Togo : Le roi Mlapa interdit la vente des terres cultivables


Video player

A Togoville, Ekpui, Badougbé Ayomé, Badougbé Kéta et Agbantokopé au sud-est du Togo, les vendeurs de terres cultivables ne seront plus autorisés à vendre les terres productives.

C’est une décision de Togbui Joël Kwassi Mensah Mlapa VI, qui frappe les populations de ces villages interdisant toute vente de terres propices à l’agriculture.

Le chef préfère perdre du temps à chercher des financements pour la mise en œuvre des projets agricoles sur les terres cultivables des cinq villages. C’est mieux que de vendre à tout bout de champ.

« Certains individus profitant de notre situation de pauvreté viennent nous prendre à vil prix nos terres cultivables très favorables au maïs, au manioc et au haricot. Quand j’ai été informé, la première chose que j’ai faite c’est d’interdire cela parce que nous aussi on a des projets », a expliqué à agridigitale le roi Mlapa VI, chef canton de Togoville.

Selon le chef, il existe de grandes surfaces pour surtout développer le maïs, le manioc et le haricot. Mais les moyens rudimentaires ont fait que les gens n’arrivent pas à cultiver de grandes portions de terre.

« Si on pouvait trouver des moyens pour nous doter de tracteurs pour aménager ces surfaces, nous fournir des semences améliorées et d’autres intrants, ça nous avantagerait beaucoup parce que les gens sont là, prêts à se lancer dans l’agriculture », a-t-il fait savoir.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire