Togo: Le maïs coûte 190 F à l’ANSAT, les autres céréales reviennent moins chers


Video player

L’Agence Nationale de la sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) ouvre son grenier afin de donner un coup de pouce à la population togolaise qui émet des cris de détresse en face d’une flambée des prix des produits de première nécessité. La structure a donc lancé ce 31 mai 2021, une campagne de vente qui réduit considérablement le prix des produits céréaliers.

Dans son communiqué, la structure répartit les prix de vente ses produits comme suit : sac de 50kg de maïs à 9.500f, sac de 50kg de sorgho à 10.500f, sac de 50kg de mil à 11.500f, sac de 30 kg de riz KR à 9.500f, sac de 25kg de riz local long grain à 13.000f, sac de 25kg de riz local brisure 10.000f, sac de 25kg de riz local couscous à 7.500f et sachet de 1kg de farine de maïs à 325f.

Un kilo de maïs revient donc à 190 FCFA afin de permettre à toute la population de s’en procurer. Pour éviter toute mésentente, l’ANSAT a limité le nombre de sacs à acheter par personne à deux. Les produits sont disponibles du lundi à vendredi de 8h à 12h et de 14h 30 à 16h. De même, les samedis de 8h à 11h et ce, sur toute l’étendue du territoire togolais. Les agents de la société ainsi que les clients doivent veiller au respect des mesures barrières édictées par le gouvernement togolais.

Cette campagne de vente est une réponse au bond drastique des prix de ces produits de première nécessité ces dernières semaines. Le maïs revient moins cher au niveau de l’ANSAT tandis que dans certaines zones du pays, le prix étiqueté à ce produit est à craindre.

 

En effet, entre avril et mai, le prix d’un bol de maïs a atteint 1000 FCFA, et celui des haricots se situe actuellement entre 1200 et 2000 FCFA selon la qualité et la variété. Quant au prix du sorgho, il a presque doublé. Selon Akodah Ayewouadan, ministre et porte-parole du gouvernement, cette inflation est liée à trois facteurs majeurs : la diminution des surfaces cultivées dédiées au maïs, la baisse des stocks due aux exportations illégales, et la spéculation de certains vendeurs.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire