Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Togo: Des militaires camerounais armés arrêtés
28/05/2020 à 12h04 par Georges Traore

 

Des officiers de l'armée camerounaise ont été mis aux arrêts en République togolaise. Ils sont accusés de braquage par la police nationale. Ces individus voulaient braquer un homme d'affaires qui a pu se sauver et alerter les forces de l'ordre.

Ces cinq (5) individus de nationalité camerounaise ont arrêtés le 20 mai 2020 à Lomé (Agoè-Nyivé Anyonmé) pour possession d’armes et tentative de braquage. Ils avaient entre 21 et 32 ans.

Suite aux interrogatoires,  Douti Yendoubé, Commandant de la Brigade de recherches et d’investigations de la DCPJ fait savoir que : "Lors de la perquisition de leur domicile, les enquêteurs retrouvent et saisissent deux pistolets automatiques dont un avec son chargeur garni de 6 cartouches de calibre 9 mm. La poursuite des investigations nous a permis de savoir que le cerveau du groupe est le nommé N’Tanga Clément alias Tony, se disant homme d’affaires et revendeur de voitures. Il a reçu une avance de 36 millions de FCFA d’un commandant de l’Armée camerounaise en service à la présidence camerounaise pour livrer un véhicule de marque Mercedez G5 qu’il devait acheter au port de Cotonou. Tony contacte le nommé Omarou Abou Fadil, sergent de l’armée camerounaise pour que celui-ci lui trouve une arme pour sa sécurité durant le voyage. Ce sergent contacte à son tour, un soldat de l’armée, magasinier d’armes de la brigade générale de Yaoundé qui accepte de soustraire du magasin, un pistolet automatique contre la somme de 700.000 F Cfa la semaine".

Et d'ajouter : " Après deux semaines, l’arme louée n’est pas rapportée et à la suite d’un contrôle de routine, le soldat qui ne pouvait pas justifier de l’absence du pistolet est mis aux arrêts. Son complice Omarou Abou Fadil, déserte alors l’armée avec son complice Ewondjo Elé Serge. Les deux militaires se lancent à la poursuite de Tony afin de récupérer l’arme. Ils le retrouvent au Bénin. Ce dernier réussit à les convaincre de venir au Togo pour commettre des braquages".

Comme quoi, même les forces de l'ordre peuvent se muter en braqueurs.

Service commercial

Remplissez ce formulaire: si vous désiriez une publicité sur doingbuzz avec 1public d'un million de visiteurs le mois

FORMULAIRE DE DEMANDE

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 398 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Des officiers de l'armée camerounaise ont été mis aux arrêts en République togolaise. Ils sont accusés de braquage par la police nationale. Ces individus voulaient braquer un homme d'affaires qui a pu se sauver et alerter les forces de l'ordre.

Ces cinq (5) individus de nationalité camerounaise ont arrêtés le 20 mai 2020 à Lomé (Agoè-Nyivé Anyonmé) pour possession d’armes et tentative de braquage. Ils avaient entre 21 et 32 ans.

Suite aux interrogatoires,  Douti Yendoubé, Commandant de la Brigade de recherches et d’investigations de la DCPJ fait savoir que : "Lors de la perquisition de leur domicile, les enquêteurs retrouvent et saisissent deux pistolets automatiques dont un avec son chargeur garni de 6 cartouches de calibre 9 mm. La poursuite des investigations nous a permis de savoir que le cerveau du groupe est le nommé N’Tanga Clément alias Tony, se disant homme d’affaires et revendeur de voitures. Il a reçu une avance de 36 millions de FCFA d’un commandant de l’Armée camerounaise en service à la présidence camerounaise pour livrer un véhicule de marque Mercedez G5 qu’il devait acheter au port de Cotonou. Tony contacte le nommé Omarou Abou Fadil, sergent de l’armée camerounaise pour que celui-ci lui trouve une arme pour sa sécurité durant le voyage. Ce sergent contacte à son tour, un soldat de l’armée, magasinier d’armes de la brigade générale de Yaoundé qui accepte de soustraire du magasin, un pistolet automatique contre la somme de 700.000 F Cfa la semaine".

Et d'ajouter : " Après deux semaines, l’arme louée n’est pas rapportée et à la suite d’un contrôle de routine, le soldat qui ne pouvait pas justifier de l’absence du pistolet est mis aux arrêts. Son complice Omarou Abou Fadil, déserte alors l’armée avec son complice Ewondjo Elé Serge. Les deux militaires se lancent à la poursuite de Tony afin de récupérer l’arme. Ils le retrouvent au Bénin. Ce dernier réussit à les convaincre de venir au Togo pour commettre des braquages".

Comme quoi, même les forces de l'ordre peuvent se muter en braqueurs.

Service commercial

Remplissez ce formulaire: si vous désiriez une publicité sur doingbuzz avec 1public d'un million de visiteurs le mois

FORMULAIRE DE DEMANDE

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 398 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x