Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Togo : la police arrête des cybercriminels Ibo
3Vision-Group
22/04/2021 à 09h05 par Tritech Raheem

La lutte de la police togolaise contre la cybercriminalité s’amplifie. Ce mercredi 21 avril, les éléments de la gendarmerie nationale ont appréhendé douze (12) personnes d'origine Nigériane. Ces cybercriminels, d’ethnie Ibo (Igbo) opéraient depuis une villa meublée d’importants dispositifs leur permettant de parvenir à leurs fins.

 

Les agents de la gendarmerie nationale ont mis aux arrêts douze (12) personnes Ibo pour des activités liées à la cybercriminalité. Les corps habillés ont effectué une perquisition dans un domicile situé au quartier Soviépé qui leur a permis de coffrer ces ressortissants nigérians ayant à leur disposition un matériel informatique important grâce auquel ils étaient peinards dans leur activité d’escroquerie.

Togo : La Police Arrête Des Cybercriminels Ibo Togo : La Police Arrête Des Cybercriminels Ibo

Lire aussi : Lomé/Togo: 38 cybercriminels nigérians arrêtés par la police (images)

La perquisition  a permis de saisir auprès de ces présumés cybercriminels, plusieurs ordinateurs portatifs, 28 téléphones contenant des données jugées suspectes. « Ils ont loué une villa et transformé le salon en cyber. Ils utilisent du wifi VPN et fausses identités pour draguer les filles et après des promesses mirobolantes ils obtiennent leurs photos nues et passent au chantage. Ils se connectent à longueur de journée… », écrivent nos confrères de Lomé Buzz Actu.

Lire aussi : Des cybercriminels présumés et un féticheur arrêtés au Bénin

Actuellement détenus à la brigade antigang de Lomé Djidjolé, ces cybercriminels, la nuit, « invitent les filles et prennent des rapports sexuels en série avec elles et les filment nue ». Telles sont les activités vicieuses auxquelles se livraient ces ressortissants nigérians décidés à se faire de l’argent facile. Ils seront présentés au procureur de la République.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

La lutte de la police togolaise contre la cybercriminalité s’amplifie. Ce mercredi 21 avril, les éléments de la gendarmerie nationale ont appréhendé douze (12) personnes d'origine Nigériane. Ces cybercriminels, d’ethnie Ibo (Igbo) opéraient depuis une villa meublée d’importants dispositifs leur permettant de parvenir à leurs fins.

 

Les agents de la gendarmerie nationale ont mis aux arrêts douze (12) personnes Ibo pour des activités liées à la cybercriminalité. Les corps habillés ont effectué une perquisition dans un domicile situé au quartier Soviépé qui leur a permis de coffrer ces ressortissants nigérians ayant à leur disposition un matériel informatique important grâce auquel ils étaient peinards dans leur activité d’escroquerie.

Togo : La Police Arrête Des Cybercriminels Ibo Togo : La Police Arrête Des Cybercriminels Ibo

Lire aussi : Lomé/Togo: 38 cybercriminels nigérians arrêtés par la police (images)

La perquisition  a permis de saisir auprès de ces présumés cybercriminels, plusieurs ordinateurs portatifs, 28 téléphones contenant des données jugées suspectes. « Ils ont loué une villa et transformé le salon en cyber. Ils utilisent du wifi VPN et fausses identités pour draguer les filles et après des promesses mirobolantes ils obtiennent leurs photos nues et passent au chantage. Ils se connectent à longueur de journée… », écrivent nos confrères de Lomé Buzz Actu.

Lire aussi : Des cybercriminels présumés et un féticheur arrêtés au Bénin

Actuellement détenus à la brigade antigang de Lomé Djidjolé, ces cybercriminels, la nuit, « invitent les filles et prennent des rapports sexuels en série avec elles et les filment nue ». Telles sont les activités vicieuses auxquelles se livraient ces ressortissants nigérians décidés à se faire de l’argent facile. Ils seront présentés au procureur de la République.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire