Togo : Agbeyome Kodjo nomme son premier ambassadeur

Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo,  le président démocratiquement élu de la République togolaise lors du scrutin  présidentielle du 22 février a encore frappé fort. Il vient de nommer un ambassadeur.

Agbeyome Kodjo nomme son premier ambassadeur. Il l’avait déjà annoncé sur son compte Twitter. A  l’en croire les nommés  auront pour mission de plaider la cause du Togo  auprès de la communauté internationale.

« J’envisage de procéder dans les prochains jours à la nomination des ambassadeurs qui auront pour mission de plaider la cause du Togo auprès de la communauté internationale afin qu’elle soutienne le peuple togolais dans sa quête de liberté et de justice sociale », peut-on lire sur le compte Twitter du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), parti dont est président Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

À lire aussi :
Togo : Cambriolage de la mairie de la commune de Zio 1

Lire aussi : Togo : Un mandat d’arrêt international émis contre Agbeyomé Kodjo

Malgré le mandat d’arrêt international lancé contre sa personne, le « président démocratiquement élu de la République togolaise » est monté au créneau. Par décret du président de la République en date du 10 août 2020, Agbéyomé Kodjo a nommé Anani Nestor Kounake, « Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Togo près de la République Fédérale du Nigéria et de la CEDEAO ».

À lire aussi :
Togo : Le ministre de l'économie annonce une mauvaise nouvelle à Tiens, GTC et les autres

« Le Premier ministre et le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Togolais de l’Extérieur sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent décret, qui prend effet partout où besoin sera, à compter de sa date de signature », lit-on dans le décret.

Selon lui, l’objectif politique visé est de sortir le pays de la crise née de la « confiscation de la plus Haute Charge de l’Etat du Togo par le président sortant, Faure Gnassingbé, nettement vaincu électoralement le 22 février dernier ».

En référence aux résultats définitifs du scrutin présidentiel du 22 février dernier, le Chef de l’État sortant, Faure Gnassingbé est réélu avec 70,78% des voix contre 19,46% pour l’opposant Agbéyomé Kodjo arrivé en deuxième position, selon les résultats définitifs publiés le 3 mars par la Cour constitutionnelle.

À lire aussi :
Togo : le ministre Kossi Messan Ewovor a rejoint Dieu

Le candidat de la dynamique Kpodzro qui dit être le vrai gagnant, a rejeté les chiffres publiés et continue de réclamer sa victoire. Ce qui lui a valu des convocations du  Service central de recherches et d’investigations criminelles de la gendarmerie nationale (SCRIC).

 

Le communiqué

 

Togo agbeyome Kodjo nomme son premier ambassadeur doingbuzz

Lire aussi : KODJO Messan Gabriel Agbéyomé porte plainte contre le gouvernement togolais

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire