organisé mon départ. Ma famille n’a joué aucun rôle », explique l’ex-patron de Renault-Nissan.
Il est arrivé lundi au Liban, pays dont il a la nationalité, mais  sa demeure demeure inconnue. Les conditions qui entourent ce départ restent mystérieuses."La manière dont il a quitté le Japon n'est pas claire". C’est en ces termes qu’un responsable libanais a confirmé à l’AFP ce lundi soir l’arrivée de Carlos Ghosn à Beyrouth. L’information a fuité le 30 décembre en soirée en Europe et au Liban, où la presse a révélé en premier la présence de Carlos Ghosn à Beyrouth. Présence que l’intéressé a depuis confirmée dans un communiqué. Mais au Japon, personne ne semblait être au courant des projets de l’ancien patron de Renault-Nissan, pas même son avocat.

Junichiro Hironaka a ainsi déclaré ce mardi matin aux médias locaux avoir appris le départ de son client "à la télévision". Il affirme par ailleurs n’avoir eu aucun contact avec Carlos Ghosn depuis. Junichiro Hironaka s’est dit "abasourdi" par cette nouvelle. "C’est une surprise totale", a-t-il ajouté, avant de parler d’un acte "inexcusable".
Des perquisitions ont été faites à Tokyo et sept personnes arrêtées en Turquie, soupçonnées d’avoir aidé Carlos Ghosn lors d’un transit par Istanbul.

D'après une source à la présidence libanaise, le patron déchu est entré dans le pays, en provenance de Turquie, avec un passeport français et sa carte d'identité libanaise. En plus, pour sa fuite, Carlos Ghosn est aurait emprunté un jet privé parti de l’aéroport du Kansai (ouest).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La semaine passée, Carlos Ghosn s'est enfui du Japon, où il vivait en résidence surveillée, pour se rendre au Liban.

 

L’ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn, qui a fui le Japon, où il est poursuivi pour des malversations financières, pour le Liban​, a affirmé avoir organisé « seul » son départ, a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé aux médias, dont 20 Minutes.
« Les allégations dans les médias selon lesquelles mon épouse Carole et d’autres membres de ma famille auraient joué un rôle dans mon départ du Japon sont fausses et mensongères. C’est moi seul qui ai organisé mon départ. Ma famille n’a joué aucun rôle », explique l’ex-patron de Renault-Nissan.
Il est arrivé lundi au Liban, pays dont il a la nationalité, mais  sa demeure demeure inconnue. Les conditions qui entourent ce départ restent mystérieuses."La manière dont il a quitté le Japon n'est pas claire". C’est en ces termes qu’un responsable libanais a confirmé à l’AFP ce lundi soir l’arrivée de Carlos Ghosn à Beyrouth. L’information a fuité le 30 décembre en soirée en Europe et au Liban, où la presse a révélé en premier la présence de Carlos Ghosn à Beyrouth. Présence que l’intéressé a depuis confirmée dans un communiqué. Mais au Japon, personne ne semblait être au courant des projets de l’ancien patron de Renault-Nissan, pas même son avocat.

Junichiro Hironaka a ainsi déclaré ce mardi matin aux médias locaux avoir appris le départ de son client "à la télévision". Il affirme par ailleurs n’avoir eu aucun contact avec Carlos Ghosn depuis. Junichiro Hironaka s’est dit "abasourdi" par cette nouvelle. "C’est une surprise totale", a-t-il ajouté, avant de parler d’un acte "inexcusable".
Des perquisitions ont été faites à Tokyo et sept personnes arrêtées en Turquie, soupçonnées d’avoir aidé Carlos Ghosn lors d’un transit par Istanbul.

D'après une source à la présidence libanaise, le patron déchu est entré dans le pays, en provenance de Turquie, avec un passeport français et sa carte d'identité libanaise. En plus, pour sa fuite, Carlos Ghosn est aurait emprunté un jet privé parti de l’aéroport du Kansai (ouest).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire