Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : Quelques pistes de solutions pour contenir les braquages répétitifs
22/06/2020 à 11h42 par La redaction

La situation sécuritaire dans la sous-région ouest-africaine est préoccupante. Des attaques terroristes aux braquages, il y a lieu de mobiliser des acteurs de premier plan. Si la bataille contre le terrorisme revient principalement aux armées des pays concernés, la lutte contre les braquages peut se faire en symbiose avec des structures privées.

Ce week-end du 19 juin a été marqué par un nouveau braquage à Lomé. A quelques centaines de mètres du ministère de la sécurité, des braqueurs ont fait une nouvelle opération qui laisse tout le monde pantois. Ils ont, à l’aide d’armes et d’une moto emporté plusieurs millions de FCFA. Même si le montant volé n’est pas dévoilé, la scène fait peur.

Après ce dernier épisode, les commentaires sont allés dans tous les sens. De plus en plus de personnes disent craindre pour leur sécurité. Ils ont du mal à concevoir que des braqueurs aient le courage d’opérer dans les parages du ministère de la sécurité et de la protection civile. De surcroît, le fait que la scène se soit déroulée au beau milieu de la journée a donné lieu à d’autres interrogations.

Quelques pistes de solutions

Dans une pareille situation, il faut que de réelles pistes puissent être explorées par le gouvernement togolais et partant le ministère de la sécurité qui s’occupe justement de ce volet. Dans ce sens, la lutte contre ce fléau qui fait des victimes à tout moment même en ces temps de pandémie doit être faite autrement. Les populations, évitant les attroupements par respect de mesures de distanciation physique créent une certaine situation favorable aux braquages et aux fuites des fauteurs de troubles.

Pour preuve, des braqueurs ont été déjà molestés. Le cas du grand marché de Lomé reste dans les mémoires. L’affaire remonte à octobre 2017. La population s’est mobilisée pour lyncher trois civils et deux assaillants selon nos informations. Néanmoins, 4 autres malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite. C’est dire qu’il y a nécessité de travailler encore plus avec la population.

Le ministère de la sécurité pourrait dédier une ligne téléphonique à cette lutte. Pour se faire, il peut mettre à la disposition du public un numéro vert et gratuit pour signaler en temps réel tout cas de braquage. Ici, il ne sera pas question d’intervenir après braquage et faire les constats mais de voir comment encercler plutôt les braqueurs et engager un rapport de force au besoin.

Collaborer avec les entreprises privées

Cette collaboration doit se faire à deux niveaux. D’abord entre le ministère de la sécurité et les entreprises privées de gardiennage. Nous pouvons citer Inter-Con Security Systems of Togo qui excelle dans le domaine de la sécurité à Lomé et au Togo en général. Ensuite entre ces entreprises dont le rôle est d’assurer la sécurité puis toute entité qu’il s’agisse de personnalités ou de personnes morales (entreprises).

Ce faisant, les entreprises de gardiennage peuvent installer des caméras de surveillance dans les structures en faisant la demande. Si jamais, un braquage a lieu, des vidéos témoins pourraient être mises à la disposition des forces de l’ordre en vue de faire les investigations dans les règles de l’art et arrêter les auteurs. En dehors de cela, des technologies de bouton panic, portes blindées entre autres pourraient être utilisées.

Voici quelques pistes de solutions à adopter. La sécurité est un sujet préoccupant car la sous-région ouest-africaine est plus que jamais menacée par le terrorisme.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 758 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo: Le Premier ministre, Komi Selom KLASSOU démissionne

25/09/2020

Togo: Le...

Le Premier ministre, Komi Selom KLASSOU a...
Une foule crie sur Donald Trump

25/09/2020

Une foule...

Des gens ont crié sur Donald Trump...
Un incroyable rat  trouvé dans les égouts de Mexico (Photo)

25/09/2020

Un incroyable...

Dans  une vidéo devenue virale sur les...
Togo: le mois d'octobre est consacré à la consommation locale

25/09/2020

Togo: le...

En raison de la crise sanitaire liée...
Des images de Sidiki Diabaté en prison ont fuité sur le web (video)

25/09/2020

Des images...

Accusé de violences conjugales, Sidiki Diabaté s'est...
Affaires Sidiki Diabaté : voici pourquoi il est transféré en prison

25/09/2020

Affaires Sidiki...

Accusé de violences conjugales par l’une de...
Côte d'Ivoire : un  élève de 15 ans totalement ivre retrouvé dans un bus

25/09/2020

Côte d’Ivoire...

Selon des informations largement relayées par des...
Scandale : Des préservatifs usagés revendus au Vietnam

25/09/2020

Scandale :...

  La police vietnamienne vient de faire...
Des frères siamois en justice pour une affaire s3xuelle

25/09/2020

Des frères...

Un couple de jumeaux siamois de 54...
Alassane Ouattara : ‘‘ je pense que Guillaume Soro, enivré par l’argent et le pouvoir, a simplement perdu la tête ’’

25/09/2020

Alassane Ouattara :...

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara...
Présidentielle aux USA: ce fils de Trump contraint de témoigner

25/09/2020

Présidentielle aux...

À quelques semaines de la tenue du...
Vietnam: une usine recycle des préservatifs usagés et les revend au public

25/09/2020

Vietnam: une...

Les autorités vietnamiennes ont saisi plus de...
Côte d’ivoire: la décision de la justice concernant les prisonniers pro-Soro

25/09/2020

Côte d’ivoire:...

La quinzaine de détenus proches de Guillaume...
Côte d’Ivoire / Visite de l’émissaire de l’ONU : voici ce qu’en dit Sidi Touré, porte-parole du gouvernement

25/09/2020

Côte d’Ivoire...

Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire...
Présidentielle: Ouattara donne les raisons de l’invalidation des candidatures de Gbagbo et Soro

25/09/2020

Présidentielle: Ouattara...

En Belgique depuis son acquittement par la Cour...
Nigeria : le gouvernement met en vente un avion présidentiel

25/09/2020

Nigeria :...

L’un des avions de la flotte présidentielle...
Des Sud-Africains exigent le départ des Nigérians et des Zimbabwéens de leur pays: Vidéo

25/09/2020

Des Sud-Africains...

Un groupe de Sud-Africains se faisant appeler...
Angleterre: un nouveau-né mutilé à mort par le chien de famille

25/09/2020

Angleterre: un...

Le chien de compagnie d’une famille a...
[URGENT]: Sidiki Diabaté déféré à la prison Centrale de Bamako

24/09/2020

: Sidiki...

L'information vient de nous parvenir. C'est encore...
URGENT : Sidiki Diabaté en prison

24/09/2020

URGENT :...

L'information vient de nous parvenir. C'est encore...

La situation sécuritaire dans la sous-région ouest-africaine est préoccupante. Des attaques terroristes aux braquages, il y a lieu de mobiliser des acteurs de premier plan. Si la bataille contre le terrorisme revient principalement aux armées des pays concernés, la lutte contre les braquages peut se faire en symbiose avec des structures privées.

Ce week-end du 19 juin a été marqué par un nouveau braquage à Lomé. A quelques centaines de mètres du ministère de la sécurité, des braqueurs ont fait une nouvelle opération qui laisse tout le monde pantois. Ils ont, à l’aide d’armes et d’une moto emporté plusieurs millions de FCFA. Même si le montant volé n’est pas dévoilé, la scène fait peur.

Après ce dernier épisode, les commentaires sont allés dans tous les sens. De plus en plus de personnes disent craindre pour leur sécurité. Ils ont du mal à concevoir que des braqueurs aient le courage d’opérer dans les parages du ministère de la sécurité et de la protection civile. De surcroît, le fait que la scène se soit déroulée au beau milieu de la journée a donné lieu à d’autres interrogations.

Quelques pistes de solutions

Dans une pareille situation, il faut que de réelles pistes puissent être explorées par le gouvernement togolais et partant le ministère de la sécurité qui s’occupe justement de ce volet. Dans ce sens, la lutte contre ce fléau qui fait des victimes à tout moment même en ces temps de pandémie doit être faite autrement. Les populations, évitant les attroupements par respect de mesures de distanciation physique créent une certaine situation favorable aux braquages et aux fuites des fauteurs de troubles.

Pour preuve, des braqueurs ont été déjà molestés. Le cas du grand marché de Lomé reste dans les mémoires. L’affaire remonte à octobre 2017. La population s’est mobilisée pour lyncher trois civils et deux assaillants selon nos informations. Néanmoins, 4 autres malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite. C’est dire qu’il y a nécessité de travailler encore plus avec la population.

Le ministère de la sécurité pourrait dédier une ligne téléphonique à cette lutte. Pour se faire, il peut mettre à la disposition du public un numéro vert et gratuit pour signaler en temps réel tout cas de braquage. Ici, il ne sera pas question d’intervenir après braquage et faire les constats mais de voir comment encercler plutôt les braqueurs et engager un rapport de force au besoin.

Collaborer avec les entreprises privées

Cette collaboration doit se faire à deux niveaux. D’abord entre le ministère de la sécurité et les entreprises privées de gardiennage. Nous pouvons citer Inter-Con Security Systems of Togo qui excelle dans le domaine de la sécurité à Lomé et au Togo en général. Ensuite entre ces entreprises dont le rôle est d’assurer la sécurité puis toute entité qu’il s’agisse de personnalités ou de personnes morales (entreprises).

Ce faisant, les entreprises de gardiennage peuvent installer des caméras de surveillance dans les structures en faisant la demande. Si jamais, un braquage a lieu, des vidéos témoins pourraient être mises à la disposition des forces de l’ordre en vue de faire les investigations dans les règles de l’art et arrêter les auteurs. En dehors de cela, des technologies de bouton panic, portes blindées entre autres pourraient être utilisées.

Voici quelques pistes de solutions à adopter. La sécurité est un sujet préoccupant car la sous-région ouest-africaine est plus que jamais menacée par le terrorisme.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 758 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire