Togo : Voici le montant des perceptions illicites sur le corridor Lomé-Ouaga


Video player

L’Observatoire des pratiques anormales (OPA) mise en place pour suivre la performance des corridors a procédé ce jeudi 16 décembre 2021 à la vulgarisation de son rapport. Le corridor Togolais, classé 2ème dans l’espace UEMOA.

C’était au cours d’un atelier organisé par le Comité National de Facilitation (CNF) sous la présidence du ministère des transports routiers, aériens et ferroviaires. La rencontre a permis de partager le contenu du rapport annuel de l’observatoire des pratiques anormales 2020 avec les différents acteurs, recueillir leurs témoignages sur ledit rapport et proposer des approches de solution.

gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Togo : Voici le montant des perceptions illicites sur le corridor Lomé-Ouaga

En effet, l’OPA surveille le nombre de points de contrôle dans les couloirs, les collectes illégales et le temps passé en inspections. Cependant, l’OPA génère des rapports liés à ce trimestre et annuellement pour comparer les différents canaux.

gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Togo : Voici le montant des perceptions illicites sur le corridor Lomé-Ouaga

« Concernant le bilan 2020, on a remarqué que le Corridor Togo est derrière le Corridor Bénin, mais avant les autres corridors de l’alliance. Alors on s’est dit qu’il fallait encore faire mieux pour prendre les devants », a déclaré le Directeur de Route et a déclaré le président par intérim des Transports ferroviaires et du CNF, TADJUDINI Dermane.

gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Togo : Voici le montant des perceptions illicites sur le corridor Lomé-Ouaga

Au début de la rencontre, Dr Michel Komlan TINDANO, Secrétaire Général du MTRAF, Ministère des Transports Routiers, Aériens et Ferroviaires, a souligné que des pratiques peu orthodoxes entravaient gravement la libre circulation des personnes et des biens dans la sous-région.

 

 

« Le 46e rapport de l’Observatoire des comportements anormaux résume les données recueillies en 2020, montrant que les comportements anormaux dans certains corridors persistent, particulièrement intensifiés, tandis que les comportements anormaux dans d’autres corridors se sont améliorés. Dans le corridor Lom-Vaga, le nombre de saisies illégales a augmenté. de 12 185 FCFA en 2019 à 8 598 en 2020. Le temps de contrôle aux frontières est passé de 163,1 minutes en 2019 à 154,1 minutes en 2020. Le nombre de contrôles postaux a augmenté de 2016 à 2016. 17,6 en 2020. En 2020 En analysant ces chiffres, il faut continuer travailler à l’amélioration de ses indicateurs liés aux objectifs fixés par le gouvernement », a déclaré le secrétaire général du MTRAF.

 

A la fin du séminaire, les participants ont fait des suggestions à la force de contrôle pour réduire le harcèlement.

gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - Togo : Voici le montant des perceptions illicites sur le corridor Lomé-Ouaga
photo de famille

Rappelons que la mise en place d’un observatoire des comportements anormaux s’inscrit dans le Plan National de Développement (PND) dans son axe (i), qui espère construire un excellent hub logistique et un pôle commercial de premier ordre. -La région adoptée par le Togo au cours de la période 2018-2022. Le plan vise à transformer structurellement l’économie nationale pour parvenir à une croissance forte, durable, résiliente et inclusive, créer des opportunités d’emploi décent et améliorer le bien-être social.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire