Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : En dehors des droits, les travailleurs domestiques parlent aussi de devoirs
23/03/2020 à 11h12 par Georges Traore
Togo : En dehors des droits, les travailleurs domestiques parlent aussi de devoirs
Les travailleurs domestiques du Togo réunis au sein du syndicat national des travailleurs domestiques du Togo (Synadot) ont initié un atelier de formation ce samedi 21 mars à Lomé. Cet atelier de formation syndicale est consacré au renforcement de capacité des membres du Synadot.
Cette séance est axée sur les devoirs et les droits. Ces deux notions vont de pair et ils demeurent indissociables. D'où le thème de la rencontre : "  Droits et devoirs des travailleurs (ses) domestiques".
" En tant que travailleurs domestiques, nous avons des droits que parfois même nos camarades méconnaissent " reconnaît Mme Kotor Essi Yayra , secrétaire générale du Synadot.  Selon ses explications, les travailleurs domestiques ont aussi droit tout comme d'autres corps de métier à un contrat de travail , des congés de maternité, des congés payés, à l'amélioration des conditions de vie et de travail. Elle y ajoute aussi la nécessité d'être déclaré à la Caisse nationale de sécurité sociale ( CNSS).
Mme Kotor Essi Yayra

Mme Kotor Essi Yayra

Dans ses propros, Mme Kotor a souligné qu'il ne s'agit pas seulement de réclamer les droits mais de s'atteler à bien faire les devoirs. "Nous devons faire d'abord de devoirs avant de réclamer nos droits", ce qui signifie qu'il faut aimer son travail et le faire avec efficacité,  insiste-t-elle.
Pour le coordonnateur de l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation, de l’Agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du Tabac et des branches connexes (UITA) , Alawoe Y. Bissilliou  : " une bonne maîtrise des devoirs permet aux travailleurs d'aboutir plus facilement à la satisfaction des réclamations".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Togo : En dehors des droits, les travailleurs domestiques parlent aussi de devoirs
Les travailleurs domestiques du Togo réunis au sein du syndicat national des travailleurs domestiques du Togo (Synadot) ont initié un atelier de formation ce samedi 21 mars à Lomé. Cet atelier de formation syndicale est consacré au renforcement de capacité des membres du Synadot.
Cette séance est axée sur les devoirs et les droits. Ces deux notions vont de pair et ils demeurent indissociables. D'où le thème de la rencontre : "  Droits et devoirs des travailleurs (ses) domestiques".
" En tant que travailleurs domestiques, nous avons des droits que parfois même nos camarades méconnaissent " reconnaît Mme Kotor Essi Yayra , secrétaire générale du Synadot.  Selon ses explications, les travailleurs domestiques ont aussi droit tout comme d'autres corps de métier à un contrat de travail , des congés de maternité, des congés payés, à l'amélioration des conditions de vie et de travail. Elle y ajoute aussi la nécessité d'être déclaré à la Caisse nationale de sécurité sociale ( CNSS).
Mme Kotor Essi Yayra

Mme Kotor Essi Yayra

Dans ses propros, Mme Kotor a souligné qu'il ne s'agit pas seulement de réclamer les droits mais de s'atteler à bien faire les devoirs. "Nous devons faire d'abord de devoirs avant de réclamer nos droits", ce qui signifie qu'il faut aimer son travail et le faire avec efficacité,  insiste-t-elle.
Pour le coordonnateur de l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation, de l’Agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du Tabac et des branches connexes (UITA) , Alawoe Y. Bissilliou  : " une bonne maîtrise des devoirs permet aux travailleurs d'aboutir plus facilement à la satisfaction des réclamations".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire