Togo/ Assemblée nationale : Une mauvaise nouvelle pour Agbéyomé Kodjo


Video player

Agbéyomé Kodjo perd son titre de député à l’Assemblée nationale.

Celui qui se réclame être le président démocratiquement élu du Togo vient de perdre son titre de député. Ses collègues n’ont pas pu le sauver suite à la décision de la Cour constitionnelle. Il a été remplacé par Agbagli Kossi issu du parti MPDD, donc un de ses proches.

Il faut préciser que d’autres personnes ont été aussi remplacées. Il s’agira de Feu André Johnson par Gozo Anani (UFC), Hodin Kokou Eké par Adjaklo Kossi Kokou (UNIR) et Tsolenyanu koffi par Aveko Mensah (Indépendant). « Nous vous souhaitons la bienvenue », a souhaité la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tsègan.

En effet, Agbéyomé Kodjo a quitté le Togo, craignant pour sa vie selon ses dires. Après la présidentielle de 2020, il est devenu candidat malheureux d’après le verdict non-susceptible de recours venant de la Cour Constitutionnelle. Par après, il perdra son immunité parlementaire en tant que député. Interpellé à plusieurs reprises, il quittera le pays pour rentrer dans le maquis.

Agbéyomé Kodjo, né le 12 octobre 1954, est un homme politique togolais, Premier ministre du 31 août 2000 au 29 juin 2002. Pour la présidentielle de février 2020, il a été porté à la tête de la Dynamique Mgr Kpodzro et est revenu avec 18,37 % des votes.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire