Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Togo: Selon Luc Abaki, emprisonner Togbui Zewouto « est une erreur de la part de l’État »
1xnbet
06/03/2021 à 21h20 par Aimé AMSON

Depuis un moment, le prêtre vodou Togbui Zewouto fait des sorties fracassantes vis à vis des "hommes de Dieu". La dernière est le duel entre lui et l'évangéliste Noumonvi Dodji Paul après avoir attaqué  l'apôtre William Tété ainsi que la profanation de la sainte Bible.

Après ces actes violents qui présagent un lendemain mouvementé du monde religieux dans le pays, le sieur a été convoqué par le SCRIC. Dans la foulée, Togbui Zewouto et ses disciples sont déférés  à la prison civile de Lomé.

Sa condamnation a été différemment appréciée. A l'instar de certaines personnes, l'ancien Directeur de LCF, la chaîne du futur, Luc Abaki estime que l'incarcération de Togbui Zewouto est une erreur de la part des autorités. Même s'il reconnaît que l'intéressé a vraiment commis des faits qui lui sont reprochés.

Très percutante, l'analyse a été partagée par beaucoup de personnes.

Voici l'intégralité de son l'analyse

Dans une guerre religieuse, l'État ne doit pas prendre parti.

Lire aussi : Togo : Un proche d’Agbeyome Kodjo annonce (enfin) son retour

L'incarcération de Togbui Zewouto et 9 de ses membres, vendredi est une erreur de la part de l'État du Togo. Étant laïc, le Togo se doit, par souci d'équité et de justice, de ne prendre parti pour aucune obédience religieuse.

Que des pratiquants des religions différentes s'attaquent entre eux, c'est un fait de société qui est possible, mais que dans une telle querelle, l'État, garant de la laïcité, prenne position au point d'incarcérer un des belligérants, est une faute grave.

Son rôle, dans une telle situation, est simplement de les départager, d'appeler chaque partie au calme et au respect scrupuleux du droit d'autrui à choisir sa religion et à la pratiquer comme il l'entend sans creuser dans le champ de l'autre.

Je pense que nous devons faire l'effort de défaire les nœuds psychologiques qui nous engluent dans une sorte de torpeur empreinte d'hypocrisie et de faux-fuyant.

Dans ce Togo, j'ai vu des chrétiens se convertir à la religion musulmane et vice-versa. J'ai vu des animistes s'adonner à l'une des deux religions monothéistes. J'ai aussi vu de pseudos chrétiens ou musulmans, courir périodiquement dans leurs milieux respectifs pour des sacrifices sur les fétiches lorsque, dans leur vie, ils se heurtent à de difficultés majeures.

C'est dire que l'Africain, pour l'instant, est encore à l'étape de la recherche de son repère spirituel et du coup, il est dans une forme d'hybridation religieuse.

Ceux qui ont mis le féticheur en prison, sont encore ceux-là qui, du jour au lendemain, recourent à ses services lorsqu'ils sont en difficultés. Il faut arrêter cette hypocrisie qui fait certainement rire un indien, un chinois,  un Zulu qui savent ce que vaut l'authenticité dans la pratique d'une religion.

Que l'État départage les deux parties et les rappelle simplement à l'ordre, voilà la seule voie sage qu'il faut prendre pour se montrer digne d'une gouvernance juste et équitable.

Lire aussi : Togo : Arrêté, Mathieu Gnassingbé clashe sévèrement Togbui Zewouto

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Depuis un moment, le prêtre vodou Togbui Zewouto fait des sorties fracassantes vis à vis des "hommes de Dieu". La dernière est le duel entre lui et l'évangéliste Noumonvi Dodji Paul après avoir attaqué  l'apôtre William Tété ainsi que la profanation de la sainte Bible.

Après ces actes violents qui présagent un lendemain mouvementé du monde religieux dans le pays, le sieur a été convoqué par le SCRIC. Dans la foulée, Togbui Zewouto et ses disciples sont déférés  à la prison civile de Lomé.

Sa condamnation a été différemment appréciée. A l'instar de certaines personnes, l'ancien Directeur de LCF, la chaîne du futur, Luc Abaki estime que l'incarcération de Togbui Zewouto est une erreur de la part des autorités. Même s'il reconnaît que l'intéressé a vraiment commis des faits qui lui sont reprochés.

Très percutante, l'analyse a été partagée par beaucoup de personnes.

Voici l'intégralité de son l'analyse

Dans une guerre religieuse, l'État ne doit pas prendre parti.

Lire aussi : Togo : Un proche d’Agbeyome Kodjo annonce (enfin) son retour

L'incarcération de Togbui Zewouto et 9 de ses membres, vendredi est une erreur de la part de l'État du Togo. Étant laïc, le Togo se doit, par souci d'équité et de justice, de ne prendre parti pour aucune obédience religieuse.

Que des pratiquants des religions différentes s'attaquent entre eux, c'est un fait de société qui est possible, mais que dans une telle querelle, l'État, garant de la laïcité, prenne position au point d'incarcérer un des belligérants, est une faute grave.

Son rôle, dans une telle situation, est simplement de les départager, d'appeler chaque partie au calme et au respect scrupuleux du droit d'autrui à choisir sa religion et à la pratiquer comme il l'entend sans creuser dans le champ de l'autre.

Je pense que nous devons faire l'effort de défaire les nœuds psychologiques qui nous engluent dans une sorte de torpeur empreinte d'hypocrisie et de faux-fuyant.

Dans ce Togo, j'ai vu des chrétiens se convertir à la religion musulmane et vice-versa. J'ai vu des animistes s'adonner à l'une des deux religions monothéistes. J'ai aussi vu de pseudos chrétiens ou musulmans, courir périodiquement dans leurs milieux respectifs pour des sacrifices sur les fétiches lorsque, dans leur vie, ils se heurtent à de difficultés majeures.

C'est dire que l'Africain, pour l'instant, est encore à l'étape de la recherche de son repère spirituel et du coup, il est dans une forme d'hybridation religieuse.

Ceux qui ont mis le féticheur en prison, sont encore ceux-là qui, du jour au lendemain, recourent à ses services lorsqu'ils sont en difficultés. Il faut arrêter cette hypocrisie qui fait certainement rire un indien, un chinois,  un Zulu qui savent ce que vaut l'authenticité dans la pratique d'une religion.

Que l'État départage les deux parties et les rappelle simplement à l'ordre, voilà la seule voie sage qu'il faut prendre pour se montrer digne d'une gouvernance juste et équitable.

Lire aussi : Togo : Arrêté, Mathieu Gnassingbé clashe sévèrement Togbui Zewouto

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire