Togo: Des portefeuilles magiques tuent plusieurs élèves à Kpalimé


Video player

C’est une histoire digne d’un film nollywoodien qui secoue la petite ville paisible du sud du Togo. Répandu sur les réseaux sociaux comme une pandémie, le phénomène des portefeuilles magiques qui sont une spécialité béninoise dérange. Aucune solution efficace n’a pourtant pas encore été trouvée pour y faire face à ce jour.

Nombreux sont les témoignages de victimes qui se sont faits anarquer à la recherche de l’argent facile mais ces nouveaux faits liés au portefeuille magique font froid dans le dos. Des élèves de la ville de Kpalimé se seraient attachés les services d’un faiseur de portefeuille magique béninois pour se faire de l’argent pour les fêtes de fin d’année. Ils auraient été satisfaits et même au delà de leurs attentes mais avec de strictes conditions quant à l’utilisation de l’argent.
Cent Mille(100000) FCFA apparaissait chaque jour sur leurs comptes Mobile Money ou dans le portefeuille magique qui leur a été donné mais ils n’avaient pas le droit d’user de cette somme librement.
Ils avaient l’obligation de dépenser la totalité de la somme avant la fin de la journée et juste pour leurs besoins personnels.

Lire aussi : « La sorcellerie peut développer l’Afrique » dixit un enseignant chercheur

L’arrangement semblait bien fonctionner jusqu’à ce qu’il ne soit question de sacrifices humains pour consolider le pacte. Une situation qui dépasse de jeunes élèves qui n’ont pu rien faire pour faire plaisir au marabout et ses fétiches. Les conséquences de cette inaction font surface aujourd’hui et dépassent l’entendement. Cinq(5) élèves figurant parmi ceux qui ont pactisé ont déjà rendu l’âme dans des conditions étranges et dix(10) autres souffrent de maux non identifiables et sont dans un état grave.

IMG 20200204 WA0046 - Togo: Des portefeuilles magiques tuent plusieurs élèves à Kpalimé

Photos de quelques victimes recueillies sur les réseaux sociaux

L’histoire a été mise au grand jour par une victime qui aurait fait des confidences à un prêtre avant sa mort. Nous vous reviendrons avec plus d’informations après nos investigations.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire