Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : Voici une victime des bavures policières sur son lit d’hôpital
29/02/2020 à 22h18 par Le Boy

Au Togo, la manifestation à laquelle ont appelé Monseigneur Phillippe Kpodzro et l’opposant candidat à la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo ce vendredi 28 février à Lomé  n’a pas finalement eu lieu comme prévu. Des  gens ont été bastonnés. Plusieurs manifestants sont arrêtés.

Très tôt le matin, les lieux de rassemblement entre autres Bè marché et Gakpoto ou encore le terrain du Collège Saint Joseph de Lomé ont été bouclés par les forces de sécurité et de défense (FDS). Parallèlement, les maisons de l’ancien archevêque de Lomé,  et de l’opposant Kodjo ont été encerclées par les éléments des FDS.

« Agbéyomé président » ou encore « nous voulons changement », c’est le cri qu’émettent les manifestants lors des rassemblements au bas-fond du Collège Saint Joseph, malgré le dispositif répressif sur les lieux.

Incapables de contenir la foule ou de la disperser, les forces de l’ordre se voient dans l’obligation de la confiner dans l’enceinte du Collège Saint Joseph où les cris se font de plus en plus entendre. Les forces de l’ordre, sans hésiter, ont lancé des grenades lacrymogènes dans l’enceinte du collège. Mais les cris continuent de plus bel. Finalement, les hommes en uniforme ont commencé par bastonner les manifestants dans l’enceinte du collège. Plusieurs manifestants sont arrêtés.

Un des victimes bastonné par les forces de sécurité et de défense a été transporté d’urgence à l’hôpital. Dès son réveille, il raconte les faits : «  Nous étions dans l’enceinte du Collège Saint Joseph avant que les forces de l’ordre n’arrivent. Dès leur descente, ils se sont dirigé tout droit dans l’établissement. ‘’Agbéyomé président’’ ou encore ‘’nous voulons changement’’, c’est le cri qu’émettent les manifestants.  Vu l’ambiance qui régnait dans l’enceinte du Collège, ils ont commencé par lancer des gaz  lacrymogènes et couraient derrière les manifestants. Nombreux sont des personnes qui luttaient pour s’échapper. J’ai décidé de me débrouiller pour m’en sortir mais finalement un d’entre eux ma pourchasser et ma rattraper. Il a commencé par me donner des coups de bâton avant que ses collègues ne le rejoindre. Ils m’ont bien bastonné avant de me quitter », a laissé entendre la victime.

Togo : Voici une victime des bavures policières sur son lit d’hôpital

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...

Au Togo, la manifestation à laquelle ont appelé Monseigneur Phillippe Kpodzro et l’opposant candidat à la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo ce vendredi 28 février à Lomé  n’a pas finalement eu lieu comme prévu. Des  gens ont été bastonnés. Plusieurs manifestants sont arrêtés.

Très tôt le matin, les lieux de rassemblement entre autres Bè marché et Gakpoto ou encore le terrain du Collège Saint Joseph de Lomé ont été bouclés par les forces de sécurité et de défense (FDS). Parallèlement, les maisons de l’ancien archevêque de Lomé,  et de l’opposant Kodjo ont été encerclées par les éléments des FDS.

« Agbéyomé président » ou encore « nous voulons changement », c’est le cri qu’émettent les manifestants lors des rassemblements au bas-fond du Collège Saint Joseph, malgré le dispositif répressif sur les lieux.

Incapables de contenir la foule ou de la disperser, les forces de l’ordre se voient dans l’obligation de la confiner dans l’enceinte du Collège Saint Joseph où les cris se font de plus en plus entendre. Les forces de l’ordre, sans hésiter, ont lancé des grenades lacrymogènes dans l’enceinte du collège. Mais les cris continuent de plus bel. Finalement, les hommes en uniforme ont commencé par bastonner les manifestants dans l’enceinte du collège. Plusieurs manifestants sont arrêtés.

Un des victimes bastonné par les forces de sécurité et de défense a été transporté d’urgence à l’hôpital. Dès son réveille, il raconte les faits : «  Nous étions dans l’enceinte du Collège Saint Joseph avant que les forces de l’ordre n’arrivent. Dès leur descente, ils se sont dirigé tout droit dans l’établissement. ‘’Agbéyomé président’’ ou encore ‘’nous voulons changement’’, c’est le cri qu’émettent les manifestants.  Vu l’ambiance qui régnait dans l’enceinte du Collège, ils ont commencé par lancer des gaz  lacrymogènes et couraient derrière les manifestants. Nombreux sont des personnes qui luttaient pour s’échapper. J’ai décidé de me débrouiller pour m’en sortir mais finalement un d’entre eux ma pourchasser et ma rattraper. Il a commencé par me donner des coups de bâton avant que ses collègues ne le rejoindre. Ils m’ont bien bastonné avant de me quitter », a laissé entendre la victime.

Togo : Voici une victime des bavures policières sur son lit d’hôpital

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire