Togo : Découvrez le jeune talent qui a créé sa propre marque de véhicules


Video player

De réparateur  à fabriquant de voitures, le fossé est immense mais passion aidant, Wali Kotosso, un jeune mécanicien togolais de 28 ans à sauter le pas. Il vient de concevoir un engin à 4 roues,  tout-terrain, pur « made in Togo », adapté aux courses en  ville.

Lire aussi : « Il me reste 40 jours à vivre sur cette terre » voici les raisons données par cette jeune fille

Rencontré par Togotopnews il a révélé l’avoir conçu à partir de matériaux recyclés. Deux mois lui ont suffi pour accoucher de ce chef d’œuvre.

« En vérité, c’est que je n’ai pas de moyens, et là j’ai utilisé des matériaux recyclés. Pour le moment, le travail n’est pas totalement achevé. Il reste quelques réglages à faire et puis bien l’embellir» a-t-il fièrement raconté aux confrères.

 

Bien qu’il reste les derniers détails à régler, l’engin a déjà fier allure. Il  dispose de deux sièges dotés de ceintures de sécurité et roule grâce à un moteur de moto.

WALI - Togo : Découvrez le jeune talent qui a créé sa propre marque de véhicules

Kotosso assure être en mesure d’en créer d’autres  du même style, mais « encore plus joli, plus résistant et plus grand, avec des pièces originales. » Faisant appel aux bonnes volontés et aux investisseurs il dit: « Si des gens veulent me soutenir, on pourra faire mieux que ça.  Je peux également fabriquer des petits tracteurs pour les agriculteurs ».

Lire aussi : BEYONCÉ UTILISE UN CHANTEUR GHANÉEN COMME HOMME PRINCIPAL DANS LA BANDE-ANNONCE OFFICIELLE

De père en fils, la passion pour la mécanique s’est transmise dans la famille de Wali Kotosso. Il a très tôt trouvé sa voie et a préféré abandonné les classes pour se consacrer à sa passion, la mécanique.

 

Pour lui, qui depuis tout petit démontait et remontait ses jouets en se prometant de créer un jour une voiture, cette œuvre est en quelque sorte, la concrétisation de ses rêves d’enfance.

 

C’est sa façon à lui, d’«apporter quelque chose» à son pays.

Toujours en parlant d’apporter quelques au pays, Il ambitionne aussi de créer une école de mécanique afin de partager son savoir faire. Car, pour lui,   « la mécanique est un don, qu’il ne veut pas garder à lui seul ».

 

Depuis son petit atelier de mécanique sis à Adidogomé, banlieue ouest de Lomé, le jeune Wali rêve grand et pourrait devenir d’ici peu, le premier fabricant automobile « made in Togo » ». Que les dieux de la mécanique lui prêtent main-forte.

Lire aussi : Patrick ACHI félicite Hamed Bakayoko pour sa nomination

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire