Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : Révolte à la Prison civile de Lomé après la grâce présidentielle
03/04/2020 à 13h26 par Le Boy

Ce jeudi 02 avril 2020,  le Chef de l’Etat togolais  Faure Gnassingbé a gracié 1048 prisonniers. « A Lomé, l’opération ne s’est pas déroulée comme une lettre à la poste. Les détenus qui n’ont pas bénéficié de la largesse discrétionnaire de Faure Gnassingbé ont manifesté leur colère », renseigne le média en ligne Togobreakingnews.

 

C’était  une scène de révolte ce  jeudi matin à la Prison civile de Lomé. L’opération ne s’est pas déroulée comme une lettre à la poste. Dans ce centre de détention, 454 prisonniers se sont retrouvés sur la liste des graciés. Mais les détenus ont estimé que le chef de l’Etat devrait libérer plus de personnes pour minimiser le risque de contamination qui est très élevé du fait de la surpopulation qui caractérise la prison civile de Lomé.

Ils ont manifesté leur mécontentement ce jeudi dénonçant bruyamment les conditions de détention, d’hygiène, l’accès difficile aux soins de santé, une alimentation insuffisante d’un repas par jour au lieu de trois et de moindre qualité. Une situation qui risque de s’empirer avec la pandémie du Coronavirus.

« On parle de la distance d’au moins 1m entre les gens. Mais nous sommes entassés ici comme des sardines. Coronavirus va nous tuer…», a lancé un prisonnier avant qu'un autre ne renchérisse : « Qu’est-ce que nous nous avons fait aux autorités et nos vies ne les préoccupent pas ? On parle tout de même de Coronavirus... ».

A Lomé, la prison a une capacité de 660 personnes dans le quartier des hommes. Actuellement, ils sont pourtant plus de 2200 détenus répartis dans une quarantaine de bâtiments. C’est plus de trois fois que ce qui était initialement prévu.  Cette surpopulation rend les conditions de détention insupportables et inhumaines.

Au sujet de la pandémie du Coronavirus, rappelons que le Togo compte actuellement 40 cas confirmés au total avec 17 patients guéris et 03 décès. 20 cas sont actuellement actifs.

Source : Togobreakingnews

 

Lire aussi : Togo : plus de 1000 détenus graciés

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Ce jeudi 02 avril 2020,  le Chef de l’Etat togolais  Faure Gnassingbé a gracié 1048 prisonniers. « A Lomé, l’opération ne s’est pas déroulée comme une lettre à la poste. Les détenus qui n’ont pas bénéficié de la largesse discrétionnaire de Faure Gnassingbé ont manifesté leur colère », renseigne le média en ligne Togobreakingnews.

 

C’était  une scène de révolte ce  jeudi matin à la Prison civile de Lomé. L’opération ne s’est pas déroulée comme une lettre à la poste. Dans ce centre de détention, 454 prisonniers se sont retrouvés sur la liste des graciés. Mais les détenus ont estimé que le chef de l’Etat devrait libérer plus de personnes pour minimiser le risque de contamination qui est très élevé du fait de la surpopulation qui caractérise la prison civile de Lomé.

Ils ont manifesté leur mécontentement ce jeudi dénonçant bruyamment les conditions de détention, d’hygiène, l’accès difficile aux soins de santé, une alimentation insuffisante d’un repas par jour au lieu de trois et de moindre qualité. Une situation qui risque de s’empirer avec la pandémie du Coronavirus.

« On parle de la distance d’au moins 1m entre les gens. Mais nous sommes entassés ici comme des sardines. Coronavirus va nous tuer…», a lancé un prisonnier avant qu'un autre ne renchérisse : « Qu’est-ce que nous nous avons fait aux autorités et nos vies ne les préoccupent pas ? On parle tout de même de Coronavirus... ».

A Lomé, la prison a une capacité de 660 personnes dans le quartier des hommes. Actuellement, ils sont pourtant plus de 2200 détenus répartis dans une quarantaine de bâtiments. C’est plus de trois fois que ce qui était initialement prévu.  Cette surpopulation rend les conditions de détention insupportables et inhumaines.

Au sujet de la pandémie du Coronavirus, rappelons que le Togo compte actuellement 40 cas confirmés au total avec 17 patients guéris et 03 décès. 20 cas sont actuellement actifs.

Source : Togobreakingnews

 

Lire aussi : Togo : plus de 1000 détenus graciés

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire