Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : des trafiquants d’organes humains interpellés
15/10/2020 à 21h19 par Tritech Raheem

Les forces de l'ordre viennent de faire une grosse prise. Après quatre ans d'enquêtes, ils ont interpellé 4 trafiquants d’organes humains ces 12 et 13 octobre derniers. Les malfaiteurs avaient mis fin aux jours d'un bossu afin de vendre sa bosse à un Béninois.

 

Il y a quatre ans, les trafiquants avaient décapité un bossu afin de tirer profit de sa bosse. D'après les renseignements de la police, ils sont tous les quatre de nationalité togolaise : L. Yendouban, G. Idrissou, K. Nakordja et F. Ibrahim. Des individus dont les âges varient entre la vingtaine et la trentaine et qui sont visiblement prêts à tout pour se faire facilement de l'argent.

 

En effet, ils ont commis leur forfait en septembre 2016 à Korbongou, dans le grand Nord-Togo. Les riverains ont alerté la brigade du canton après avoir découvert avec stupéfaction un colis sur la rivière Obiagou. Les forces de sécurité ont découvert en fouillant dans l'emballage le corps avec blessures d'un homme. Les parents de ce dernier ont reconnu le corps une fois à la brigade mais ont fait savoir que sa bosse a été amputée.

Lire aussi : Togo : ils revendaient les organes humains au Bénin

Après quatre ans, les trafiquants d'organes humains se sont fait coffrer. Ils ont reconnu leur crime et ont avoué l'avoir commis au nom d’un client béninois. Celui-ci a demandé une bosse humaine en contrepartie d'une somme colossale. Une offre probablement alléchante qui a fait perdre aux quatre togolais leur sens de discernement.

Lire aussi : Cameroun : trois traficants d'ossements humains arrêtés

D'après leurs aveux, ils sont au nombre de sept (07) malfaiteurs dans le réseau. Deux d'entre eux sont déjà morts et le 5ème complice de nationalité burkinabè est actuellement recherché par la police.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Être célibataire est désormais un handicap, selon l’OMS

17/11/2020

Être célibataire...

Selon le Telegraph (quotidien d'information britannique), l’Organisation...
1 an après qu'il ait été qualifié de "laid", voici les nouvelles photos du joueur sénégalais Krépin Diatta

17/11/2020

1 an...

Krepin Diatta est un footballeur professionnel de...
Le banquier Tidjane Thiam détesté en Côte d'Ivoire ?

17/11/2020

Le banquier...

Si beaucoup pensent que Tidjane Thiam est...
« Ouattara a perdu la bataille de la communication au plan international »

17/11/2020

« Ouattara...

La presse occidentale et française en particulier...
« L’argent des élections ! Ouattara est fâché » : ADO convoque une réunion du RDHP ce 17 novembre 2020

17/11/2020

« L’argent...

Alassane Ouattara, Président du RHDP, convoque les...
Revue de la presse sénégalaise du 17 novembre 2020

17/11/2020

Revue de...

La revue de la presse sénégalaise du...
Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France à Abidjan: son message à la communauté française en Côte d’Ivoire

17/11/2020

Jean-Christophe Belliard,...

Message Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France à...
Indice Mo Ibrahim 2020, bonne gouvernance : la Côte d’Ivoire classée 18e

17/11/2020

Indice Mo...

La Côte d’Ivoire occupe le 18e rang...
Covid-19 : la Russie signale 22.410 nouveaux cas d’infection

17/11/2020

Covid-19 :...

La Russie a enregistré 22.410 cas d’infection...
Coronavirus : le point dans le monde au 17 novembre 2020

17/11/2020

Coronavirus :...

Le point du Coronavirus dans le monde...
Il affirme avoir gagné la présidentielle américaine et non son adversaire démocrate Joe Biden. « J’ai gagné cette élection »

17/11/2020

Donald Trump...

Le présidant sortant Donald Trump n'est pas...
Présidentielle au Niger : démission des ministres et hauts fonctionnaires candidats

17/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : des ministres et...
« Ouattara souffle le chaud et le froid face aux conditions catastrophiques de son élection contestée »

17/11/2020

« Ouattara...

Bally Ferro fait une analyse du bras...
Espagne : Un témoin a vu la police brutaliser un vendeur ambulant sénégalais...

17/11/2020

Espagne :...

Le tribunal de Las Palmas (Espagne) entame...
Amnesty appelle à la libération « sans condition » d’Affi

17/11/2020

Amnesty appelle...

Amnesty International appelle à libération « sans condition »...
Soro Guillaume aux Ivoiriens : « levons-nous, nul ne pourra nous imposer un 3e mandat inconstitutionnel »

17/11/2020

Soro Guillaume...

Soro Guillaume invite les Ivoiriens à se...
Opérations en Somalie : trois hauts responsables du groupe Shebab aux arrêts

17/11/2020

Opérations en...

L’armée somalienne a arrêté des membres du...
Embuscade au Burkina Faso : les 14 militaires inhumés

17/11/2020

Embuscade au...

Les 14 militaires burkinabè tombés dans une...
Londres : un diplomate ivoirien condamné pour harcèlement sexuel

17/11/2020

Londres :...

Aly Touré, Président du Conseil de l’OIAC,...
L’UNESCO célèbre son 75e anniversaire à Kounahiri

17/11/2020

L’UNESCO célèbre...

La commune de Kounahiri a abrité le...

Les forces de l'ordre viennent de faire une grosse prise. Après quatre ans d'enquêtes, ils ont interpellé 4 trafiquants d’organes humains ces 12 et 13 octobre derniers. Les malfaiteurs avaient mis fin aux jours d'un bossu afin de vendre sa bosse à un Béninois.

 

Il y a quatre ans, les trafiquants avaient décapité un bossu afin de tirer profit de sa bosse. D'après les renseignements de la police, ils sont tous les quatre de nationalité togolaise : L. Yendouban, G. Idrissou, K. Nakordja et F. Ibrahim. Des individus dont les âges varient entre la vingtaine et la trentaine et qui sont visiblement prêts à tout pour se faire facilement de l'argent.

 

En effet, ils ont commis leur forfait en septembre 2016 à Korbongou, dans le grand Nord-Togo. Les riverains ont alerté la brigade du canton après avoir découvert avec stupéfaction un colis sur la rivière Obiagou. Les forces de sécurité ont découvert en fouillant dans l'emballage le corps avec blessures d'un homme. Les parents de ce dernier ont reconnu le corps une fois à la brigade mais ont fait savoir que sa bosse a été amputée.

Lire aussi : Togo : ils revendaient les organes humains au Bénin

Après quatre ans, les trafiquants d'organes humains se sont fait coffrer. Ils ont reconnu leur crime et ont avoué l'avoir commis au nom d’un client béninois. Celui-ci a demandé une bosse humaine en contrepartie d'une somme colossale. Une offre probablement alléchante qui a fait perdre aux quatre togolais leur sens de discernement.

Lire aussi : Cameroun : trois traficants d'ossements humains arrêtés

D'après leurs aveux, ils sont au nombre de sept (07) malfaiteurs dans le réseau. Deux d'entre eux sont déjà morts et le 5ème complice de nationalité burkinabè est actuellement recherché par la police.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire